mercredi 16 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

mercredi de la troisième semaine

Complément

Annonciation

Psaume

Psaume 37, 12-26

Les doux posséderont la terre

 
12
L’impie peut intriguer contre le juste
 
 
et grincer des dents contre lui,
 
13
le Seigneur se moque du méchant
 
 
car il voit son jour qui arrive.

 
14
L’impie a tiré son épée, il a tendu son arc
 
 
pour abattre le pauvre et le faible,
 
 
 pour tuer l’homme droit.
 
15
Mais l’épée lui entrera dans le cœur,
 
 
et son arc se brisera.

 
16
Pour le juste, avoir peu de biens
 
 
vaut mieux que la fortune des impies.
 
17
Car le bras de l’impie sera brisé,
 
 
mais le Seigneur soutient les justes.

 
18
Il connaît les jours de l’homme intègre
 
 
qui recevra un héritage impérissable.
 
19
Pas de honte pour lui aux mauvais jours ;
 
 
aux temps de famine, il sera rassasié.

 
20
Mais oui, les impies disparaîtront
 
 
comme la parure des prés ;
 
 
c’en est fini des ennemis du Seigneur :
 
 
ils s’en vont en fumée.

 
21
L’impie emprunte et ne rend pas ;
 
 
le juste a pitié : il donne.
 
22
Ceux qu’il bénit posséderont la terre,
 
 
ceux qu’il maudit seront déracinés.

 
23
Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme,
 
 
ils sont fermes et sa marche lui plaît.
 
24
S’il trébuche, il ne tombe pas
 
 
car le Seigneur le soutient de sa main.

 
25
Jamais, de ma jeunesse à mes vieux jours,
 
 
je n’ai vu le juste abandonné
 
 
 ni ses enfants mendier leur pain.
 
26
Chaque jour il a pitié, il prête ;
 
 
ses descendants seront bénis.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 1, v. 26-38

26
 Élisabeth est enceinte depuis six mois. Voici que Dieu envoie l'ange Gabriel dans une ville de Galilée appelée Nazareth.
27
 Il l'envoie chez une jeune fille, promise en mariage à un homme appelé Joseph. Joseph a pour ancêtre le roi David, et le nom de la jeune fille est Marie.
28
L'ange entre chez elle et lui dit:" Réjouis-toi! Le Seigneur Dieu t'a montré son amour d'une manière particulière. Il est avec toi."
29
En entendant cela, Marie est très émue, elle se demande:"Que veut dire cette façon de saluer?"
30
L'ange lui dit:" N'aie pas peur, Marie! Oui, Dieu t'a montré son amour d'une manière particulière.
31
 Tu vas attendre un enfant, tu mettras au monde un fils, et tu l'appelleras Jésus.
32
 Personne ne sera aussi important que lui. On l'appellera Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le royaume de David, son ancêtre.
33
Il sera le roi du peuple d'Israël pour toujours, et son pouvoir ne finira jamais."
34
Marie dit à l'ange:"Comment cela va-t-il arriver? En effet, je ne vis pas avec un homme."
35
L'ange lui répond:" L'Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du rès-Haut te couvrira comme l'ombre. C'est pourquoi l'enfant qui va naître sera saint, et on l'appellera Fils de Dieu.
36
 Écoute! Élisabeth, qui est de ta famille, elle aussi est enceinte et elle aura un fils. Pourtant elle est vieille. On disait qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfant, et maintenant, elle est enceinte depuis six mois!
37
Non, rien n'est impossible pour Dieu!"
38
Marie répond:"Je suis la servante du Seigneur. Que Dieu fasse pour moi ce que tu as dit !" Alors l'ange la quitte.

Commentaire

Une annonce qui transporte de joie!

Une annonce comme celle que fait l’ange Gabriel laisserait sans voix ni paroles n’importe quel être humain! Mais contrairement à d’autres, Marie va essayer de comprendre l’inouï qui lui est proposé.
Elle ne rit pas, comme Sarah, la femme d’Abraham à qui il est promis un fils dans sa vieillesse. Elle n’est pas frappée de mutisme comme Zacharie.
Elle entre dans le mystère divin avec humilité, confiance et amour. Elle se place au-delà de toute logique humaine, mais avoue, tout habillée d’humilité: «Je suis la servante du Seigneur.»

Cette nouvelle annonce s’arrête auprès d’une toute jeune fille, promise en mariage. Ici on passe du grand âge aux prémices de la vie.
Un pas nouveau est franchi!

La joie de Marie est une joie mêlée, en lutte avec des sentiments multiples et contradictoires. Porter un enfant au creux du ventre, sentir au fond de soi la vie bondir, cela demeure l’un des plus grands miracles qu’il soit donné de vivre. Une joie qui s’accompagne ici de tout le mystère de l’annonce. La joie de porter une parole au fond du cœur.

La promesse est donnée, avec son exigence de confiance absolue, mais tout reste à vivre. Une situation certes périlleuse pour cette jeune Marie, car sa vie va être bouleversée par ce qui lui arrive. Et pourtant, tout son être le proclame: elle porte en elle la parole de l’ange, elle porte en elle le don de Dieu et se laisse emporter par ce torrent d’amour.

Et nous, aujourd’hui? Sommes-nous habités par la joie des promesses exaucées?
Comme il a habité dans le ventre de Marie, tout comme il a logé chez Zachée, laissons-le venir habiter en nous afin que notre joie soit parfaite.

Sujets de prière

Oraison

Dieu très-haut,
ta grâce a saisi la Vierge Marie,
afin qu’elle reçoive la nouvelle de sa maternité bienheureuse,
et qu’elle devienne ainsi la mère de ton Fils unique;
accorde-nous le même esprit de foi
pour accepter en toutes choses ta volonté;
que ce ne soit plus nous qui vivions,
mais que le Christ vive en nous,
lui ton Fils bien-aimé, notre Sauveur.

Cantique 31-02 (du recueil Alléluia)

Le Sauveur va naître