jeudi 14 septembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 85 (84)

La gloire habitera notre terre

 
2
Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
 
 
tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
 
3
tu as ôté le péché de ton peuple,
 
 
tu as couvert toute sa faute ;
 
4
tu as mis fin à toutes tes colères,
 
 
tu es revenu de ta grande fureur.

 
5
Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
 
 
oublie ton ressentiment contre nous.
 
6
Seras-tu toujours irrité contre nous,
 
 
maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?

 
7
N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
 
 
et qui seras la joie de ton peuple ?
 
8
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
 
 
et donne-nous ton salut.

 
          ~

 
9
J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? †
 
 
Ce qu’il dit, c’est la paix
 
 
 pour son peuple et ses fidèles ; *
 
 
qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !
 
10
Son salut est proche de ceux qui le craignent,
 
 
et la gloire habitera notre terre.

 
11
Amour et vérité se rencontrent,
 
 
justice et paix s’embrassent ;
 
12
la vérité germera de la terre
 
 
et du ciel se penchera la justice.

 
13
Le Seigneur donnera ses bienfaits,
 
 
et notre terre donnera son fruit.
 
14
La justice marchera devant lui,
 
 
et ses pas traceront le chemin.

Lectures du jour


Deuxième épître aux Corinthiens, Chap. 6, v. 1-10

1
Nous qui travaillons avec Dieu, nous vous le demandons: ne gaspillez pas les dons que vous avez reçus de lui.
2
En effet, Dieu a dit: "Au bon moment, j'ai entendu ta prière. Quand le jour du salut est arrivé, je suis venu à ton secours."Eh bien, maintenant, c'est vraiment le bon moment, maintenant, c'est le jour où Dieu nous sauve.
3
Nous ne voulons pas que les gens critiquent notre travail. C'est pourquoi nous essayons de ne pas mettre d'obstacles sur leur chemin.
4
Au contraire, nous montrons en toutes choses que nous sommes serviteurs de Dieu. Ainsi, nous supportons avec beaucoup de patience les malheurs, les souffrances, la peur, 05 les coups, les prisons, les attaques de la foule. Nous supportons toutes sortes de fatigues, le manque de sommeil, la faim.
6
Nous menons une vie pure, nous montrons que nous connaissons les choses de Dieu. Nous sommes patients, nous sommes bons. L'Esprit Saint est avec nous. Nous aimons sincèrement,
7
nous annonçons la vérité, et Dieu nous donne sa force pour cela. Nous prenons comme arme ce qui est juste, pour attaquer ou pour nous défendre.
8
Les gens nous mettent à l'honneur et ils nous couvrent de honte. Ils disent du mal de nous et aussi du bien. Ils nous prennent pour des menteurs, pourtant, nous disons la vérité. 09 Ils nous traitent comme des inconnus, et pourtant, on nous connaît bien. Ils nous considèrent comme des mourants, et pourtant, nous sommes bien vivants. Ils nous punissent, mais sans nous tuer.
10
Ils nous rendent tristes, et pourtant nous sommes toujours joyeux. Ils croient que nous sommes pauvres, pourtant, nous rendons les autres riches. Ils croient que nous n'avons rien, pourtant, nous possédons tout.

Commentaire

Sauvés, mais pas à l’abri !

« Puisque nous travaillons avec Dieu… » Rien que ça ! … Alors, plus rien ne peut nous tirer en arrière, ou bien ?
Pourtant oui ! – Comme souvent au fil des lettres de Paul, d’un demi-verset à l’autre, tout bascule : « ne négligez pas la grâce que vous avez reçue ! » Ah bon, on n’est pas à l’abri de tout recommencer à zéro ?
Eh oui, collaborateurs de Dieu, on peut en arriver à négliger la grâce. Sauvés nous sommes, mais à l’abri de rien en somme ! Collaborateurs de Dieu, mais si souvent hors service...

Ces à-coups de notre foi peuvent déstabiliser, éjecter, « scandaliser » les humains pour qui le Christ est venu jusqu’à en mourir.

Alors Paul nous emmène à travers tous les contrastes, comme sur des montagnes russes – pour voir si on a « le cœur et la grâce » bien accrochés !
Il dit l’écartèlement entre ce dont les équipiers de Dieu sont porteurs – la bonne nouvelle de la réconciliation – et ce par quoi ils doivent souvent passer (versets 4 à 7). « Considérés comme menteurs, nous disons pourtant la vérité… On nous attriste, nous sommes toujours joyeux…». Comme avec les « vases d’argile » (ch. 4,7-11), la dynamique du Dieu sauveur est à l’œuvre, la vie de Jésus travaille à travers mille mots. A nous, croyants de tous les temps aux prises avec les pressions et contraintes, de saisir le message et d’en vivre à nouveau !

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant, ramène notre cœur vers toi, guide notre esprit, occupe notre imagination, dirige notre volonté, afin que nous soyons toujours à toi, entièrement à toi; puis emploie-nous à ta guise pour assurer ta gloire et le salut de ton peuple. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 65 (du recueil Alléluia)

Vers toi, Seigneur, vont nos louanges