mardi 13 février 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 34 (33), 12-23

Voyez, le Seigneur est bon

 
12
Venez, mes fils, écoutez-moi,
 
 
que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
 
13
Qui donc aime la vie
 
 
et désire les jours où il verra le bonheur ?

 
14
Garde ta langue du mal
 
 
et tes lèvres des paroles perfides.
 
15
Évite le mal, fais ce qui est bien,
 
 
poursuis la paix, recherche-la.

 
16
Le Seigneur regarde les justes,
 
 
il écoute, attentif à leurs cris.
 
17
Le Seigneur affronte les méchants
 
 
pour effacer de la terre leur mémoire.

 
18
Le Seigneur entend ceux qui l’appellent  :
 
 
de toutes leurs angoisses, il les délivre.
 
19
Il est proche du cœur brisé,
 
 
il sauve l’esprit abattu.

 
20
Malheur sur malheur pour le juste,
 
 
mais le Seigneur chaque fois le délivre.
 
21
Il veille sur chacun de ses os :
 
 
pas un ne sera brisé.

 
22
Le mal tuera les méchants ;
 
 
ils seront châtiés d’avoir haï le juste.
 
23
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
 
 
pas de châtiment
 
 
 pour qui trouve en lui son refuge.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 65, v. 15-19

16
Dans le pays, celui qui voudra souhaiter le bonheur à quelqu'un bénira au nom du Dieu fidèle. Celui qui fera un serment jurera au nom du Dieu fidèle." Le Seigneur dit: "On oubliera les malheurs du passé, ils disparaîtront loin de mes yeux.
17
En effet, je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle. Personne ne se souviendra plus du passé, on n'y pensera plus du tout.
18
Débordez de joie, réjouissez-vous sans cesse à cause de ce que je vais créer. De Jérusalem, je vais faire une ville remplie de joie, et de ses habitants un peuple débordant de joie.
19
Je me réjouirai à cause de Jérusalem, je déborderai de joie à cause de mon peuple. On n'entendra plus de pleurs ni d'appels au secours.

Commentaire

Devant les choix qui se présentent à moi

Notre vie n'est pas placée sous le signe du hasard ni soumise au destin, les deux idoles Gad et Meni, auxquelles les contemporains d'Esaïe apportent leurs offrandes. C'est pourtant tentant d'imaginer un hasard que l'on peut apprivoiser avec de petits rites quotidiens ou un destin inébranlable qui nous épargnerait la responsabilité de décider nous-mêmes de notre route.
Esaïe nous le rappelle, les joies que nous savourons, les peines que nous subissons ne sont pas le fruit d'une divinité injuste et capricieuse. Notre vie, et le chemin qui s'ouvre devant nous à chaque instant, ne sont pas tracés par un dieu marionnettiste dont nous ne serions que les jouets impuissants.
Dieu se révèle tout autre que les images que nous faisons de lui, pauvres explications par lesquelles nous tentons de comprendre le sens de ce qui nous arrive. Il ouvre une perspective de bénédiction, celle de reconnaître sa présence et son action dans notre vie. Ni capricieux ni aveugle, le Seigneur est attentif, accessible à ceux qui le cherchent et auxquels il tend sa main.
Croire en Dieu qui nous laisse libres de choisir est sans doute plus difficile que d'adopter les hypothèses du hasard et du destin, car ce chemin de liberté qui nous est offert en appelle à notre responsabilité, celle de faire des choix, celui de servir ou de renier notre libre arbitre.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
dans l’espérance, tu nous fais voir
un ciel nouveau et une terre nouvelle.
Par l’Esprit saint répandu en nos cœurs,
donne-nous d’attendre et de préparer avec foi
le règne de ton Fils,
lui qui fait toutes choses nouvelles
dès maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 31-14 (du recueil Alléluia)

Aube nouvelle