mardi 14 juillet 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 25 (24), 1-11

Dans ton amour, ne m’oublie pas

 
1
Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme, *
 
2
vers toi, mon Dieu.

 
          ~

 
 
Je m’appuie sur toi : épargne-moi la honte ;
 
 
ne laisse pas triompher mon ennemi.
 
3
Pour qui espère en toi, pas de honte,
 
 
mais honte et déception pour qui trahit.

 
4
Seigneur, enseigne-moi tes voies,
 
 
fais-moi connaître ta route.
 
5
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
 
 
car tu es le Dieu qui me sauve.

 
 
C’est toi que j’espère tout le jour
 
 
en raison de ta bonté, Seigneur.
 
6
Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
 
 
ton amour qui est de toujours.
 
7
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ;
 
 
dans ton amour, ne m’oublie pas.

 
          ~

 
8
Il est droit, il est bon, le Seigneur,
 
 
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
 
9
Sa justice dirige les humbles,
 
 
il enseigne aux humbles son chemin.

 
10
Les voies du Seigneur sont amour et vérité
 
 
pour qui veille à son alliance et à ses lois.
 
11
À cause de ton nom, Seigneur,
 
 
pardonne ma faute : elle est grande.

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 3, v. 1-12

1
 Ensuite, Jésus retourne dans la maison de prière. Là, il y a un homme qui a la main paralysée.
2
 Les gens regardent Jésus avec attention pour voir s'il va guérir cet homme un jour de sabbat. En effet, ils cherchent une raison de l'accuser.
3
 Jésus dit à l'homme qui a la main paralysée: "Lève-toi, ici, devant tout le monde!"
4
 Ensuite, il dit à ceux qui sont là: "Le jour du sabbat, qu'est-ce qu'il est permis de faire? Du bien ou du mal? De sauver la vie de quelqu'un, ou de le laisser mourir?" Mais ils ne répondent pas.
5
 Jésus les regarde tous avec colère, il est triste parce qu'ils ne veulent pas comprendre. Il dit à l'homme: "Tends ta main!" L'homme tend sa main et elle est guérie!
6
 Les Pharisiens sortent de la maison de prière. Aussitôt, ils se réunissent avec les gens du parti d'Hérode Antipas, pour voir comment faire mourir Jésus.
7
 Jésus part avec ses disciples vers le lac de Galilée. Une foule nombreuse le suit. Les gens viennent de Galilée, de Judée,
8
 de Jérusalem, de l'Idumée, de la région qui est de l'autre côté du Jourdain et des environs de Tyr et de Sidon. Cette grande foule vient voir Jésus, parce qu'elle a appris tout ce qu'il fait.
9
 Alors Jésus dit à ses disciples: "Préparez-moi une barque, pour que la foule ne m'écrase pas!"
10
 En effet, Jésus a guéri beaucoup de gens, et tous ceux qui souffrent de maladies se précipitent sur lui pour le toucher.
11
 Quand les esprits mauvais voient Jésus, ils se jettent à ses pieds en criant: "Tu es le Fils de Dieu!"
12
 Mais Jésus leur commande sévèrement: "Ne dites pas qui je suis."

Commentaire

Après la théorie, la pratique!

Voilà Jésus qui entre dans une synagogue, ce même jour de sabbat.
Là, il tombe nez à nez avec un homme, assis discrètement, qui avait une main paralysée – nous on dit «sèche» – pour dire qu'elle n'a plus de vitalité. Ni une ni deux: alors qu'il se savait observé par les religieux de service qui l'attendaient au tournant, il le guérit.
Encore un! Un jour de sabbat! Pour une main sèche! Cela ne pouvait pas attendre le lendemain, non? Non! «Il fallait» que Jésus sorte sa phrase de circonstance, commette l'irréparable (…enfin, façon de parler, évidemment), qu'il se mette dans les ennuis, et s'attire l'inimitié de deux groupes parmi les plus influents du moment! Tout cela pour un type qu'il ne connaissait même pas …
Mais la foule, elle, commence à bien connaître Jésus! …
Pas moyen pour lui d'être tranquille! Il a beau se retirer à l'écart, sa renommée le poursuit. Les élites religieuses lui vouent de l'hostilité, mais les gens sont enthousiastes. Les esprits impurs aussi.
C'est très curieux, d'ailleurs, parce qu'ils voient juste en confessant: «Tu es le Fils de Dieu!» Plus curieuse encore est la réponse de Jésus, qui leur impose le silence. Dans l'évangile selon Marc, ce n'est ni la première ni la dernière fois que ce silence sera imposé par Jésus lors de telles déclarations. Mais n'est-il pas trop tard? Ces cris ne sont-ils pas publics, entendus de toutes et tous alentour?
Une fois encore, des esprits encombrés (bouchés!) sont pleins de savoir sur Jésus. Mais quel savoir? Un savoir de circonstance, un savoir de croyance: facile de dire au faiseur de miracles «Tu es le Fils de Dieu», mais quel Fils?
Au lecteur, il faudra de la patience – tout un évangile, jusqu'à la croix – pour commencer de comprendre la portée de la Bonne Nouvelle annoncée dès la première ligne. Puis il s'agira de relire l'évangile de Marc et de se demander une fois encore: «Oui, quel Fils?»
Seigneur Jésus, comment te confesser? Comment rendre compte de ta présence dans ma vie? Comment te reconnaître et t'accepter dans ma vie sans m'encombrer d'un savoir sur toi?

Sujets de prière

Oraison

Dieu, ami des hommes,
tu as envoyé ton Fils sauver ce qui était perdu.
Que ta grâce nous devance
et nous incite à faire le bien,
par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi, Père et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 41-19 (du recueil Alléluia)

A Dieu seul…