samedi 15 octobre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 161-168

161 Des grands me persécutent sans raison ; mon cœur ne craint que ta parole.

162 Tel celui qui trouve un grand butin, je me réjouis de tes promesses.

163 Je hais, je déteste le mensonge ; ta loi, je l’aime.

164 Sept fois chaque jour, je te loue pour tes justes décisions.

165 Grande est la paix de qui aime ta loi ; jamais il ne trébuche.

166 Seigneur, j’attends de toi le salut : j’accomplis tes volontés.

167 Tes exigences, mon âme les observe :oui, vraiment, je les aime.

168 J’observe tes exigences et tes préceptes :toutes mes voies sont devant toi.

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 9, v. 25-33

25
 Dieu dit cela dans le livre du prophète Osée: "Celui qui n'était pas mon peuple, je l'appellerai "Mon Peuple". Le peuple que je n'aimais pas, je l'appellerai "Peuple Aimé".
26
 Et là où on avait dit aux gens: "Vous n'êtes pas mon peuple", on les appellera fils du Dieu vivant."
27
 De son côté, Ésaïe annonce au sujet du peuple d'Israël: "Même si les Israélites deviennent aussi nombreux que les grains de sable au bord de la mer, seule une partie d'entre eux sera sauvée.
28
 En effet, le Seigneur fera sur la terre ce qu'il a dit, rapidement et jusqu'au bout."
29
 Ésaïe a dit aussi par avance: "Le Dieu tout-puissant nous a laissé quelques enfants. Sinon, nous serions devenus comme la ville de Sodome, comme la ville de Gomorrhe."
30
 Qu'est-ce que cela veut dire? Eh bien, des gens qui ne sont pas juifs ont été rendus justes en croyant. Pourtant, ils ne cherchaient pas à être justes.
31
 Au contraire, le peuple d'Israël cherchait à devenir juste par la loi, pourtant, il n'y est pas arrivé.
32
 Pourquoi? Parce que cette justice, les Juifs ne l'attendaient pas de la foi, ils croyaient l'obtenir par leurs actes. Ils ont heurté la pierre qui fait perdre l'équilibre.
33
 En effet, dans les Livres Saints, Dieu dit: "Je pose dans la ville de Sion une pierre qui fait perdre l'équilibre, un rocher qui fait tomber. Mais celui qui s'appuie sur ce rocher ne le regrettera pas."

Commentaire

Au service de…

Nous voilà au cœur de la question, à savoir que l'attitude humaine face à la Parole révèle la manière dont l’apôtre vit la relation avec Dieu. Enjeu : la compréhension de la loi. But ou moyen ?
Dans sa réflexion, il constate la différence d'attitude entre croyants païens et juifs. Les premiers ne recherchaient rien par eux-mêmes alors que les seconds pensaient que leur propre obéissance à la loi allait permettre la réalisation de la promesse. Or, la loi sert la promesse, elle permet le passage de la foi en cette promesse à sa mise en œuvre dans le quotidien de l'humanité. Jamais un humain ne pourra se mettre à la place de Dieu. Il a à recevoir ce que Dieu lui donne. La loi est donc un moyen, pas un but.
A partir de là, Paul entre en prière. Car il ne peut se résoudre à accepter que l'élection du peuple d'Israël par Dieu soit simplement rendue caduque sans rémission possible. Elle est à ses yeux encore valide. Il prie donc pour qu'eux aussi découvrent le vrai chemin vers Dieu, c’est-à-dire acceptent de laisser Dieu lui-même agir en leur cœur.

Ce qui est vrai pour le peuple choisi l'est pour tout un chacun. Paul ne juge personne, car cela ne lui appartient pas. Il prie et laisse Dieu faire son travail. A aucun moment de l'histoire humaine, personne n'a le droit de prendre la place de Dieu, pas même l'Eglise ! Notre seule place est de dire ce qui nous anime au plus profond de notre être et de faire confiance, de montrer de la patience et d'exprimer notre prière.

Sujets de prière

Oraison

Dieu d’amour,
tu nous as réconciliés avec toi
par la mort et la résurrection de ton Fils.
Accorde-nous la grâce
d’exprimer par toute notre vie
la foi que nous professons
et de rester fidèles à l’alliance
que tu as conclue avec nous en lui,
Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 12-01 (du recueil Alléluia)

Je louerai l'Eternel