mercredi 13 mars 2019

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi de la première semaine

Complément

Psaume

Psaume 81 (80)

Si mon peuple m’écoutait

 
2
Criez de joie pour Dieu, notre force,
 
 
acclamez le Dieu de Jacob.

 
3
Jouez, musiques, frappez le tambourin,
 
 
la harpe et la cithare mélodieuse.
 
4
Sonnez du cor pour le mois nouveau,
 
 
quand revient le jour de notre fête.

 
5
C’est là, pour Israël, une règle,
 
 
une ordonnance du Dieu de Jacob ;
 
6
Il en fit, pour Joseph, une loi
 
 
quand il marcha contre la terre d’Égypte.

 
 
J’entends des mots qui m’étaient inconnus : †
 
7
« J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
 
 
ses mains ont déposé le fardeau.

 
8
« Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; †
 
 
je répondais, caché dans l’orage,
 
 
je t’éprouvais près des eaux de Mériba.

 
9
« Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
 
 
vas-tu m’écouter, Israël ?
 
10
Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
 
 
tu ne serviras aucun dieu étranger.

 
11
« C’est moi, le Seigneur ton Dieu, †
 
 
qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !
 
 
Ouvre ta bouche, moi, je l’emplirai.

 
12
« Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
 
 
Israël n’a pas voulu de moi.
 
13
Je l’ai livré à son cœur endurci :
 
 
qu’il aille et suive ses vues !

 
14
« Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
 
 
Israël, s’il allait sur mes chemins !
 
15
Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
 
 
contre ses oppresseurs je tournerais ma main.

 
16
« Mes adversaires s’abaisseraient devant lui ;
 
 
tel serait leur sort à jamais !
 
17
Je le nourrirais de la fleur du froment,
 
 
je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 2, v. 1-9

1
Le Seigneur m'a adressé sa parole.
2
Il m'a demandé d'annoncer ceci à la population de Jérusalem : " Voici le message du Seigneur : Je me souviens de ce que tu étais autrefois. Quand tu étais jeune, tu étais attachée à moi. Quand tu étais ma fiancée, tu m'aimais. Tu me suivais au désert, dans cette région où rien ne pousse.
3
Israël, tu étais à moi seul, tu m'appartenais, comme les premiers fruits de la récolte. Ceux qui osaient toucher à toi étaient coupables, et il leur arrivait malheur. Voilà ce que le Seigneur déclare.
4
Vous qui êtes de la famille de Jacob, tous les clans d'Israël, écoutez ce message du Seigneur !
5
Voici ce que le Seigneur dit : Est-ce que vos ancêtres ont une faute à me reprocher ? Ils se sont éloignés de moi pour suivre des dieux qui ne valent rien et devenir eux-mêmes des gens qui ne valent rien ! Pourquoi donc ?
6
Ils n'ont pas dit : "Où est le Seigneur qui nous a fait monter d'Égypte, qui nous a guidés à travers le désert, région sauvage, pleine de ravins, région sèche et sombre, où personne ne passe, où personne n'habite ?"
7
Je vous ai fait entrer dans un pays fertile, pour que vous profitiez de ses fruits et de ses richesses. Ce pays était à moi, mais à votre arrivée, vous l'avez rendu impur. C'était ma propriété, mais vous en avez fait quelque chose d'horrible.
8
Les prêtres ne demandent plus : "Où est le Seigneur ?" Les spécialistes de la loi ne me connaissent plus. Les chefs se sont révoltés contre moi. Les prophètes ont parlé au nom du dieu Baal et ils ont suivi des dieux totalement incapables.
9
C'est pourquoi je vais continuer à vous accuser, et j'accuserai aussi les enfants de vos enfants. Voilà ce que le Seigneur déclare.

Commentaire

Aujourd’hui tu ravives ma mémoire : « Lorsque tu étais jeune… »

Aujourd’hui, je me souviens. Les souvenirs remontent.
Elles sont là, mes allégresses, avec ce qu’elles furent et ce qu’elles peuvent être.
Je ne veux pas revenir en arrière. Je ne le peux d’ailleurs … Le passé est fermé. C’est l’avenir qui est ouvert.
Mais c’est aujourd’hui que je me souviens de quand j’étais jeune : de mes amours, de mes rêves, de mes projets, de mes espérances ingénues et de mon affection pour la vie.
Je peux donc redécouvrir en moi ces projets, ces fiançailles joyeuses avec l’existence, avec la vie, avec Dieu.
Tant de choses amères aussi me reviennent, tant de jugements.
Tant de déceptions, tant d’oublis.
Tant de critiques, tant de mécontentements, tant de grisaille, tant d’erreurs.
Mais je me souviens ! Je me rappelle cette mélodie de ma jeunesse qui me faisait marcher, un sourire aux lèvres, vers cet aujourd’hui qui est le mien. Je n'ai pas oublié cette mélodie que je peux encore fredonner.
Je chanterai aujourd’hui les sons heureux de ma jeunesse, car je me souviens de mon espérance, aujourd’hui.
Réveille-moi, Seigneur, lorsque je laisse la nuit fermer les fenêtres de mon âme. Actualise en moi la joie de toujours, la chanson de jadis, la mélodie de mes espérances qui sont encore là, dans la petite boîte ouverte de ma mémoire.
Réveille en moi ta lumière, Seigneur, éveille-moi !

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
tu as fait de tous ceux qui,
dans la communion du Christ ressuscité,
sont nés de nouveau,
un peuple de rois et de prêtres;
accorde-nous donc la grâce de vouloir
et la force d’accomplir ce que tu nous demandes,
afin que pour nous,
la foi du cœur et les actes ne soient
qu’une seule et même chose;
au nom de ton Fils bien-aimé,
Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 47-02 (du recueil Alléluia)

Notre barque est en danger