lundi 12 septembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 97 (96)

Le Très-Haut sur toute la terre

 
1
Le Seigneur est roi ! Exulte la terre !
 
 
Joie pour les îles sans nombre !

 
2
Ténèbre et nuée l’entourent,
 
 
justice et droit sont l’appui de son trône.
 
3
Devant lui s’avance un feu
 
 
qui consume alentour ses ennemis.

 
4
Quand ses éclairs illuminèrent le monde,
 
 
la terre le vit et s’affola ;
 
5
les montagnes fondaient comme cire devant le Seigneur,
 
 
devant le Maître de toute la terre.

 
6
Les cieux ont proclamé sa justice,
 
 
et tous les peuples ont vu sa gloire.
 
7
Honte aux serviteurs d’idoles qui se vantent de vanités !
 
 
À genoux devant lui, tous les dieux !

 
          ~

 
8
Pour Sion qui entend, grande joie ! *
 
 
Les villes de Juda exultent
 
 
 devant tes jugements, Seigneur !

 
9
Tu es, Seigneur, le Très-Haut
 
 
 sur toute la terre : *
 
 
tu domines de haut tous les dieux.

 
10
Haïssez le mal, vous qui aimez le Seigneur, †
 
 
car il garde la vie de ses fidèles *
 
 
et les arrache aux mains des impies.

 
11
Une lumière est semée pour le juste,
 
 
et pour le cœur simple, une joie.
 
12
Que le Seigneur soit votre joie, hommes justes ;
 
 
rendez grâce en rappelant son nom très saint.

Lectures du jour


Michée, Chap. 2, v. 12-13

12
 "Moi, le Seigneur, je veux rassembler toute la famille de Jacob. Oui, je veux réunir tous ceux du peuple d'Israël qui sont restés en vie. Je vais les regrouper comme des moutons dans leur enclos, comme un troupeau dans son pâturage. Ils formeront une foule bruyante.
13
 Celui qui ouvre le chemin marche à votre tête. Vous êtes libérés, vous passez la porte et vous sortez. C'est le Seigneur, votre roi, qui vous conduit."

Commentaire

«Ne délirez pas», délirent-ils...

Ce chapitre est un dialogue entre Michée et quelques uns de ces « faux prophètes », à propos des inégalités sociales, de l'exploitation des pauvres par les riches, des soldats mobilisés qui manquent à la cité – pénurie dont profitent les exploiteurs. Michée commence son discours avec une grande violence. Il annonce aux riches qu'ils perdront tout pour avoir voulu trop. Survienne la guerre, les gros propriétaires seront trop occupés à défendre leurs biens augmentés du produit de leurs rapines, et les pauvres n'auront guère envie de défendre ce qui n'est pas à eux. Toujours pareil aujourd'hui...

Les faux prophètes répondent en traitant Michée de délirant. Mais ce sont eux qui délirent, qui entrent en transe pour prophétiser. Michée, lui, n'a pas besoin d'alcool, ni de drogues, ni de rites sacrés, ni de procédés ésotériques pour entrer en extase. Il n'a besoin que d'ouvrir les yeux sur ce qui se passe dans les maisons, dans les rues, dans la société autour de lui. Et de rappeler la vérité fondamentale: la volonté du Seigneur est autre.

Entre le vrai et le faux (vrai et faux prophète, vraie et fausse cérémonie, vraie et fausse possession de la terre, vraie et fausse foi), il n'y a souvent que l'épaisseur d'un « papier bible ».

C'est toujours et encore vrai pour nous, appelés que nous sommes à avoir de bons yeux, de bonnes oreilles … et un discernement inspiré d’En-Haut. Sans quoi nous délirons aussi.

Sujets de prière

Oraison

Dieu sauveur,
en ramenant ton Fils Jésus-Christ à la vie,
tu l’as établi Seigneur et berger de ton peuple.
Par l’Esprit saint, fais‐nous la grâce
d’entendre sa voix et de le suivre d’un cœur joyeux.
Que rien ne nous ravisse de sa main,
aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

Cantique 36-06 (du recueil Alléluia)

Comme un troupeau