mercredi 14 novembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 145 (144), 1-9

Tu rassasies avec bonté tout ce qui vit

 
1
Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
 
 
je bénirai ton nom toujours et à jamais !

 
2
Chaque jour je te bénirai,
 
 
je louerai ton nom toujours et à jamais.
 
3
Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;
 
 
à sa grandeur, il n’est pas de limite.

 
4
D’âge en âge, on vantera tes œuvres,
 
 
on proclamera tes exploits.
 
5
Je redirai le récit de tes merveilles,
 
 
ton éclat, ta gloire et ta splendeur.

 
6
On dira ta force redoutable ;
 
 
je raconterai ta grandeur.
 
7
On rappellera tes immenses bontés ;
 
 
tous acclameront ta justice.

 
8
Le Seigneur est tendresse et pitié,
 
 
lent à la colère et plein d’amour ;
 
9
la bonté du Seigneur est pour tous,
 
 
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Lectures du jour


Apocalypse, Chap. 2, v. 18-29

18
 "Écris à l'ange de l'Église qui est à Thyatire: "Voici le message du Fils de Dieu. Celui-ci a des yeux brillants comme du feu, et ses pieds semblent faits d'un métal très solide.
19
 Je connais tout ce que tu fais, ton amour, ta foi, les services que tu rends et ta patience, et maintenant, tu fais encore plus de choses qu'au début.
20
 Mais j'ai un reproche à te faire: tu laisses agir Jézabel. Cette femme dit qu'elle parle de la part de Dieu. Mais elle trompe mes serviteurs, elle leur apprend à abandonner le vrai Dieu et à manger les animaux offerts en sacrifice aux faux dieux.
21
 Je lui ai laissé du temps pour qu'elle change sa vie, mais elle ne veut pas, elle veut continuer à se prostituer.
22
 Alors voilà: je vais la jeter sur un lit de souffrance, avec ceux qui ont commis l'adultère avec elle. Elle va beaucoup souffrir et les autres aussi. Mais s'ils changent leur vie et n'agissent plus comme elle, cela ne leur arrivera pas.
23
 Je vais faire mourir ses enfants. Ainsi toutes les Églises le sauront: je suis celui qui connaît les pensées et les désirs des êtres humains. Je rendrai à chacun de vous selon ce qu'il a fait.
24
 "Mais vous, les autres chrétiens de Thyatire, vous n'êtes pas d'accord avec l'enseignement de ces gens-là. Vous ne cherchez pas à connaître ce qu'ils appellent les secrets profonds de Satan. Et je vous le dis: je ne vous force pas à faire quelque chose de plus.
25
 Mais, ce que vous avez, gardez-le solidement jusqu'à ma venue.
26
 Ceux qui continueront à me servir jusqu'à la fin, voilà les vainqueurs, et je leur donnerai le pouvoir que j'ai reçu de mon Père.
27
Je leur donnerai le pouvoir sur les peuples. Ils les dirigeront très durement et ils les briseront comme on brise des plats en terre.
28
Je leur donnerai également l'étoile du matin.
29
 "Celui qui a des oreilles, qu'il écoute ce que l'Esprit Saint dit aux Églises!"

Commentaire

Je ne vous impose pas d’autre fardeau …

… « mais gardez solidement le bagage que vous avez jusqu’à ma venue » (v. 25).

L’obéissance chrétienne vécue comme un poids : cette vision de la foi ne nous est pas étrangère, en particulier lorsque la foi se restreint à la taille d’une morale individuelle ou d’un « vivre ensemble » rousseauiste. Ou bien que, fidèle à l’Evangile, elle nous isole au cœur d’une société qui a intégré d’autres valeurs et références.

Située au carrefour de routes importantes, Thyatire était le lieu d’un artisanat et même d’industries importants. Ce monde des affaires entraînait à toutes sortes de pratiques immorales. De plus il s’y trouvait un temple dédié à une Sybille orientale qui aurait pu être à l’origine d’un syncrétisme judéo-païen.
Pour mettre en garde autant les Juifs que les chrétiens, l’auteur se réfère à une reine bien connue – parce qu’épouvantable – de l’Ancien Testament : Jézabel, l’épouse phénicienne du roi d’Israël Achab, ayant entraîné celui-ci vers une idolâtrie qui lui fut funeste (1 R 16). Derrière cette mention se profile probablement une prophétesse, cheffe de file d’une secte hérétique.

Un jugement du Christ aura lieu, libérateur, visant à séparer les fidèles de ceux qui se laissent séduire par ces ‘prophéties’ : les chrétiens doivent donc se défier de toute compromission avec un syncrétisme devenu très à la mode.

L’« Étoile du Matin », c’est le Christ qui annonce la grande lumière finale. Il éclaire l’avenir, il est source de la vie éternelle. C’est donc par lui et en lui seul que les chrétiens doivent bâtir leur présent. À cela, il n’y a rien à ajouter. Parce que cela n’est pas un poids mais une grâce !

Sujets de prière

Oraison

Fils unique de Dieu,
Sagesse issue de la bouche du Très-Haut,
avant toute créature,
toi qui as disposé et ordonné le monde
d’une manière admirable,
sois toujours avec ton Eglise
que tu as rassemblée du milieu de tous les peuples;
qu’ainsi tu sois reconnu non seulement auteur de la création,
mais Seigneur et Sauveur de ton Eglise.
Exauce-nous, toi qui es béni aux siècles des siècles.

Cantique 136 (du recueil Alléluia)

Louez Dieu car il est bon