samedi 16 juillet 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 57-64

57 Je le redis : la part qui me revient, Seigneur,

c'est d'appliquer ce que tu as dit.


58 De tout mon cœur, j'ai cherché à te plaire,

accorde-moi ton appui, tu l'as promis.


59 J'ai réfléchi à ma conduite,

je veux revenir à tes ordres.


60 Sans remettre à plus tard, je me hâte

d'appliquer ce que tu as commandé.


61 Les méchants m'ont pris au piège,

mais je n'oublie pas ta loi.


62 En pleine nuit, je me lève et je te loue

pour les justes décisions que tu as prises.


63 Je suis l'ami de tous ceux qui t'honorent

et qui respectent tes exigences.


64 Seigneur, ta bonté remplit le monde.

enseigne-moi ta volonté.


 

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 38, v. 15-20

15
 Mais qu'est-ce que je peux dire au Seigneur? C'est lui qui m'a parlé et qui a fait tout cela. Je ne parviens pas à dormir à cause de ma profonde tristesse.
16
 Seigneur, tu as su ce qui m'est arrivé, et tu m'as fait revivre. Tu m'as rendu des forces, tu m'as gardé en vie.
17
 Ma profonde tristesse s'est changée en bonheur. Oui, dans ton amour, tu m'as évité la mort, tu as jeté loin derrière toi tous mes péchés.
18
 Dans le monde des morts, personne ne te rend gloire, et les morts ne chantent pas ta louange. Ceux qui descendent dans la tombe ne comptent plus sur ta fidélité.
19
 Seuls les vivants peuvent te rendre gloire, comme moi aujourd'hui. Les parents feront connaître à leurs enfants ta fidélité.
20
 Seigneur, tu m'as sauvé. Alors nous jouerons de nos harpes tous les jours de notre vie dans ta maison, Seigneur."

Commentaire

Des vivants qui sont déjà morts…

Le verset 18 reprend le propos du passage d’hier sur la mort (38, 10-11), mais avec l’apport suivant : le propre de la vie, corporelle et spirituelle, est de louer le Seigneur, se réjouir en lui, compter sur lui ; hors cette spiritualité, pas de vie. Aujourd’hui, cela se dirait : si aucune activité, personne ou croyance ne remplit notre vie, alors elle ne vaut plus la peine d’être vécue…

Telle est la vision de la vie humaine dans l’Ancien Testament (Ezékias est un croyant « normal » dans le contexte qui est le sien), assez proche somme toute de la nôtre en termes actuels. Pourtant, faute de l’admettre, nous donnons au biologique la place prépondérante…

L’expérience du salut, de la bouleversante fidélité de Dieu que fait Ezékias ne doit pas rester propriété privée. Elle lui est accordée afin d’être, non seulement célébrée pour qu’elle fructifie en continuation de vie, mais encore partagée avec la communauté pour son édification dans l’Alliance ; pour qu’elle soit communiquée aux « viennent ensuite » que sont les descendants et parmi eux particulièrement les enfants.
Que les parents racontent donc les réponses et exaucements accordés à leurs prières. À vrai dire, les grands-parents ou les Aînés de nos communautés se sentent plus libres de donner ce genre de témoignage. Les écoutera-t-on tout au plus poliment ? C’est déjà une graine semée en l’honneur de Dieu maître de toute germination ! C’est la vie qui se transmet, tous les jours, dans les sphères intime et communautaire devenues « maison du Seigneur » (v. 20).

Sujets de prière

Oraison

Sauveur de toute vie,
en te suivant, nous choisissons d’aimer,
et jamais d’endurcir notre cœur.
Tu veux pour nous une joie d’Evangile.
Et quand nos profondeurs seraient assaillies
par une épreuve,
une voie reste ouverte,
celle de la sereine confiance.
Sois béni pour les siècles.

Cantique 103 (du recueil Alléluia)

Rends grâce à Dieu