mardi 14 avril 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi de la deuxième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour

Ez 2,8 - 3,3


Épître aux Colossiens, Chap. 2, v. 1-8

1
Oui, je veux vous faire savoir ceci : je dois lutter durement pour vous, pour les chrétiens de Laodicée et pour tous ceux qui ne m'ont jamais vu de leurs yeux.
2
Je veux qu'ainsi leur cœur soit plein de courage, qu'ils soient unis dans l'amour et totalement remplis d'intelligence. Alors, ils connaîtront le projet caché de Dieu. C'est le Christ qui le réalise,
3
et tous les trésors de la sagesse et de la connaissance sont cachés en lui.
4
Je dis cela pour que personne ne vous trompe avec de beaux discours.
5
Bien sûr, je suis loin de vous, mais mon cœur est avec vous. Je suis content de voir que, chez vous, tout se passe dans l'ordre, et que votre foi au Christ reste solide.
6
Vous avez reçu le Christ Jésus comme Seigneur. Eh bien, vivez unis à lui.
7
Plongez vos racines en lui, construisez votre vie sur lui. Restez solidement dans la foi qu'on vous a apprise et remerciez Dieu avec beaucoup d'ardeur.
8
Attention ! Personne ne doit vous prendre au piège avec les idées fausses de la sagesse humaine. Ce sont des mensonges creux qui s'appuient sur des traditions humaines, sur les forces du monde, et non pas sur le Christ.

Commentaire

Chercher midi à quatorze heures?

En Jésus-Christ, le mystère de Dieu a été révélé et, par Paul, il est parvenu aux païens. En recevant Jésus-Christ, les Colossiens ont reçu ce mystère, totalité révélée de la sagesse et de la connaissance, qui reste mystère. Toute la sagesse et la connaissance sont à la fois cachées et révélées. L'intelligence, c'est la découverte de ce qu'ils ont reçu, la reconnaissance de celui en qui ils sont enracinés.
Entre le Christ reçu et à découvrir, entre le mystère révélé et caché, il y a une tension constitutive de la foi chrétienne. Jésus est le Seigneur vivant dont nous ne sommes jamais les propriétaires ni les maîtres. Il n'est cependant pas pour autant un mystère impénétrable devant lequel nous devrions renoncer à comprendre ni un message codé réservé aux Initiés. Il est aussi bien la révélation que le mystère, et nous le découvrons en marchant avec lui. Cette découverte, toujours à vivre, présuppose à la fois la réflexion à partir du Christ et la vie en Christ, vie de reconnaissance et de fidélité.
Séparer du Christ la sagesse, rechercher d'autres valeurs, d'autres sens ou d'autres modèles, c'est être à côté de la vie. C'est là, ce qui menace les Colossiens et nous aussi, que ce soit dans les discours ésotériques, les recettes miracles ou les slogans de la sagesse populaire. La vie est en Christ, elle est Christ. C'est en lui, que nous sommes enracinés. Et unis en lui dans l'amour et persévérants dans la reconnaissance, nous sommes au cœur de la vie et de la sagesse.

Oraison

O Dieu, qui enseignes aux humbles ton chemin
et illumines les ténèbres pour les justes,
donne-nous de rechercher ta volonté;
que l’Esprit de sagesse nous protège des choix erronés,
qu’à ta lumière, nous voyions la lumière,
pour que nous ne trébuchions pas
dans le chemin que tu nous as tracé.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

 

Prière à l’occasion de l’anniversaire de l’entrée du Canton de Vaud dans la Confédération suisse:
Seigneur, notre Dieu,
toi dont le nom est grand par toute la terre:
nous confions notre Canton à tes soins.
Que ta providence nous guide
pour que nous demeurions dans la paix.
Accorde à toutes les autorités civiles
la sagesse de connaître ta volonté
et la force de l’accomplir.
Remplis-les d’amour pour la justice et la vérité,
et fais qu’ils n’oublient pas qu’ils sont appelés
à servir le peuple vaudois tout entier.
Par Jésus Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu dans les siècles des siècles.

Cantique 53-02 (du recueil Alléluia)

Chaque jour de ma vie