Vendredi 14 Septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 6

Seigneur, guéris-moi

 
2
Seigneur, corrige-moi sans colère,
 
 
et reprends-moi sans fureur.
 
3
Pitié, Seigneur, je dépéris !
 
 
Seigneur, guéris-moi !
 
 
Car je tremble de tous mes os,
 
4
de toute mon âme, je tremble.

 
 
Et toi, Seigneur, que fais-tu ? †
 
5
Reviens, Seigneur, délivre-moi,
 
 
sauve-moi en raison de ton amour !
 
6
Personne, dans la mort, n’invoque ton nom ;
 
 
au séjour des morts, qui te rend grâce ?

 
7
Je m’épuise à force de gémir ; †
 
 
chaque nuit, je pleure sur mon lit :
 
 
ma couche est trempée de mes larmes.
 
8
Mes yeux sont rongés de chagrin ;
 
 
j’ai vieilli parmi tant d’adversaires !

 
9
Loin de moi, vous tous, malfaisants,
 
 
car le Seigneur entend mes sanglots !
 
10
Le Seigneur accueille ma demande,
 
 
le Seigneur entend ma prière.
 
11
Qu’ils aient honte et qu’ils tremblent, tous mes ennemis,
 
 
qu’ils reculent, soudain, couverts de honte !

Lectures du jour

Commentaire

Trois pistes pour la journée…

Quand je parcours ce récit, trois réflexions me viennent spontanément à l’esprit :

1) Que cet ordre divin est dur et cruel !
Moi qui défends les droits de l’homme et des animaux, je ne peux m’empêcher de trouver les mesures prises par Dieu envers les Amalécites incompréhensibles ! Heureusement, le Christ est venu abolir toute forme de sacrifices… Alléluia !

2) A franchement parler, je trouve le jugement de Dieu envers Saül très sévère !
J’aurais volontiers accordé le bénéfice du doute à Saül : peut-être que finalement, son intention de vouloir garder du bétail en vue de le sacrifier à Dieu était sincère ? Cela me fait penser à cet autre texte biblique: « Je ne comprends rien à ma manière d’agir : ce que je voudrais faire je ne le fais pas, et ce que je voudrais éviter, ce que je déteste, eh bien ! je le fais bel et bien … » (Romains 7,15).
Qui n’a pas connu ce douloureux ressenti de ne pouvoir résister à un acte, une parole qui blesseront ?
Je trouve ce texte très réconfortant, car il met à plat un comportement tellement humain, mais ô combien embarrassant.

3) J’admire et aime l’attitude de Samuel: alors que Dieu affiche sa colère contre Saül, Samuel se sent «bouleversé et, la nuit durant, implore le Seigneur» (v. 11b). « Samuel le Suppliant » dit Psaume 99,6.

Quelle bénédiction d’avoir un Ami qui prie pour moi et plaide ma cause quand je ne suis plus capable de le faire ! Ce sont des gens qui me sont proches, mais surtout, à travers leurs prières pour moi, Celui par excellence qui m’est proche : L’Esprit Saint dans mon cœur, « avec des gémissements inexprimables », des mots que Dieu seul

Sujets de prière

Oraison

Nous te louons et nous te rendons grâce,
Père de miséricorde,
car tu nous adoptes
comme tes propres enfants:
tu fais de nous
les membres de ta sainte Eglise
et tu nous rends dignes
d’avoir part à l’héritage des saints
dans la lumière.
Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.