lundi 15 octobre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 110 (109)

Siège à ma droite

 
1
Oracle du Seigneur à mon seigneur :
 
 
   « Siège à ma droite, *
 
 
et je ferai de tes ennemis
 
 
   le marchepied de ton trône. »

 
2
De Sion, le Seigneur te présente
 
 
   le sceptre de ta force : *
 
 
« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

 
3
Le jour où paraît ta puissance,
 
 
   tu es prince, éblouissant de sainteté : *
 
 
« Comme la rosée qui naît de l’aurore,
 
 
   je t’ai engendré. »

 
4
Le Seigneur l’a juré
 
 
   dans un serment irrévocable : *
 
 
« Tu es prêtre à jamais
 
 
   selon l’ordre du roi Melkisédek. »

 
5
À ta droite se tient le Seigneur : *
 
 
il brise les rois au jour de sa colère.

 
7
Au torrent il s’abreuve en chemin, *
 
 
c’est pourquoi il redresse la tête.

Lectures du jour


Deuxième livre de Samuel, Chap. 7, v. 1-17

1
 Le roi David s'installe dans son palais. Le Seigneur le délivre de tous les ennemis qui entourent le pays, et il vit en paix.
2
 Un jour, le roi dit au prophète Natan: "Tu vois, moi, j'habite une maison en bois de cèdre. Mais le coffre sacré a seulement une tente de toile comme maison."
3
 Natan dit au roi: "Tu as sûrement une idée à ce sujet. Fais ce que tu penses, le Seigneur est avec toi."
4
 Mais la nuit suivante, le Seigneur adresse ces paroles à Natan:
5
 "Tu iras trouver mon serviteur David et tu lui diras de ma part: "Je l'affirme, moi le Seigneur, ce n'est pas toi qui vas me construire une maison pour que je l'habite.
6
 En effet, depuis le jour où j'ai fait sortir d'Égypte le peuple d'Israël, et jusqu'à aujourd'hui, je n'ai jamais habité dans une maison. Mais j'étais comme un voyageur, j'allais d'un lieu à un autre et j'habitais dans une tente.
7
 De plus, pendant toutes ces années où j'ai accompagné les Israélites, j'ai nommé plusieurs chefs. Ce sont eux qui ont gouverné Israël mon peuple. Je n'ai jamais dit à personne: Pourquoi est-ce que vous ne m'avez pas construit une maison en bois de cèdre?"
8
 C'est pourquoi tu diras encore de ma part à mon serviteur David: "Moi, le Seigneur de l'univers, je t'ai pris au pâturage, derrière tes moutons. J'ai voulu que tu deviennes le chef d'Israël, mon peuple.
9
 J'ai été avec toi partout où tu es allé. J'ai fait mourir devant toi tous tes ennemis. Je te rendrai aussi célèbre que les plus grands rois de la terre.
10
 Je vais donner un lieu à Israël, mon peuple. Je l'installerai là, il y restera sans avoir peur. Des gens mauvais ne viendront plus l'écraser comme autrefois,
11
 quand j'ai nommé des juges pour gouverner Israël, mon peuple. Je te délivrerai de tous tes ennemis, et tu vivras dans la paix. Enfin, je t'annonce ceci: c'est moi, le Seigneur, qui te construirai une maison.
12
 En effet, quand ta vie sera finie et que tu auras rejoint tes ancêtres, je désignerai un de tes fils. Il sera roi après toi, et j'établirai solidement son pouvoir.
13
 C'est lui qui me construira une maison, et grâce à moi, son pouvoir royal sera établi pour toujours.
14
 Je serai un père pour lui, et il sera un fils pour moi. S'il fait le mal, je le corrigerai à la manière des hommes, comme un père frappe son fils.
15
 Mais je ne lui retirerai jamais ma faveur comme je l'ai fait avec Saül. Lui, je l'ai rejeté pour te mettre à sa place.
16
 Quelqu'un de ta famille sera toujours roi après toi. En effet, le pouvoir royal de ta famille sera établi pour toujours.""
17
 Natan raconte à David tout ce que le Seigneur lui a montré dans une vision.

Commentaire

Le temple de Dieu

Le projet que David soumet à Nathan est tout à son honneur. Il veut donner au coffre sacré une résidence qui soit digne de Dieu, un temple qui supporte la comparaison avec le palais royal.
La réponse que Nathan transmet au nom de Dieu est ambiguë. Il commence par rejeter ce projet, mais il déclare ensuite que le temple sera construit par son successeur.
Cette anomalie s’explique par le fait que le livre de Samuel est une compilation de textes hétérogènes. Il est le témoin de deux courants spirituels opposés. L’un s’attache à donner un signe visible de la présence divine. Dans cette perspective, un temple est nécessaire et doit être grandiose. Mais il peut avoir un effet pervers. Il peut donner l’illusion que Dieu y habite et que sa présence est un gage de sécurité.

Cette illusion est tombée lorsque le temple fut détruit avec la ville de Jérusalem et que le peuple fut déporté à Babylone (en 587 av. J.-C.). Cette catastrophe a servi de leçon et permis à l’autre courant spirituel de s’affirmer : Dieu n’est pas lié à un lieu ; il reste indépendant, mais se laisse rencontrer partout.
Un cœur ouvert, on peut le dire, est le lieu où Dieu fait sa demeure. L’attachement à la Parole de Dieu et la mise en pratique de sa volonté sont la base solide sur laquelle un peuple ou un individu peuvent construire leur existence.

Dans sa réponse, Nathan transmet aussi à David la promesse divine d’un descendant qui régnera à jamais.
Ce descendant est Jésus-Christ, dont la communion avec Dieu fut parfaite au point qu’on puisse dire qu’il est le temple de Dieu, c’est-à-dire le signe visible de sa présence ! Et si nous sommes unis à Christ, pierres vivantes dont nous sommes la clé de voûte, nous le sommes aussi !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, écoute nos prières:
que la prédication de l’Evangile
apporte au monde la sainteté
que promettait le Christ
en se consacrant lui-même pour les hommes;
que l’adoption plénière dans le Christ
accomplisse le salut qu’il annonçait
en rendant témoignage à la vérité.
Lui qui règne pour les siècles des siècles.

Cantique 49-10 (du recueil Alléluia)

Dieu seul est maître