mardi 15 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 132 (131)

Pour l’amour de David

 
1
Souviens-toi, Seigneur, de David
 
 
et de sa grande soumission
 
2
quand il fit au Seigneur un serment,
 
 
une promesse au Puissant de Jacob :

 
3
« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
 
 
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
 
4
j’interdirai tout sommeil à mes yeux
 
 
et tout répit à mes paupières,
 
5
avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
 
 
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

 
6
Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
 
 
nous l’avons trouvée près de Yagar.
 
7
Entrons dans la demeure de Dieu,
 
 
prosternons-nous aux pieds de son trône.

 
8
Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
 
 
toi, et l’arche de ta force !
 
9
Que tes prêtres soient vêtus de justice,
 
 
que tes fidèles crient de joie !

 
10
Pour l’amour de David, ton serviteur,
 
 
ne repousse pas la face de ton messie.

 
          ~

 
11
Le Seigneur l’a juré à David,
 
 
et jamais il ne reprendra sa parole :
 
 
« C’est un homme issu de toi
 
 
que je placerai sur ton trône.

 
12
« Si tes fils gardent mon alliance,
 
 
les volontés que je leur fais connaître,
 
 
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
 
 
siègeront sur le trône dressé pour toi. »

 
13
Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
 
 
elle est le séjour qu’il désire :
 
14
« Voilà mon repos à tout jamais,
 
 
c’est le séjour que j’avais désiré.

 
15
« Je bénirai, je bénirai ses récoltes
 
 
pour rassasier de pain ses pauvres.
 
16
Je vêtirai de gloire ses prêtres,
 
 
et ses fidèles crieront, crieront de joie.

 
17
« Là, je ferai germer la force de David ;
 
 
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
 
18
Je vêtirai ses ennemis de honte,
 
 
mais, sur lui, la couronne fleurira. »

Lectures du jour


Apocalypse, Chap. 7, v. 9-17

9
 Après cela, je regarde encore. Je vois une très grande foule: ce sont des gens de tous les pays, de toutes les tribus, de tous les peuples et de toutes les langues. Personne ne peut les compter. Ils sont debout devant le siège du roi et devant l'Agneau. Ils portent des vêtements blancs et ils tiennent une palme à la main.
10
 Ils crient d'une voix forte: "Notre Dieu qui est assis sur le siège royal et l'Agneau, ce sont eux qui nous sauvent."
11
 Tous les anges sont groupés autour du siège, autour des anciens et des quatre êtres vivants. Ils tombent, le front contre le sol, devant le siège royal et ils adorent Dieu.
12
 Ils disent: "Amen! Merci! Louange, gloire, sagesse, honneur, puissance et force à notre Dieu pour toujours! Amen!"
13
 L'un des anciens me demande: "Ces gens qui portent des vêtements blancs, qui sont-ils et d'où viennent-ils?"
14
 Je lui réponds: "Maître, c'est toi qui le sais." Il me dit: "Ce sont les gens qu'on a fait beaucoup souffrir. Ils ont lavé leurs vêtements dans le sang de l'Agneau, et ainsi leurs vêtements sont devenus blancs.
15
 C'est pourquoi ils se tiennent devant le siège de Dieu. Ils servent Dieu nuit et jour dans son temple, et celui qui est assis sur le siège royal les protégera.
16
 Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, le soleil et la chaleur ne les brûleront plus.
17
 Oui, l'Agneau qui est près du siège royal sera leur berger. Il les conduira vers des sources d'eau, d'une eau qui donne la vie, et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux."

Commentaire

Un monde meilleur !

« Devant qui nous incliner ? » interroge l’auteur de l’Apocalypse.
Devant Domitien, l’empereur romain qui se fait appeler César-Seigneur et qui se fait adorer comme un Dieu?
Ou devant Jésus, le roi des juifs?
Les premiers chrétiens qui confessent : « Jésus est Seigneur » (1 Co 12,3) le font au risque de leur vie. L’auteur de l’Apocalypse fut lui-même condamné à l’exil sur l’île de Patmos (Ap 1,9). Pas étonnant que son livre porte la trace de ces persécutions. Dans son essence, l’Apocalypse est une littérature de combat. C’est le cri des persécutés contre les persécuteurs et ce qui est au cœur de son message, c’est précisément cette confession de foi : « Jésus est Seigneur », et non l’empereur romain !

Le bonheur !... C’est aussi le rêve que nourrit le livre de l’Apocalypse, mais plus qu’un rêve, le dernier livre de la Bible ose affirmer que ce monde nouveau est à notre portée. Non que la foi nous préserverait miraculeusement de toutes les épreuves. Dans la vision qui nous est présentée, les gens vêtus de robes blanches sont précisément ceux qui sont en prise avec les difficultés de la vie. Mais ce qui est affirmé ici, c’est que Dieu est présent au cœur de nos épreuves et que par là, toutes les prophéties de l’Ancien Testament sont réalisées : Dieu est venu, Dieu est présent parmi les hommes.
La promesse d’un monde meilleur est là, dans cette promesse immense : la demeure de Dieu est parmi les hommes.
La réalité d’un monde meilleur nous est offerte à travers la vie de foi, cette vie ouverte à la présence de Dieu et qui dès aujourd’hui réalise son Royaume.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
dès les temps anciens,
tu as formé le dessein de sauver les hommes
et tu l’as réalisé en Jésus
lorsque les temps furent accomplis.
Fais-nous la grâce de discerner ta présence
dans l’abaissement de ton Fils
et ta gloire dans son humilité;
que sa passion rassemble jusqu’à la fin des temps
du milieu des nations
tous ceux que tu as élus,
afin que les extrémités de la terre
connaissent ton salut.
Exauce-nous pour la gloire de ton nom.

Cantique 41-36 (du recueil Alléluia)

Oui, tu es digne de régner