mardi 13 mars 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi de la quatrième semaine

Complément

Psaume

Psaume 22 (21), 12-22

Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

 
12
Ne sois pas loin : l’angoisse est proche,
 
 
je n’ai personne pour m’aider.
 
13
Des fauves nombreux me cernent,
 
 
des taureaux de Basan m’encerclent.
 
14
Des lions qui déchirent et rugissent
 
 
ouvrent leur gueule contre moi.

 
15
Je suis comme l’eau qui se répand,
 
 
tous mes membres se disloquent.
 
 
Mon cœur est comme la cire,
 
 
il fond au milieu de mes entrailles.
 
16
Ma vigueur a séché comme l’argile,
 
 
ma langue colle à mon palais.

 
 
Tu me mènes à la poussière de la mort. †

 
17
Oui, des chiens me cernent,
 
 
une bande de vauriens m’entoure.
 
 
Ils me percent les mains et les pieds ;
 
18
je peux compter tous mes os.

 
 
Ces gens me voient, ils me regardent. †
 
19
Ils partagent entre eux mes habits
 
 
et tirent au sort mon vêtement.

 
20
Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin :
 
 
ô ma force, viens vite à mon aide !
 
21
Préserve ma vie de l’épée,
 
 
arrache-moi aux griffes du chien ;
 
22
sauve-moi de la gueule du lion
 
 
et de la corne des buffles.

 
          ~

 
 
Tu m’as répondu ! †

Lectures du jour


Épître aux Hébreux, Chap. 10, v. 1-10

1
La loi de Moïse ne reproduit pas exactement ce qui existe, elle est seulement l'ombre des biens qui seront donnés plus tard. Elle demande qu'on offre sans arrêt, chaque année, toujours les mêmes sacrifices. C'est pourquoi elle ne peut absolument pas rendre parfaits ceux qui s'approchent de Dieu.
2
Sinon, ceux qui rendent ce culte à Dieu seraient lavés de leurs péchés une fois pour toutes. Ils ne se sentiraient plus du tout coupables, et on n'offrirait plus aucun sacrifice.
3
Mais bien au contraire, ces sacrifices rappellent chaque année le souvenir des péchés, 04parce que le sang des taureaux et des boucs ne peut pas enlever les péchés.
5
C'est pourquoi, au moment où le Christ va entrer dans le monde, il dit à Dieu:" Tu n'as pas voulu de sacrifices ni d'offrandes, mais tu m'as fait un corps.
6
Les animaux brûlés sur l'autel et les sacrifices pour les péchés ne te plaisent pas.
7
Alors je t'ai dit: "Me voici, je viens faire ce que tu veux. C'est ce qui est écrit à mon sujet dans les Livres Saints.""
8
Le Christ dit d'abord:" Tu n'as pas voulu de sacrifices, ni d'offrandes, ni d'animaux brûlés sur l'autel, ni de sacrifices pour les péchés, ils ne te plaisent pas." Et pourtant, la loi demande qu'on offre tous ces sacrifices.
9
Le Christ dit ensuite:" Me voici, je viens faire ce que tu veux." Le Christ supprime les anciens sacrifices, il les remplace par le sien.
10
Jésus-Christ a fait ce que Dieu voulait. Il a offert son corps une fois pour toutes, et nous sommes alors libérés du péché.

Commentaire

Sanctification

Après le Christ, la loi de Moïse doit être considérée comme une structure provisoire. Les sacrifices à répétition ne s'en prennent qu'aux symptômes du péché et non à ses causes dans le cœur de l'homme.

La culpabilité mène au désastre de l'âme, du corps, de la foi et de la culture. Or, effacée, la faute permet la libération de ses propres entraves, car " il est impossible que du sang de taureaux et de boucs enlève les péchés ", Hébreux est catégorique ! Et plus loin, le Christ dit : " Me voici, car c'est bien de moi qu'il est écrit dans le rouleau du livre : 'Je suis venu, ô Dieu, pour faire ta volonté' ". Le mouvement de sanctification ne peut se réaliser qu'après l'unique offrande de Jésus-Christ lui-même. C'est d'abord une descente, puis la remontée. Ni le prêtre, ni le rite, ni le sacrifice ne sont capables d'enlever le poids de la faute. Le sac est trop lourd à porter !

La loi ne peut être comprise qu'après que la grâce ait déployé son effet. Il faut d'abord découvrir ce que Dieu a fait pour nous, pour moi, ensuite, prendre ses responsabilités. Puisque le pardon a été accordé, rien n'est nécessaire pour le mériter, rien n'est obligatoire pour l'obtenir. Et le texte d'insister, faisant parler Dieu : " En donnant mes lois, c'est dans leurs cœurs et dans leur pensée que je les inscrirai, et de leurs péchés je ne me souviendrai plus ". L'inscription sera intérieure, le solde déficitaire remboursé par un généreux donateur. C'est une alliance nouvelle, la Nouvelle Alliance tout entière personnifiée en Jésus-Christ.

Sujets de prière

Oraison

O Christ, Fils unique et Parole éternelle du Père,
qui es notre seul vrai sacrifice,
accepte notre louange et notre intercession,
comme l’offrande que nous te présentons
en communion avec tous nos frères en la foi,
à toi qui règnes, avec le Père et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles.

 

Cantique 41-24 (du recueil Alléluia)

Seigneur, que n’ai-je mille voix