vendredi 13 décembre 2019

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 16 (15)

Seigneur, mon partage

 
1
Garde-moi, mon Dieu :
 
 
j’ai fait de toi mon refuge.
 
2
J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
 
 
Je n’ai pas d’autre bonheur que toi. »

 
3
Toutes les idoles du pays,
 
 
 ces dieux que j’aimais, †
 
 
ne cessent d’étendre leurs ravages, *
 
 
et l’on se rue à leur suite.
 
4
Je n’irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
 
 
leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !

 
5
Seigneur, mon partage et ma coupe :
 
 
de toi dépend mon sort.
 
6
La part qui me revient fait mes délices ;
 
 
j’ai même le plus bel héritage !

 
7
Je bénis le Seigneur qui me conseille :
 
 
même la nuit mon cœur m’avertit.
 
8
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
 
 
il est à ma droite : je suis inébranlable.

 
9
Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
 
 
ma chair elle-même repose en confiance :
 
10
tu ne peux m’abandonner à la mort
 
 
ni laisser ton ami voir la corruption.

 
11
Tu m’apprends le chemin de la vie : †
 
 
devant ta face, débordement de joie !
 
 
À ta droite, éternité de délices !

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 21, v. 25-33

25
 "Dans le soleil, la lune et les étoiles, on verra des choses étonnantes. Les tempêtes de la mer feront beaucoup de bruit, et tous les habitants de la terre seront très inquiets et effrayés.
26
 Des gens vont mourir de peur en pensant à tout ce qui va arriver sur la terre. En effet, les puissances du ciel trembleront.
27
 Alors on verra arriver le Fils de l'homme entouré d'un nuage, avec toute sa puissance et toute sa gloire.
28
 Quand tout cela commencera à arriver, redressez-vous et relevez la tête! Oui, Dieu vous rendra bientôt libres!"
29
 Et Jésus utilise pour eux cette comparaison: "Regardez le figuier et tous les autres arbres!
30
 Quand vous voyez que leurs feuilles commencent à pousser, vous le savez, la nouvelle saison est bientôt là.
31
 De la même façon, quand vous verrez ces choses arriver, vous, vous devez le savoir: le Royaume de Dieu sera bientôt là.
32
 Je vous le dis, c'est la vérité: quand cela arrivera, les gens d'aujourd'hui ne seront pas tous morts.
33
 Le ciel et la terre disparaîtront, mes paroles ne disparaîtront jamais."

Commentaire

Les lourdeurs d’une digestion difficile …

Les bien-pensants de notre temps taxeront ce passage de moraliste, voire de méprisant : il se situe en effet dans la droite ligne de l'Ancien Testament pour qui la graisse est aussi symbole d'insensibilité religieuse et de grossièreté morale. «Tu t'es engraissé, tu as grossi, tu t'es épaissi …» (Deutéronome 32,15).
Une vie de désordre et d'excès, les lourdeurs d'une digestion difficile ne favorisent pas le développement de l'âme. La lourdeur engourdit et rend inapte à sentir et percevoir. Il serait bon que les chrétiens ne soient pas les derniers à rappeler la nécessité de désengorger l'existence pour l'ouvrir à la dimension spirituelle.
Désencombrer notre vie de ses soucis n'est pas pour nous déplaire, mais lui faire subir une cure d'amaigrissement nous ferait mettre les pieds au mur. A force de chercher à combler tous nos manques, d'assouvir tous nos besoins au moment même où ils se manifestent, nous ne sommes plus en mesure de creuser notre désir jusqu'à ce qu'il s'approfondisse en désir de Dieu et de son royaume.
Sobriété et modération ont une indéniable dimension spirituelle, selon cette triade typiquement protestante: sobriété, justice et piété (voir Tite 2,12).
Cette prière de saint Augustin : «O Père… que dans ma recherche, rien d'autre que toi ne se présente à moi. S'il est vrai que je ne désire rien d'autre que toi, fais je t'en prie que je te trouve. Et s'il y avait encore en moi quelque désir superflu, veuille m'en dépouiller toi-même et rends-moi capable de te voir.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
tu nous prépares à célébrer ce jour
où le Soleil des derniers temps
nous a visités d’en-haut:
donne à ton Eglise de refléter partout ta splendeur,
pour te permettre d’accomplir ton plan de Salut
pour tous les peuples de la terre.
Par le Christ notre Seigneur.

Cantique 44-14 (du recueil Alléluia)

Oh! prends mon âme