Samedi 15 Février 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 144 (143), 1-8

Heureux qui a pour Dieu le Seigneur

 
1
Béni soit le Seigneur, mon rocher ! †
 
 
Il exerce mes mains pour le combat, *
 
 
il m’entraîne à la bataille.

 
2
Il est mon allié, ma forteresse,
 
 
ma citadelle, celui qui me libère ;
 
 
il est le bouclier qui m’abrite,
 
 
il me donne pouvoir sur mon peuple.

 
3
Qu’est-ce que l’homme,
 
 
 pour que tu le connaisses, Seigneur, *
 
 
le fils d’un homme, pour que tu comptes avec lui ?
 
4
L’homme est semblable à un souffle,
 
 
ses jours sont une ombre qui passe.

 
5
Seigneur, incline les cieux et descends ;
 
 
touche les montagnes : qu’elles brûlent !
 
6
Décoche des éclairs de tous côtés,
 
 
tire des flèches et répands la terreur.

 
7
Des hauteurs, tends-moi la main, délivre-moi, *
 
 
sauve-moi du gouffre des eaux,
 
 
 de l’emprise d’un peuple étranger :
 
8
il dit des paroles mensongères,
 
 
sa main est une main parjure.

Lectures du jour

Commentaire

« La Parole est venue chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçue. »

On a admiré ! Applaudi ! On est venu en foule voir Jésus et assister à ses miracles, mais on ne s'est pas converti... et le peuple juif, objet de l'élection de Dieu, devient objet de malédiction.
Dans ce passage, Jésus entend faire rougir les villes galiléennes en les comparant, à leur désavantage, aux grandes cités pécheresses du monde païen.
Il leur reproche de ne pas s'être converties devant les miracles, qui pouvaient pourtant permettre de découvrir la joie et l’enjeu du royaume qui vient.
Israël ne s’est pas laissé remettre en question et transformer par le ministère du Christ, et c’est bien plus grave que l'ignorance de Dieu et la dépravation morale qui étaient le lot des autres villes. En effet, ces dernières pouvaient être mises au bénéfice de l’ignorance. Le peuple élu attendait pourtant le Messie, mais il n’a pas su le reconnaître en la personne de Jésus.
Nous, qui savons que Jésus est bien le Christ, le Fils de Dieu, sommes appelés à être d’autant plus vigilants, car nous ne pouvons, encore moins que les premiers auditeurs de l’Evangile, être mis au bénéfice de l’ignorance. Nous connaissons la volonté de Dieu, les apôtres nous la commentent abondamment dans leurs lettres, et nous avons à l’intégrer dans notre manière de vivre.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, nous te rendons grâce
pour tous ceux qui sont morts dans la paix du Christ
et qui vivent auprès de toi ;
nous te demandons de hâter le retour de ton Fils,
afin que nous puissions, avec tous ceux qui se sont endormis dans la foi,
vivre la joie parfaite de ton Royaume,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 46-02 (du recueil Alléluia)

Seigneur, accorde-moi d'aimer