vendredi 13 septembre 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 142 (141)

Personne qui pense à moi

 
2
À pleine voix, je crie vers le Seigneur !
 
 
À pleine voix, je supplie le Seigneur !
 
3
Je répands devant lui ma plainte,
 
 
devant lui, je dis ma détresse.

 
4
Lorsque le souffle me manque,
 
 
   toi, tu sais mon chemin. *
 
 
Sur le sentier où j’avance,
 
 
   un piège m’est tendu.

 
5
Regarde à mes côtés, et vois :
 
 
   personne qui me connaisse ! *
 
 
Pour moi, il n’est plus de refuge :
 
 
   personne qui pense à moi !

 
6
   J’ai crié vers toi, Seigneur ! *
 
 
J’ai dit : « Tu es mon abri,
 
 
   ma part, sur la terre des vivants. »

 
7
Sois attentif à mes appels :
 
 
   je suis réduit à rien ; *
 
 
délivre-moi de ceux qui me poursuivent :
 
 
   ils sont plus forts que moi.

 
8
Tire-moi de la prison où je suis,
 
 
   que je rende grâce à ton nom. *
 
 
Autour de moi, les justes feront cercle
 
 
   pour le bien que tu m’as fait.

Lectures du jour


Jonas, Chap. 3, v. 1-10

1
 Une deuxième fois, le Seigneur dit à Jonas:
2
 "Debout! Va à Ninive, la grande ville. Annonce-lui le message que je te donne."
3
 Alors Jonas se lève. Il part, mais cette fois, il va à Ninive, comme le Seigneur l'a demandé. Ninive est une ville extraordinairement grande. Il faut trois jours pour la traverser.
4
 Jonas entre dans la ville, il marche pendant un jour entier. Il annonce aux gens: "Dans quarante jours, Ninive sera détruite!"
5
 Aussitôt, les gens de Ninive croient à la parole de Dieu. Ils décident de ne rien manger. Tous mettent des habits de deuil, les riches comme les pauvres.
6
 Le roi de Ninive apprend la nouvelle. Il se lève de son siège. Il enlève son habit royal, il met un habit de deuil, et s'assoit sur de la cendre.
7
 Puis le roi et ses ministres donnent cet ordre: "Criez dans la ville ces paroles: "Il est interdit aux habitants et aux bêtes, bœufs, moutons et chèvres, de manger et de boire!
8
 Tout le monde doit mettre des habits de deuil, les gens et les bêtes! Chacun doit crier vers Dieu de toutes ses forces. Chacun doit abandonner sa mauvaise conduite et arrêter les actions violentes qu'il fait!
9
 Qui sait? Dieu changera peut-être d'avis. Il abandonnera sa colère contre nous, et nous ne mourrons pas."
10
 Dieu voit leurs efforts pour abandonner leur mauvaise conduite. Il change d'avis. Il regrette le mal qu'il voulait leur faire, et il ne le fait pas.

Commentaire

Quarante jours !

Cette fois-ci, Jonas prend à cœur sa mission et part pour Ninive.
En un rien de temps, les Ninivites se convertissent.
Le jeûne, la cendre, l’invocation de Dieu et le changement radical de comportement en sont les signes.
Les gens de Ninive se convertissent – et Dieu aussi ! « Aussi revint-il sur sa décision de leur faire le mal qu’il avait annoncé. »
Mais on peut se demander aussi si ce n’est pas tout simplement le regard des Ninivites sur Dieu qui a changé plutôt que Dieu lui-même.
« Encore quarante jours et Ninive sera mise sens dessus dessous » peut être compris dans le sens de l’annonce d’une exécution capitale. Mais nous pouvons aussi comprendre cette phrase comme l’expression de la confiance de Dieu : « Encore quarante jours, et Ninive aura perdu ses mauvaises habitudes et se sera convertie. »
Si nous partons de l’idée que Dieu est bon et compatissant, alors il avait un projet de vie et non de mort pour les Ninivites, et cela dès le début de l’histoire.
Les gens de Ninive se convertissent dans le vrai sens du terme, ils changent de regard sur eux-mêmes et sur Dieu, et découvrent alors ce Dieu plein de tendresse.
Et nous ?
Sommes-nous prêts à changer de regard sur Dieu ?
Ou avons-nous encore besoin de quarante jours ?

Sujets de prière

Oraison

Dieu de miséricorde,
tu as envoyé tes messagers les prophètes
prêcher le repentir et préparer le chemin du salut.
Accorde-nous la grâce d’accueillir leurs appels
en renonçant au péché;
et nous pourrons saluer avec joie
l’avènement de Jésus-Christ, notre Rédempteur.
Lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 51 (du recueil Alléluia)

Pitié pour moi, Seigneur