Samedi 15 Juillet 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 33-40

33 Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ;

à les garder, j’aurai ma récompense.


 34 Montre-moi comment garder ta loi,

que je l’observe de tout cœur.
 35 Guide-moi sur la voie de tes volontés,

 là, je me plais.


36 Incline mon cœur vers tes exigences,

non pas vers le profit.


37 Détourne mes yeux des idoles :

 que tes chemins me fassent vivre.


38 Pour ton serviteur accomplis ta promesse

 qui nous fera t’adorer.


39 Détourne l’insulte qui m’effraie ;

 tes décisions sont bienfaisantes.


40 Vois, j’ai désiré tes préceptes :

 par ta justice fais-moi vivre.

Lectures du jour

Commentaire

Cherchez l'erreur...

Le 25 février 1994: Un juif fondamentaliste venait d'abattre 29 musulmans qui priaient au tombeau des patriarches à Hébron. Ce crime déclencha des émeutes qui s’étendirent sur tous les territoires occupés.
C'est le terrain acheté par Abraham pour y enterrer sa femme Sarah qui selon la tradition est à l'origine de la monumentale enceinte du tombeau des Patriarches, avec synagogue et mosquée, où seraient enterrés aussi Abraham, Isaac et sa femme Rebecca.
Deuxième lieu saint des juifs, il est le premier pour les musulmans. Bien que situé sous juridiction palestinienne, une colonie israélienne l’occupe, protégée par l'armée.
Hébron est ainsi devenu un lieu de fixation du conflit latent entre Israéliens et Palestiniens, un des obstacles à la paix entre deux peuples abrahamiques.

Le fait qu'Abraham soit considéré comme l'ancêtre commun des deux religions et que juifs et musulmans prient dans la même enceinte, cela pourrait être un symbole fort de relations pacifiques. Or tel n’est pas le cas.
Cherchez l'erreur !
Que l’esprit d’Abraham, d’Isaac et d’Ismaël accompagne l’ouvrier de paix !

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, dont les jours ne finissent jamais, et les miséricordes sont innombrables; nous t’en prions, rends-nous conscients de la brièveté et de l’incertitude de l’existence. Que ton Saint-Esprit nous conduise dans la justice et la sainteté tous les jours de notre vie, pour qu’après t’avoir servi dans notre temps, nous soyons réunis à nos pères dans la foi, en nous appuyant sur le témoignage d’une conscience pure, la communion de ton Eglise, la certitude de la foi, le soutien de l’espérance, ton amitié, O Dieu, et ta charité parfaite pour le monde. Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 48-01 (du recueil Alléluia)

Il est pour le fidèle