mardi 16 janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 77 (76), 14-21

Dieu oublierait-il d’avoir pitié ?

 
14
Dieu, la sainteté est ton chemin !
 
 
Quel Dieu est grand comme Dieu ?

 
15
Tu es le Dieu qui accomplis la merveille,
 
 
qui fais connaître chez les peuples ta force :
 
16
tu rachetas ton peuple avec puissance,
 
 
les descendants de Jacob et de Joseph.

 
17
Les eaux, en te voyant, Seigneur, †
 
 
les eaux, en te voyant, tremblèrent,
 
 
l’abîme lui-même a frémi.

 
18
Les nuages déversèrent leurs eaux, †
 
 
les nuées donnèrent de la voix,
 
 
la foudre frappait de toute part.

 
19
Au roulement de ta voix qui tonnait, †
 
 
tes éclairs illuminèrent le monde,
 
 
la terre s’agita et frémit.

 
20
Par la mer passait ton chemin, †
 
 
tes sentiers, par les eaux profondes ;
 
 
et nul n’en connaît la trace.

 
21
Tu as conduit comme un troupeau ton peuple
 
 
par la main de Moïse et d’Aaron.

Lectures du jour


Épître aux Galates, Chap. 4, v. 21-31

21
Dites-moi, vous qui voulez obéir à la loi, est-ce que vous n'entendez pas ce qu'elle dit? 22 Voici ce qu'elle dit: "Abraham a eu deux fils: un avec Agar, qui était une esclave, un avec Sara, qui était une femme libre."
23
Le fils de l'esclave est né selon la volonté d'un homme et d'une femme, mais le fils de la femme libre est né à cause de la promesse de Dieu.
24
Cette histoire a encore un autre sens. Les femmes sont comme les deux alliances. La première alliance vient du mont Sinaï, elle met au monde des enfants esclaves: c'est Agar,
25
et Agar, c'est le mont Sinaï en Arabie. Elle représente aussi l'actuelle ville de Jérusalem qui est esclave avec ses enfants.
26
Mais la Jérusalem d'en haut est libre, et c'est elle qui est notre mère.
27
En effet, les Livres Saints disent: "Réjouis-toi, toi qui n'as pas d'enfant! Pousse des cris de joie, toi qui n'as pas connu les douleurs de l'accouchement! Oui, la femme abandonnée aura plus d'enfants que la femme qui a un mari!"
28
Et vous, frères et sœurs, comme Isaac, vous êtes des enfants nés selon la promesse de Dieu.
29
Mais autrefois, le fils d'Abraham né selon la volonté d'un homme et d'une femme a fait souffrir le fils qui est né selon l'Esprit de Dieu. Et maintenant, c'est encore la même chose.
30
Eh bien, que disent les Livres Saints? "Chasse la femme esclave et son fils! Non, le fils de l'esclave ne doit pas hériter avec le fils de la femme libre!"
31
Frères et sœurs, nous ne sommes donc pas les enfants d'une esclave, nous sommes les enfants de la femme libre.

Commentaire

Tu te laisses aller…

A la demande de son épouse Sara qui était stérile, Abraham eut un fils, Ismaël, avec leur esclave Agar. Il représente leurs efforts humains pour s’assurer une descendance. Isaac, né de Sara alors qu’on ne l’attendait plus, représente le don offert par Dieu selon sa promesse.
Les Galates, en s’imposant certaines pratiques, cherchent à maîtriser leur relation à Dieu, et à obtenir ses faveurs par leurs efforts. C’est une relation de dépendance. La relation que Dieu leur propose est autre : une relation de liberté et de confiance, qui implique un lâcher prise. « Chasser l’esclave », c’est renoncer à vouloir toujours tout maîtriser et à s’imposer des exigences inutiles.

Nous sommes très forts pour nous mettre des contraintes dans notre vie de foi.
Dans mon adolescence, j’avais décidé de faire ma prière tous les soirs. Une discipline qui peut faire du bien…sauf quand on en fait une corvée : « Tu devrais prier au moins tant de temps, sinon cela ne vaut pas la peine ; même si tu as sommeil, fais-le, sinon tu vas te laisser aller ; as-tu bien pensé à tout le monde dans ta prière ? » Jusqu’au jour où je me suis rendu compte que la meilleure manière de prier, cela peut être… de se laisser aller ! Lâcher la bride à ses pensées, les laisser vagabonder, s’entretenir avec Dieu de tout et de rien. Se confier, tout simplement.

Sujets de prière

Oraison

Dieu très saint, Père de tous les croyants.
par la grâce du mystère pascal,
multiplie le nombre de tes enfants,
pour la gloire de ton nom;
que ton Eglise ait la joie de voir accomplie
ta promesse à notre père Abraham.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 45-13 (du recueil Alléluia)

Si vous saviez