jeudi 13 février 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 65 (64)

Tu visites la terre

 
2
Il est beau de te louer,
 
 
   Dieu, dans Sion, *
 
 
de tenir ses promesses envers toi
 
3
   qui écoutes la prière.

 
 
Jusqu’à toi vient toute chair
 
4
   avec son poids de péché ; *
 
 
nos fautes ont dominé sur nous :
 
 
   toi, tu les pardonnes.

 
5
Heureux ton invité, ton élu :
 
 
   il habite ta demeure ! *
 
 
Les biens de ta maison nous rassasient,
 
 
   les dons sacrés de ton temple !

 
          ~

 
6
Ta justice nous répond par des prodiges,
 
 
   Dieu notre sauveur, *
 
 
espoir des horizons de la terre
 
 
   et des rives lointaines.

 
7
Sa force enracine les montagnes,
 
 
   il s’entoure de puissance ; *
 
8
il apaise le vacarme des mers,
 
 
   le vacarme de leurs flots
 
 
    et la rumeur des peuples.

 
9
Les habitants des bouts du monde sont pris d’effroi
 
 
   à la vue de tes signes ; *
 
 
aux portes du levant et du couchant
 
 
   tu fais jaillir des cris de joie.

 
          ~

 
10
Tu visites la terre et tu l’abreuves,
 
 
   tu la combles de richesses ; *
 
 
les ruisseaux de Dieu regorgent d’eau :
 
 
   tu prépares les moissons.

 
 
Ainsi, tu prépares la terre,
 
11
   tu arroses les sillons ; *
 
 
tu aplanis le sol, tu le détrempes sous les pluies,
 
 
   tu bénis les semailles.

 
12
Tu couronnes une année de bienfaits ; *
 
 
sur ton passage, ruisselle l’abondance.
 
13
Au désert, les pâturages ruissellent, *
 
 
les collines débordent d’allégresse.

 
14
Les herbages se parent de troupeaux †
 
 
et les plaines se couvrent de blé. *
 
 
   Tout exulte et chante !

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 10, v. 34-42

34
 "Ne pensez pas que je suis venu apporter la paix sur la terre. Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le combat.
35
 En effet, je suis venu séparer l'homme et son père, la fille et sa mère, la belle-fille et sa belle-mère.
36
 On aura pour ennemis les gens de sa famille."
37
 "Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi. Celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.
38
 Celui qui ne prend pas sa croix et qui ne me suit pas, celui-là n'est pas digne de moi. 39 Celui qui veut garder sa vie la perdra. Celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera."
40
 "Si quelqu'un vous reçoit, c'est moi qu'il reçoit. Et la personne qui me reçoit, reçoit aussi celui qui m'a envoyé.
41
 Si quelqu'un reçoit un prophète parce que c'est un prophète, il aura la récompense qu'on donne à un prophète. Si quelqu'un reçoit une personne fidèle à Dieu parce qu'elle est fidèle, il aura la récompense qu'on donne à une personne fidèle. Je vous le dis, c'est la vérité:
42
 si quelqu'un donne à boire un verre d'eau fraîche à l'un de ces petits parce que c'est mon disciple, il aura sûrement sa récompense."

Commentaire

Le malentendu irénique

L’irénisme, du mot grec « eirénê » la paix, est cette attitude de compréhension et de « charité chrétienne » qui pense qu’à force de bons sentiments, on surmonte toute difficulté. Mais l’on se retrouve parfois avec des problèmes jusqu’au cou faute d’avoir osé regarder la réalité en face.
Non, quelle que soit notre bonne volonté, il y a des incompréhensions et des visions différentes qui mènent à des séparations, des ruptures de relations.
L’Evangile, révélateur de ces dysfonctionnements, met en lumière les animosités latentes.
Nous devons donc affronter la réalité avec courage, sachant que la paix véritable passe par la vérité et la souffrance de la croix ; elle suppose des choix de vie incompatibles avec d’autres engagements.
Et lorsqu’il nous faut choisir, la préférence doit être donnée à l’Evangile : suivre Christ, quelles qu’en puissent être les conséquences.
Les disciples vont être invités à devenir les représentants du Christ, ses témoins et ses ambassadeurs aux yeux du monde. Lorsqu’il ne sera plus là physiquement, ils devront le rendre présent au monde. Et en recevant ses ambassadeurs, c’est le Christ lui-même que le monde reçoit. Cette mission donnée aux premiers apôtres s’est perpétuée au travers des âges jusqu’à aujourd’hui, transmettant une interpellation adressée à tous et chacun. Le Christ n’a que nos mains et notre visage pour être vu !
Rendre le Christ présent au monde : sacrée responsabilité que la nôtre, d’être témoins fidèles de l’Evangile, de nous donner au monde comme l’a fait le Christ. Pour que le monde croie. Tel est le défi à nous confié !

Sujets de prière

Oraison

O Dieu dont le nom est béni
du soleil levant au soleil couchant,
remplis nos cœurs de ta connaissance
et mets sur nos lèvres ta louange,
afin que de l’orient à l’occident
tu sois célébré par le chant de voix unanimes
en Jésus-Christ, ton fils, notre Seigneur.

Cantique 44-09 (du recueil Alléluia)

Je veux t'aimer...