samedi 16 janvier 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 71 (70), 14-24

Tu me feras vivre à nouveau

 
14
Et moi qui ne cesse d’espérer,
 
 
j’ajoute encore à ta louange.
 
15
Ma bouche annonce tout le jour †
 
 
tes actes de justice et de salut ;
 
 
(je n’en connais pas le nombre).

 
16
Je revivrai les exploits du Seigneur
 
 
en rappelant que ta justice est la seule.
 
17
Mon Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,
 
 
jusqu’à présent, j’ai proclamé tes merveilles.

 
18
Aux jours de la vieillesse et des cheveux blancs,
 
 
ne m’abandonne pas, ô mon Dieu ;
 
 
et je dirai aux hommes de ce temps ta puissance,
 
 
à tous ceux qui viendront, tes exploits.

 
19
Si haute est ta justice, mon Dieu, †
 
 
toi qui as fait de grandes choses :
 
 
Dieu, qui donc est comme toi ?

 
20
Toi qui m’as fait voir tant de maux et de détresses,
 
 
tu me feras vivre à nouveau,
 
 
à nouveau tu me tireras des abîmes de la terre, *
 
21
tu m’élèveras et me grandiras,
 
 
 tu reviendras me consoler.

 
22
Et moi, je te rendrai grâce sur la harpe
 
 
 pour ta vérité, ô mon Dieu ! *
 
 
Je jouerai pour toi de ma cithare,
 
 
 Saint d’Israël !

 
23
Joie sur mes lèvres qui chantent pour toi,
 
 
et dans mon âme que tu as rachetée !
 
24
Alors, tout au long du jour,
 
 
 ma langue redira ta justice ; *
 
 
c’est la honte, c’est l’infamie
 
 
 pour ceux qui veulent mon malheur.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 49, v. 7-11

7
 Le Seigneur, le libérateur d'Israël, son Dieu saint, parle. Voici ce qu'il te dit, à toi qui es méprisé par les gens, détesté de tous, à toi qui es l'esclave des dictateurs: "Quand les rois te verront, ils se lèveront de leur siège. Quand les chefs t'apercevront, ils se mettront à genoux devant toi." Cela arrivera à cause du Seigneur, qui est fidèle, à cause du Dieu saint d'Israël qui t'a choisi.
8
 Le Seigneur dit: "Au bon moment, je t'ai répondu. Quand le jour du salut est arrivé, je suis venu à ton secours. C'est moi qui t'ai formé. En toi je réalise mon alliance avec le peuple. Je vais relever le pays d'Israël, je vais de nouveau distribuer les parts de cette terre maintenant détruite.
9
 Je dis aux prisonniers, à ceux qui vivent dans le noir: "Sortez, venez à la lumière!" Ils trouveront de la nourriture le long de la route, ils pourront manger sur toutes les collines.
10
 Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif. Ils ne souffriront plus du vent brûlant du désert ni du soleil. En effet, avec tendresse, je les conduirai, je les mènerai au bord de sources fraîches.
11
 Je changerai tous les chemins de montagne en chemins faciles, je referai les routes.

Commentaire

Le temps de Dieu

Attendre! Car Dieu va certainement répondre et agir.
Attendre! Comme l’enfant qui attend sa mère ou son père qui lui ont dit qu’ils seraient là dans une ou deux minutes. Comme lorsque l’on attend l’être qu'on aime au coin d’une rue ou dans la verdure d’un parc de village.

Dieu, l’Eternel, est le Dieu de la temporalité accomplie.
Sur l’agenda de Dieu, le temps favorable et le jour du salut sont marqués avec de l’encre indélébile.
Nous pouvons attendre. Dieu fera justice au temps.
Habitués à la déception de nos rendez-vous manqués avec l’histoire, nous avons transformé l’attente sûre en une espérance incertaine. Comme si espérer était l’expression d’une attente qui pourrait ne pas aboutir, une attente fatiguée, une attente triste.

Mais il y a un signe sur l’agenda de Dieu: et il agit avec la ponctualité tendre de sa grâce qui s’exprime au temps donné, au temps favorable. Quand cela convient et quand cela lui convient.
Dieu connaît son temps et il agit. Chaque chose à son rythme, chaque moment annonce un autre moment. La route s’ajuste au marcheur, le ciel s’adapte à la promesse, les montagnes s’installent dans la confiance… et le temps de Dieu entre dans notre temps.

Espérons… Ou plutôt attendons, certains que le Seigneur réconfortera son peuple et montrera son amour aux humbles.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
dans ta bonté inépuisable,
tu fais pour nous bien au-delà
de ce que nous osons imaginer et demander;
fais grandir notre foi à la mesure de ton amour,
et que le Christ habite dans nos cœurs
pour les renouveler à la gloire de ton saint nom.

Cantique 45-12 (du recueil Alléluia)

Comme un fleuve immense