mercredi 13 septembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 84 (83)

Heureux les habitants de ta maison

 
2
De quel amour sont aimées tes demeures,
 
 
Seigneur, Dieu de l’univers !

 
3
Mon âme s’épuise à désirer
 
 
   les parvis du Seigneur ; *
 
 
mon cœur et ma chair sont un cri
 
 
   vers le Dieu vivant !

 
4
L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
 
 
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
 
 
tes autels, Seigneur de l’univers,
 
 
mon Roi et mon Dieu !

 
5
Heureux les habitants de ta maison :
 
 
ils pourront te chanter encore !
 
6
Heureux les hommes dont tu es la force :
 
 
des chemins s’ouvrent dans leur cœur !

 
7
Quand ils traversent la vallée de la soif,
 
 
   ils la changent en source ; *
 
 
de quelles bénédictions la revêtent
 
 
   les pluies de printemps !

 
8
Ils vont de hauteur en hauteur,
 
 
ils se présentent devant Dieu à Sion.

 
9
Seigneur, Dieu de l’univers, entends ma prière ;
 
 
écoute, Dieu de Jacob.
 
10
Dieu, vois notre bouclier,
 
 
regarde le visage de ton messie.

 
11
Oui, un jour dans tes parvis
 
 
en vaut plus que mille.

 
 
J’ai choisi de me tenir sur le seuil,
 
 
   dans la maison de mon Dieu, *
 
 
plutôt que d’habiter
 
 
   parmi les infidèles.

 
12
Le Seigneur Dieu est un soleil,
 
 
   il est un bouclier ; *
 
 
le Seigneur donne la grâce,
 
 
   il donne la gloire.

 
 
Jamais il ne refuse le bonheur
 
 
à ceux qui vont sans reproche.

 
13
Seigneur, Dieu de l’univers,
 
 
heureux qui espère en toi !

Lectures du jour


Deuxième épître aux Corinthiens, Chap. 5, v. 11-21

11
Respecter Dieu avec confiance, nous savons ce que cela veut dire. C'est pourquoi nous cherchons à persuader les gens. Dieu nous connaît parfaitement, et j'espère que vous aussi, au fond de vos cœurs, vous nous connaissez parfaitement.
12
Nous n'allons pas chercher encore une fois à nous mettre en avant, mais nous voulons vous donner l'occasion d'être fiers de nous. Alors vous pourrez répondre à ceux qui se vantent pour des choses visibles, et non pour ce qui est dans le cœur.
13
Si nous avons été fous, c'est pour Dieu. Si nous sommes raisonnables, c'est pour vous.
14
L'amour du Christ remplit notre cœur quand nous pensons à ceci: un seul homme est mort pour tous, c'est le Christ, donc, tous participent à sa mort.
15
Il est mort pour tous, ainsi les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes. Ils vivent pour le Christ qui est mort pour eux et qui, pour eux, s'est réveillé de la mort.
16
C'est pourquoi, maintenant, nous ne connaissons plus personne d'une façon humaine. Si nous avons connu le Christ de cette façon, maintenant, ce n'est plus ainsi que nous le connaissons.
17
Alors, si quelqu'un est uni au Christ, il est créé à nouveau. Ce qui est ancien est fini, ce qui est nouveau est là.
18
Tout cela vient de Dieu. Il nous a réconciliés avec lui par le Christ et il nous a demandé d'annoncer cette réconciliation.
19
Oui, c'est Dieu qui a réconcilié le monde avec lui, par le Christ. Il ne tient plus compte des fautes des êtres humains et il nous charge d'annoncer cette parole de réconciliation.
20
C'est donc de la part du Christ que nous prenons la parole. En réalité, par nous, c'est Dieu lui-même qui vous lance un appel: au nom du Christ, acceptez d'être réconciliés avec Dieu. Cela, nous vous le demandons avec force.
21
Le Christ était sans péché, mais Dieu l'a chargé de notre péché. Alors maintenant, par le Christ, Dieu nous a rendus justes.

Commentaire

Tiraillements entre chrétiens et réconciliation

Eh oui, il y a des tensions – on l’a déjà perçu dès le début de cette lettre de Paul aux chrétiens de Corinthe. Cela tiraille entre eux, entre l’apôtre et eux.

Vous croyez que c’est rare ? Vous pensez que s’il y a des tensions, c’est la preuve que l’Eglise va mal et que ce n’est pas normal ? Pas sûr !
Si l’état normal dans l’Eglise était de vivre toujours en belle harmonie… nous serions bien démunis, car aucune des lettres de Paul ne nous serait parvenue !
Toutes sont nées de difficultés rencontrées dans les communautés chrétiennes. Toutes ont été écrites pour aider à gérer ces difficultés et pour arriver à vivre ensemble l’Evangile, en essayant d’éviter de s’entredétruire, de se séparer ou de se juger (cela, Dieu seul le peut !).

Un programme de fou, à nouveau ? Oui – au contact de Dieu on est fou, mais pour partager cela entre humains, il faut utiliser toute la raison et tout le bon sens possibles (v. 13) !

Ce qui domine, ce n’est ni la folie ni le bon sens, mais l’amour du Christ. Un seul est mort, tous les autres peuvent vivre : non plus pour eux-mêmes – chacun en indifférence ou en guerre avec les autres –, mais pour celui qui est mort et revenu à la vie pour eux (v. 15). Nous voici prêts à entrer au « service de la réconciliation » auquel Paul va inviter ses lecteurs. Dans un même élan : avoir reçu la réconciliation et la partager plus loin (18).

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, en Christ, tu réconciliais les hommes avec toi-même en ne tenant plus compte de leurs fautes; accorde à ton Eglise de proclamer cette bonne nouvelle de telle manière que tous ceux qui l’entendent se laissent réconcilier avec toi par le Chist, notre Seigneur, qui est mort pour nous et qui règne maintenant avec toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 31-34 (du recueil Alléluia)

Le monde ancien s'en est allé