lundi 16 janvier 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 77 (76), 2-13

Dieu oublierait-il d’avoir pitié ?

 
2
Vers Dieu, je crie mon appel !
 
 
Je crie vers Dieu : qu’il m’entende !

 
3
Au jour de la détresse, je cherche le Seigneur ; †
 
 
la nuit, je tends les mains sans relâche,
 
 
mon âme refuse le réconfort.

 
4
Je me souviens de Dieu, je me plains ;
 
 
je médite et mon esprit défaille.
 
5
Tu refuses à mes yeux le sommeil ;
 
 
je me trouble, incapable de parler.

 
6
Je pense aux jours d’autrefois,
 
 
aux années de jadis ;
 
7
la nuit, je me souviens de mon chant,
 
 
je médite en mon cœur, et mon esprit s’interroge.

 
8
Le Seigneur ne fera-t-il que rejeter,
 
 
ne sera-t-il jamais plus favorable ?
 
9
Son amour a-t-il donc disparu ?
 
 
S’est-elle éteinte, d’âge en âge, la parole ?

 
10
Dieu oublierait-il d’avoir pitié,
 
 
dans sa colère a-t-il fermé ses entrailles ?
 
11
J’ai dit : « Une chose me fait mal,
 
 
la droite du Très-Haut a changé. »

 
12
Je me souviens des exploits du Seigneur,
 
 
je rappelle ta merveille de jadis ;
 
13
je me redis tous tes hauts faits,
 
 
sur tes exploits je médite.

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 2, v. 13-25

13
C'est bientôt la fête juive de la Pâque, et Jésus va à Jérusalem.
14
Dans le temple, il trouve des gens qui vendent des bœufs, des moutons et des colombes. Il trouve aussi des gens qui changent de l'argent. Ils sont installés à leurs tables.
15
Alors Jésus fait un fouet avec des cordes. Il chasse du temple tous ces gens-là avec les moutons et les bœufs. Il jette par terre les pièces de ceux qui changent l'argent et il renverse leurs tables.
16
Il dit aux marchands de colombes : "Enlevez cela d'ici ! Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce !"
17
Les disciples de Jésus se rappellent cette phrase des Livres Saints : "Seigneur, j'aime beaucoup ta maison. Cet amour me brûle comme un feu."
18
Alors des chefs juifs disent à Jésus : "Fais un signe extraordinaire devant nous. Ainsi tu nous prouveras que tu as le droit de faire cela."
19
Jésus leur répond : "Détruisez ce temple, et en trois jours, je le remettrai debout."
20
Ils lui disent : " On a mis 46 ans pour construire ce temple, et toi, en trois jours, tu vas le remettre debout ! "
21
Mais quand Jésus parlait du temple, il parlait de son corps.
22
C'est pourquoi, quand Jésus se réveillera du milieu des morts, ses disciples se souviendront qu'il a dit cela. Alors ils croiront à ce que disent les Livres Saints et aux paroles de Jésus.
23
Pendant la fête de la Pâque, Jésus est à Jérusalem. Quand les gens voient les signes étonnants qu'il fait, beaucoup croient en lui.
24
Mais Jésus n'a pas confiance en eux, parce qu'il les connaît tous.
25
Il n'a pas besoin qu'on le renseigne sur les gens. Lui, il sait ce qu'il y a dans le cœur humain.

Commentaire

Quand Jésus fait le ménage

Si la colère de Jésus est légitime, les raisons en sont paradoxales. Il n’est pas question ici, en effet, d’hypocrisie ou d’opportunisme, ni même, malgré les apparences, de perversion des lieux. Non, il est question de zèle !
C’est vrai que derrière le zèle, il peut y avoir de l’émulation, voire une certaine compétition, et dans tous les cas beaucoup d’enthousiasme. Et s’il y avait aussi dans ce zèle une volonté de bien faire qui conduit à trop faire ?
Quel zèle dénoncerait Jésus aujourd’hui dans nos Eglises, nos pratiques d’Eglise ?
Que chasserait-il, que disperserait-il ? Quel perfectionnisme mettrait-il en question pour nous rappeler à la radicalité de sa Parole ?

Les temples de pierre disent l’orgueil de l’homme, même s’ils manifestent également son génie d’architecte, d’artiste et de bâtisseur.
Lorsque Christ s’offre comme temple, il combat la mort et en triomphe, il bouleverse les perspectives ultimes de l’univers, il ouvre l’homme à l’espérance.
Lorsque l’Eglise se découvre puis se manifeste temple du Saint-Esprit, elle dit la présence agissante de Dieu et fait de l’humanité une communion.
Nos temples de pierre ne sont que la première étape, les signaux éveilleurs d’une compréhension plus profonde, plus essentielle de ce que le Christ, notre communauté locale, l’Eglise universelle, notre propre vie enfin, sont en fait de « temples » - lieux où Dieu habite et instaure le dialogue.

Sujets de prière

Oraison

Dieu d’éternel amour,
tu soutiens l’univers
et tu le destines à une création nouvelle:
accorde-nous dans les contradictions de ce monde
d’avoir les yeux fixés sur ton Royaume
et de l’annoncer par des signes de justice et d’amour,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 150 (du recueil Allélulia)

Dans son temple louez Dieu