mardi 13 juin 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 2

« Tu es mon fils »

 
1
Pourquoi ce tumulte des nations,
 
 
ce vain murmure des peuples ?
 
2
Les rois de la terre se dressent,
 
 
les grands se liguent entre eux
 
 
 contre le Seigneur et son messie :
 
3
« Faisons sauter nos chaînes,
 
 
rejetons ces entraves ! »

 
4
Celui qui règne dans les cieux s’en amuse,
 
 
le Seigneur les tourne en dérision ;
 
5
puis il leur parle avec fureur
 
 
et sa colère les épouvante :
 
6
« Moi, j’ai sacré mon roi
 
 
sur Sion, ma sainte montagne. »

 
7
Je proclame le décret du Seigneur ! †

 
 
Il m’a dit : « Tu es mon fils ;
 
 
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
 
8
Demande, et je te donne en héritage les nations,
 
 
pour domaine la terre tout entière.
 
9
Tu les détruiras de ton sceptre de fer,
 
 
tu les briseras comme un vase de potier. »

 
10
Maintenant, rois, comprenez,
 
 
reprenez-vous, juges de la terre.
 
11
Servez le Seigneur avec crainte,
 
 
rendez-lui votre hommage en tremblant.
 
12
Qu’il s’irrite et vous êtes perdus :
 
 
soudain sa colère éclatera.

 
 
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Lectures du jour


Genèse, Chap. 1, v. 14-26

14
 Dieu dit: "Que des lumières dans le ciel séparent le jour et la nuit! Elles marqueront les fêtes, les jours et les années.
15
 Dans le ciel, elles serviront à éclairer la terre." Et cela arrive.
16
 Ainsi, Dieu fait les deux grandes sources de lumière: la plus grande pour commander au jour, et la plus petite pour commander à la nuit. Il fait aussi les étoiles.
17
 Dieu les place dans le ciel pour éclairer la terre,
18
 pour commander au jour et à la nuit et séparer la lumière de l'obscurité. Dieu voit que c'est une bonne chose.
19
 Il y a un soir, il y a un matin. Voilà le quatrième jour.
20
 Dieu dit: "Que toutes sortes d'animaux vivent dans la mer! Que les oiseaux volent dans le ciel au-dessus de la terre!"
21
 Dieu crée les grands animaux de la mer et toutes les espèces d'animaux qui se déplacent et s'agitent dans l'eau. Il crée aussi toutes les espèces d'oiseaux. Dieu voit que c'est une bonne chose.
22
 Dieu les bénit en disant: "Faites des petits, devenez nombreux. Remplissez l'eau des mers. Et vous, les oiseaux, devenez nombreux sur la terre."
23
 Il y a un soir, il y a un matin. Voilà le cinquième jour.
24
 Dieu dit: "Que la terre produise toutes sortes d'animaux: animaux domestiques, petites bêtes et animaux sauvages de chaque espèce!" Et cela arrive.
25
 Ainsi, Dieu fait les différentes espèces d'animaux: les animaux sauvages, les animaux domestiques et les petites bêtes. Dieu voit que c'est une bonne chose.
26
 Dieu dit: "Faisons les êtres humains à notre image, et qu'ils nous ressemblent vraiment! Qu'ils commandent aux poissons dans la mer, aux oiseaux dans le ciel, aux animaux domestiques et à toutes les petites bêtes qui se déplacent sur le sol!"

Commentaire

Et pour suivre…

Trois jours encore… Quel travail d’orfèvre, d’ingénieur, de visionnaire !
De nouveau : placer la lumière qui troue l’obscurité. Mais cette fois par des luminaires différents du jour et de la nuit : soleil, lune, étoiles « pour éclairer la terre… et pour scander les fêtes, les prières, les rencontres, les jours du calendrier ».
Ainsi les auteurs de ce récit de la Création énoncent subtilement deux vérités transformatrices pour le peuple qui se trouve en exil à l’époque de cet écrit… et pour nous au 21e siècle : Les astres ne sont pas à regarder comme des dieux (ainsi à Babylone, comme dans l’astrologie moderne); ils servent au contraire à rythmer nos journées d’activités et de repos, ainsi que notre relation à Dieu dans la prière et dans le rassemblement cultuel ! Tov ! dit Dieu : quatrième jour.
Et maintenant les créatures au ciel et dans les mers, chacune avec son système de reproduction et de subsistance… Observez la nature, quelle merveille dans ces deux domaines, et que d’espèces à l’infini ! Tov ! dit Dieu en les bénissant : cinquième jour.
Ne restent plus que les créatures sur la terre solide : animaux sauvages, bétail, bestioles de toute espèce, chacun avec son système de reproduction et de subsistance, tant d’espèces à l’infini – oui, je me répète !… Mais c’est qu’il faut lire, comprendre et vivre tout cela comme un poème, une chanson épique et son refrain – Tov ! dit Dieu…
Mais la journée n’est pas finie, reste le chef-d’œuvre, reste une ultime bénédiction. On aurait envie d’écrire : « À suivre ».

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, c’est notre joie
de t’avoir pour créateur attentif et bienveillant.
Souviens-toi de ce que tu as commencé en nous,
et ne te lasse pas de veiller
sur ta création tout entière.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi , Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 41-13 (du recueil Alléluia)

Seigneur qui fis tout l'univers