Mardi 14 Novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 135 (134), 13-21

Tout ce que veut le Seigneur, il le fait

 
13
Pour toujours, Seigneur, ton nom !
 
 
D’âge en âge, Seigneur, ton mémorial !
 
14
Car le Seigneur rend justice à son peuple :
 
 
par égard pour ses serviteurs, il se reprend.

 
15
Les idoles des nations : or et argent,
 
 
ouvrage de mains humaines.
 
16
Elles ont une bouche et ne parlent pas,
 
 
des yeux et ne voient pas.

 
17
Leurs oreilles n’entendent pas,
 
 
et dans leur bouche, pas le moindre souffle.
 
18
Qu’ils deviennent comme elles, tous ceux qui les font,
 
 
ceux qui mettent leur foi en elles.

 
19
Maison d’Israël, bénis le Seigneur,
 
 
maison d’Aaron, bénis le Seigneur,
 
20
maison de Lévi, bénis le Seigneur,
 
 
et vous qui le craignez, bénissez le Seigneur !

 
21
Béni soit le Seigneur depuis Sion,
 
 
lui qui habite Jérusalem !

Lectures du jour

Commentaire

Money, money, money !

Dans l'incroyable patchwork de ces versets dont il semble que le dénominateur commun soit la question du lien à l'argent, à la loi et à la parole donnée dans la
relation, je choisis de m'arrêter à la première de ces valeurs.

Avec surprise, je me plais à lire dans l'évangile ces lignes qui, sans confondre le bonheur avec l'argent, savent tirer profit avec lucidité des réalités du temps pour les mettre en perspective d'enjeux plus importants !
Dès lors, je m'interroge : quelles sont mes valeurs refuges ? Quelle est celle sur laquelle j'insiste parce que je suis forcément assuré d'une plus-value ?
Quelle est celle qui, aujourd'hui, permet le développement durable de ma vie en relations (pour reprendre les termes du texte d'hier, l'économie de ma maison, au sens de ce qui est nécessaire à ma vie) ?
Il n'empêche que ces valeurs et cette stabilité sont précisément ce qui est mis en question par la désignation de l'argent, « Mamon », lieu même d'un refuge et d'une sécurité qui se révèlent vite illusoires, voire dangereux. Que l'argent ne soit pas seulement un moyen, une simple chose, mais susceptible de devenir une puissance pour ainsi dire divine (c'est-à-dire une idole), voilà le problème du temps.
On peut disserter longtemps sur les ravages de la cupidité, plus insondable encore que la bêtise humaine – fléaux souvent liés, il est vrai. Or, après le questionnement surtout éthique : « Que fais-tu de ton argent ? », voilà que nous est présenté le questionnement spirituel, sans doute plus essentiel encore: « Qu'est-ce que l'argent fait de toi ? »
(Daniel Marguerat, Dieu et l'argent. Une parole à oser, Cabédita, 2013).

Et vous, quelle serait votre réponse ?

Sujets de prière

Oraison

Dans ton amour inlassable, Seigneur, veille sur ta famille: protège ton Eglise des tentations du pouvoir de ce monde et ranime en elle un esprit de pauvreté, puisque son unique espérance est dans la force de ta grâce, par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 44-03 (du recueil Alléluia)

Comme un enfant