vendredi 15 mai 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Vendredi de la sixième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 7, v. 31-39

31
Pourtant, dans la foule, beaucoup de gens croient en lui. Ils disent : " Quand le Messie viendra, est-ce qu'il fera plus de signes étonnants que cet homme-là ? "
32
Les Pharisiens entendent tout ce que la foule dit de Jésus, à voix basse. Alors les chefs des prêtres et les Pharisiens envoient les gardes du temple.
33
Jésus dit : " Je suis encore avec vous pour peu de temps. Ensuite j'irai retrouver celui qui m'a envoyé.
34
Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, parce que vous ne pouvez pas aller là où je vais. "
35
Alors les Juifs se demandent entre eux : " Où va-t-il aller ? À un endroit où nous ne pourrons pas le trouver ? Est-ce qu'il va aller chez les Juifs qui vivent parmi les Grecs ? Est-ce qu'il va enseigner aux Grecs ?
36
Il nous a dit : "Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas. Vous ne pouvez pas aller là où je vais." Qu'est-ce que ces paroles veulent dire ? "
37
Le dernier jour de la fête est le plus important. Ce jour-là Jésus, debout, dit d'une voix forte : " Si quelqu'un a soif, il peut venir à moi et boire.
38
Celui qui croit en moi, "des fleuves d'eau couleront de son cœur, et cette eau donne la vie". On lit cela dans les Livres Saints. "
39
Par ces mots, Jésus parle de l'Esprit de Dieu. Ceux qui croient en Jésus vont recevoir cet Esprit, mais, à ce moment-là, l'Esprit Saint n'est pas encore venu. En effet, Dieu n'a pas encore montré la gloire de Jésus.

Commentaire

Toujours plus?

Ce qui engendre la perplexité des uns devient pour d'autres le départ de la foi. Celle-ci reste encore à un stade embryonnaire et devra encore affronter la glorification annoncée, la croix. Il faudra que ces apprentis croyants, pas si éloignés de nous en fin de compte, comprennent que Jésus va partir pour leur plus grand bénéfice. Son retour vers le Père marquera alors l'accomplissement des promesses des prophètes : l'Esprit de Dieu sera répandu sur la terre. C'est ce qu'annonce solennellement Jésus au dernier jour de la fête. Il n'est plus assis dans la position classique de l'enseignant ou du maître de sagesse. Il se dresse à la vue de tous comme la Sagesse elle-même. Il n'enseigne plus, mais il proclame. Il crie comme la Sagesse qui était auprès du Père au commencement du monde (cf. Pr 5, l-2).
La proclamation de la Parole monte en puissance, tout comme se durcissent aussi les oppositions. Tout est en place pour le drame final. L'Heure n'est pas encore là, mais elle vient et rien ne peut plus l'arrêter. Voilà ce que les yeux de la foi sont invités à voir derrière les soubresauts des temps.

Oraison

Dieu Créateur et Réparateur,
qui en ce temps de l’année
renouvelles et rajeunis le visage de la terre,
tu veux aussi faire toutes choses nouvelles
dans notre monde vieilli et abîmé par le péché des hommes;
donne-nous part, nous t’en prions, à la vie nouvelle et divine,
dont la source jaillissante est en Jésus-Christ,
ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 35-06 (du recueil Alléluia)

Viens, Saint-Esprit