Vendredi 14 Avril 2017

Temps

Vendredi Saint

Semaine

Semaine sainte

Complément

Mort du Christ

Psaume

Psaume 39 (38)

L’homme n’est qu’un souffle

 
2
J’ai dit : « Je garderai mon chemin
 
 
sans laisser ma langue s’égarer ;
 
 
je garderai un bâillon sur ma bouche,
 
 
tant que l’impie se tiendra devant moi. »

 
3
Je suis resté muet, silencieux ;
 
 
 je me taisais, mais sans profit. *
 
 
Mon tourment s’exaspérait,
 
4
 mon cœur brûlait en moi.
 
 
Quand j’y pensais, je m’enflammais,
 
 
et j’ai laissé parler ma langue.

 
5
Seigneur, fais-moi connaître ma fin,
 
 
 quel est le nombre de mes jours :
 
 
je connaîtrai combien je suis fragile.
 
6
Vois le peu de jours que tu m’accordes :
 
 
ma durée n’est rien devant toi.

 
 
L’homme ici-bas n’est qu’un souffle ;
 
7
il va, il vient, il n’est qu’une image.
 
 
Rien qu’un souffle, tous ses tracas ;
 
 
il amasse, mais qui recueillera ?

 
          ~

 
8
Maintenant, que puis-je attendre, Seigneur ?
 
 
Elle est en toi, mon espérance.
 
9
Délivre-moi de tous mes péchés,
 
 
épargne-moi les injures des fous.

 
10
Je me suis tu, je n’ouvre pas la bouche,
 
 
car c’est toi qui es à l’œuvre.
 
11
Éloigne de moi tes coups :
 
 
je succombe sous ta main qui me frappe.

 
12
Tu redresses l’homme en corrigeant sa faute, †
 
 
tu ronges comme un ver son désir ; *
 
 
l’homme n’est qu’un souffle.

 
13
Entends ma prière, Seigneur, écoute mon cri ;
 
 
ne reste pas sourd à mes pleurs.
 
 
Je ne suis qu’un hôte chez toi,
 
 
un passant, comme tous mes pères.

 
14
Détourne de moi tes yeux, que je respire
 
 
avant que je m’en aille et ne sois plus.

Lectures du jour

Commentaire

Simon de Cyrène

Un seul verset nous parle de lui, mais on y apprend par son prénom qu'il est juif (Simon), qu'il vient d'Afrique (Cyrène se trouve en Libye) et l'évangéliste Marc précise que ses fils ont pour prénom Alexandre (grec) et Rufus (latin). Toute la terre habitée semble comme condensée dans cette brève description d'un passant revenant de son champ, qui apparaît, le temps d’une de ces réquisitions dont l’occupant était coutumier, à point nommé pour que le pas de Jésus devenu chancelant ne fasse pas traîner le programme de l’exécution, le chemin escarpé qui mène à Golgotha.

Les soldats, qui auparavant se moquaient bruyamment, se taisent maintenant.
Auraient-ils pitié du supplicié puisqu'ils recourent à ce passant pour lui venir en aide? Ce serait bien étonnant …

Entre Simon et Jésus, aucune parole n'est échangée; peut-être même que Simon ne sait rien de celui à qui il vient en aide. Ils marchent l'un derrière l'autre vers le lieu de la crucifixion avec cette croix destinée à l'un, mais pas à l'autre.
Peut-être prient-ils? En lisant le texte, on peut aussi se demander si Simon porte seul la croix ou s'ils la portent ensemble, Jésus et lui, mais cette dernière possibilité paraît plus ajustée à la situation.
Surgit alors une question troublante: pourquoi celui qui va prendre sur lui, par amour pour tous, le péché du monde a-t-il besoin d'aide ici?
« Seigneur, nous portons nos passions comme des croix, elles ne sont pas sans amour, elles ne sont pas sans mensonge. Révèle-nous que dans le rude défilé, c'est toi qui nous attends et nous rejoins. Fais de ma croix la tienne, une croix de résurrection. » (Bartholomée 1er de Constantinople).

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
nous savons que tu nous aimes sans mesure.
Tu n’as pas refusé de livrer ton Fils à la mort sur la croix,
mais l’as donné pour sauver le monde.
Aujourd’hui encore, montre‐nous ton amour
et accorde‐nous de suivre ton Fils Jésus Christ
dans le mystère de sa Pâque,
lui qui est béni pour les siècles des siècles.

Cantique 33-11 (du recueil Alléluia)

Pour quel péché, Jésus