jeudi 14 janvier 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 57 (56)

Que ta gloire domine la terre

 
2
Pitié, mon Dieu, pitié pour moi !
 
 
En toi je cherche refuge,
 
 
un refuge à l’ombre de tes ailes,
 
 
aussi longtemps que dure le malheur.

 
3
Je crie vers Dieu, le Très-Haut,
 
 
vers Dieu qui fera tout pour moi.
 
4
Du ciel, qu’il m’envoie le salut :
 
 
(mon adversaire a blasphémé !).
 
 
Que Dieu envoie son amour et sa vérité !

 
5
Je suis au milieu de lions
 
 
et gisant parmi des bêtes féroces ;
 
 
ils ont pour langue une arme tranchante,
 
 
pour dents, des lances et des flèches.

6
Dieu, lève-toi sur les cieux :
 
 
que ta gloire domine la terre !

 
7
Ils ont tendu un filet sous mes pas :
 
 
 j’allais succomber. *
 
 
Ils ont creusé un trou devant moi,
 
 
ils y sont tombés.

 
          ~

 
8
Mon cœur est prêt, mon Dieu, †
 
 
mon cœur est prêt ! *
 
 
Je veux chanter, jouer des hymnes !

 
9
Éveille-toi, ma gloire ! †
 
 
Éveillez-vous, harpe, cithare, *
 
 
que j’éveille l’aurore !

 
10
Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
 
 
et jouerai mes hymnes en tous pays.
 
11
Ton amour est plus grand que les cieux,
 
 
ta vérité, plus haute que les nues.

12
Dieu, lève-toi sur les cieux :
 
 
que ta gloire domine la terre !

Lectures du jour

Commentaire

Croire dans le doute: le service du prophète!

Pour la première fois, un doute se glisse dans l’esprit du prophète: ce peuple aura-t-il assez de foi pour retourner dans son pays et relever Jérusalem? Il pressent que ce retour sera dispersé et grinçant.

D’autre part, le texte du cylindre de Cyrus apporte un démenti cinglant à l’espoir du prophète de voir la souveraineté de l’Eternel et son Nom reconnus dans tout l’empire.
Cyrus restaure les temples païens, proclame la divinité de Mardouk: un affront à la foi du prophète. Il a beau avoir été appelé par lui «messie», «ami», et de fait avoir participé à l’œuvre de Dieu, il ne sera plus mentionné, si ce n’est dans le blâme indirect du v. 22. Ce qui n’empêche pas Esaïe d’entonner l’hymne joyeux qui conclut notre passage.

Cette Babylone, dont les Israélites sont exhortés à sortir sans délai est aussi dans Apocalypse 18,4 le symbole des lieux d’arrogance, de luxe et d’inconduite; les nouveaux chrétiens pressentent qu’il vaut mieux s’en extraire, pour leur salut.
C’est cette fuite des lieux de perdition qui, à l’aurore de notre ère, peuplera les solitudes de Haute-Egypte d’ermitages (Antoine, les Pères du Désert …) puis de communautés monastiques.
Tant par leur extrême frugalité, leur recherche intransigeante de vie spirituelle et leur pratique de l’accueil, ces gens ont pris au sérieux la prophétie du v. 21 et ont, à leur manière, fait «fleurir le désert».

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
dans ta grâce tu nous accueilles
et tu nous appelles à te servir.
Nous t’en prions, fortifie-nous par ton Saint-Esprit,
et donne-nous de répondre toujours à ton attente,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 43-01 (du recueil Alléluia)

Je crie à toi, Seigneur Jésus