lundi 15 octobre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 110 (109)

Siège à ma droite

 
1
Oracle du Seigneur à mon seigneur :
 
 
   « Siège à ma droite, *
 
 
et je ferai de tes ennemis
 
 
   le marchepied de ton trône. »

 
2
De Sion, le Seigneur te présente
 
 
   le sceptre de ta force : *
 
 
« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

 
3
Le jour où paraît ta puissance,
 
 
   tu es prince, éblouissant de sainteté : *
 
 
« Comme la rosée qui naît de l’aurore,
 
 
   je t’ai engendré. »

 
4
Le Seigneur l’a juré
 
 
   dans un serment irrévocable : *
 
 
« Tu es prêtre à jamais
 
 
   selon l’ordre du roi Melkisédek. »

 
5
À ta droite se tient le Seigneur : *
 
 
il brise les rois au jour de sa colère.

 
7
Au torrent il s’abreuve en chemin, *
 
 
c’est pourquoi il redresse la tête.

Lectures du jour

Commentaire

Le temple de Dieu

Le projet que David soumet à Nathan est tout à son honneur. Il veut donner au coffre sacré une résidence qui soit digne de Dieu, un temple qui supporte la comparaison avec le palais royal.
La réponse que Nathan transmet au nom de Dieu est ambiguë. Il commence par rejeter ce projet, mais il déclare ensuite que le temple sera construit par son successeur.
Cette anomalie s’explique par le fait que le livre de Samuel est une compilation de textes hétérogènes. Il est le témoin de deux courants spirituels opposés. L’un s’attache à donner un signe visible de la présence divine. Dans cette perspective, un temple est nécessaire et doit être grandiose. Mais il peut avoir un effet pervers. Il peut donner l’illusion que Dieu y habite et que sa présence est un gage de sécurité.

Cette illusion est tombée lorsque le temple fut détruit avec la ville de Jérusalem et que le peuple fut déporté à Babylone (en 587 av. J.-C.). Cette catastrophe a servi de leçon et permis à l’autre courant spirituel de s’affirmer : Dieu n’est pas lié à un lieu ; il reste indépendant, mais se laisse rencontrer partout.
Un cœur ouvert, on peut le dire, est le lieu où Dieu fait sa demeure. L’attachement à la Parole de Dieu et la mise en pratique de sa volonté sont la base solide sur laquelle un peuple ou un individu peuvent construire leur existence.

Dans sa réponse, Nathan transmet aussi à David la promesse divine d’un descendant qui régnera à jamais.
Ce descendant est Jésus-Christ, dont la communion avec Dieu fut parfaite au point qu’on puisse dire qu’il est le temple de Dieu, c’est-à-dire le signe visible de sa présence ! Et si nous sommes unis à Christ, pierres vivantes dont nous sommes la clé de voûte, nous le sommes aussi !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, écoute nos prières:
que la prédication de l’Evangile
apporte au monde la sainteté
que promettait le Christ
en se consacrant lui-même pour les hommes;
que l’adoption plénière dans le Christ
accomplisse le salut qu’il annonçait
en rendant témoignage à la vérité.
Lui qui règne pour les siècles des siècles.

Cantique 49-10 (du recueil Alléluia)

Dieu seul est maître