vendredi 13 juillet 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 74 (73), 1-11

Il n’y a plus de prophètes !

 
1
Pourquoi, Dieu, nous rejeter sans fin ?
 
 
Pourquoi cette colère sur les brebis de ton troupeau ?

 
2
Rappelle-toi la communauté
 
 
 que tu acquis dès l’origine, †
 
 
la tribu que tu revendiquas pour héritage,
 
 
la montagne de Sion où tu fis ta demeure.

 
3
Dirige tes pas vers ces ruines sans fin,
 
 
l’ennemi dans le sanctuaire a tout saccagé ;
 
4
dans le lieu de tes assemblées, l’adversaire a rugi
 
 
et là, il a planté ses insignes.

 
5
On les a vus brandir la cognée,
 
 
 comme en pleine forêt, *
 
6
quand ils brisaient les portails
 
 
 à coups de masse et de hache.

 
7
Ils ont livré au feu ton sanctuaire,
 
 
profané et rasé la demeure de ton nom.
 
8
Ils ont dit : « Allons ! Détruisons tout ! »
 
 
Ils ont brûlé dans le pays les lieux d’assemblées saintes.

 
9
Nos signes, nul ne les voit ;
 
 
 il n’y a plus de prophètes ! *
 
 
Et pour combien de temps ?
 
 
 Nul d’entre nous ne le sait !

 
          ~

 
10
Dieu, combien de temps blasphémera l’adversaire ?
 
 
L’ennemi en finira-t-il de mépriser ton nom ?
 
11
Pourquoi retenir ta main,
 
 
cacher la force de ton bras ?

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 16, v. 25-40

25
 Vers minuit, Paul et Silas sont en train de prier et de chanter la louange de Dieu. Les autres prisonniers les écoutent.
26
 Tout à coup, il y a un violent tremblement de terre. Les murs de la prison se mettent à bouger, aussitôt, toutes les portes s'ouvrent et les chaînes de tous les prisonniers tombent. 27 Le gardien se réveille, il voit que les portes de la prison sont ouvertes, alors il prend son arme et veut se tuer. En effet, il pense que les prisonniers se sont échappés.
28
 Mais Paul crie de toutes ses forces: "Ne te fais pas de mal! Nous sommes tous là!"
29
 Le gardien demande de la lumière. Il se précipite à l'intérieur de la cellule, il tremble de peur et se jette aux pieds de Paul et de Silas.
30
 Ensuite, il les fait sortir et leur demande: "Messieurs, qu'est-ce que je dois faire pour être sauvé?"
31
 Ils lui répondent: "Crois au Seigneur Jésus, alors tu seras sauvé, toi et ta famille."
32
 Ils lui annoncent la parole du Seigneur, à lui et à tous ceux qui vivent dans sa maison.
33
 Au même moment, en pleine nuit, le gardien emmène Paul et Silas et lave leurs blessures. Aussitôt, il reçoit le baptême, lui et toute sa famille.
34
 Il fait monter Paul et Silas dans sa maison et leur offre à manger. Avec toute sa famille, il est rempli de joie, parce qu'il a cru en Dieu.
35
 Quand il fait jour, les juges romains envoient des gardes pour dire au gardien: "Libère ces hommes!"
36
 Le gardien vient annoncer à Paul: "Les juges m'ont commandé de vous libérer. Vous pouvez donc sortir et aller en paix!"
37
 Mais Paul dit aux gardes: "Ils ne nous ont pas jugés et ils nous ont fait battre à coups de fouet devant tout le monde! Pourtant, nous sommes citoyens romains! Ensuite, ils nous ont jetés en prison, et maintenant, ils veulent nous faire sortir en secret? Eh bien non, ils doivent venir eux-mêmes nous libérer!"
38
 Les gardes vont raconter tout cela aux juges romains. Les juges ont peur en apprenant que Paul et Silas sont citoyens romains.
39
 Ils viennent s'excuser, puis ils les font sortir de prison et leur demandent de quitter la ville.
40
 Paul et Silas sortent de prison et vont chez Lydie. Ils rencontrent les frères et sœurs chrétiens, ils les encouragent et ils partent.

Commentaire

Une nuit mouvementée

Victimes d’un abus de pouvoir, Paul et Silas sont emprisonnés et mystérieusement libérés suite à un tremblement de terre. On comprend mieux le récit si l’on sait que, dans la Bible, le séisme est traditionnellement un signe qui révèle la présence et l’action de Dieu (Exode 19,18), intervention divine en puissance dans une situation désespérée.

Pourtant, le véritable héros de cette nuit mouvementée est le geôlier, sauvé du suicide par Paul qui l’informe que les prisonniers ne se sont pas évadés ; en effet un geôlier répondait sur sa vie de la garde de ses prisonniers.
La réponse de Paul à sa question : « Que dois-je faire pour être sauvé ? » est d’une simplicité étonnante : « Crois au Seigneur et tu seras sauvé toi et ta famille » (v. 31). Les conséquences de la conversion sont claires selon Luc. Elle recrée des relations d’humanité entre le geôlier et ses prisonniers ; il lave leurs plaies, puis après avoir été baptisés lui et toute sa maisonnée, les convie à un repas chez lui. Le baptême se trouve suivi de la cène !

Puis, le geôlier reçoit l’ordre de libérer discrètement Paul et Silas, heureuse issue que l’apôtre refuse – ce serait un dédommagement trop facile ! – en avançant son statut de citoyen romain maltraité et arrêté à tort. Après s’être excusés – plus par diplomatie que par conviction – les juges prient les deux de quitter la ville. Ce ne sont pas tant l’honneur et la fierté de Paul qui sont en jeu : il s’agit, pour le narrateur, de souligner la dignité du christianisme qui ne représente aucun danger pour l’ordre public.
Dieu est plus fort que toutes les sanctions tyranniques ! Aucune prison et même le plus grand désespoir ne peuvent s’opposer à la puissance libératrice de son amour.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
qui nous fais passer de la mort à la vie
dans le mystère de la Pâques,
poursuis toujours l’œuvre de ta grâce:
que ton peuple se renouvelle
dans les sacrements de l’Alliance
et parvienne à la joie du Royaume
dont tu lui donnes déjà le goût sur la terre,
par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 146A (du recueil Alléluia)

Loué sois-tu dans mon âme