Samedi 15 Septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 161-168

161 Des grands me persécutent sans raison ;

mon cœur ne craint que ta parole.

162 Tel celui qui trouve un grand butin,

je me réjouis de tes promesses.

163 Je hais, je déteste le mensonge ;

ta loi, je l’aime.

164 Sept fois chaque jour, je te loue

pour tes justes décisions.

165 Grande est la paix de qui aime ta loi ;

jamais il ne trébuche.

166 Seigneur, j’attends de toi le salut :

j’accomplis tes volontés.

167 Tes exigences, mon âme les observe :

oui, vraiment, je les aime.

168 J’observe tes exigences et tes préceptes :

toutes mes voies sont devant toi.

Lectures du jour

Commentaire

Actions-réactions humaines

Difficile de cerner ce roi Saül !...
Regrette-t-il vraiment son erreur ?
Son repentir est-il honnête ou est-il seulement inquiet de perdre son pouvoir et sa puissance ?
Toujours est-il qu’il demande pardon. Mais cette fois, la réaction de Samuel n’est pas aussi compatissante que précédemment : aucun pardon n’est possible !
Le règne du roi Saül s’arrête avec l’incident du manteau arraché. Mais il obtient tout de même une chose : le droit au respect.

J’aime cet enchaînement d’actions, de demandes et de réactions…. Elles sont tellement humaines. Elles nous ressemblent : peur de perdre le contrôle, ne pas accorder le pardon demandé, crainte de perdre la face …
Ce sont pourtant avec ces personnages que Dieu bâtit l’histoire du peuple d’Israël. Un réel soulagement pour nous : même avec nos travers, nos défauts, Dieu désire construire quelque chose avec nous : « Le Seigneur ne change pas d’avis comme un homme » (v. 29) ; c’est vrai aussi dans ses décisions de punition. Il paraît qu’en matière d’éducation, c’est la meilleure chose que puisse offrir un parent à ses enfants ! Une preuve de crédibilité qui les rassure.

Samuel finit par accompagner Saül pour adorer Dieu…
Il nous reste encore et toujours cette chance et cette liberté de nous adresser à Dieu, conscients de nos fragilités mais aussi confiants dans les qualités et compétences – diverses mais issues de la même Grâce – dont il dote chacun(e) d’entre nous.

Sujets de prière

Oraison

 » O Seigneur,

sois notre consolation et notre paix

quand nous crions à toi;

change en joie du pardon

la tristesse de nos fautes

et hâte pour nous, dans ta bonté,

la venue de Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

Cantique 22-04 (du recueil Alléluia)

Oh ! parle-moi, Seigneur