jeudi 12 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 103 (102), 15-22

La tendresse du père pour ses fils

 
15
L’homme ! ses jours sont comme l’herbe ;
 
 
comme la fleur des champs, il fleurit :
 
16
dès que souffle le vent, il n’est plus,
 
 
même la place où il était l’ignore.

 
          ~

 
17
Mais l’amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent,
 
 
 est de toujours à toujours, *
 
 
et sa justice pour les enfants de leurs enfants,
 
18
pour ceux qui gardent son alliance
 
 
et se souviennent d’accomplir ses volontés.
 
19
Le Seigneur a son trône dans les cieux :
 
 
sa royauté s’étend sur l’univers.

 
20
Messagers du Seigneur, bénissez-le,
 
 
 invincibles porteurs de ses ordres, *
 
 
attentifs au son de sa parole !
 
21
Bénissez-le, armées du Seigneur,
 
 
serviteurs qui exécutez ses désirs !
 
22
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le,
 
 
sur toute l’étendue de son empire !

 
 
Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 9, v. 18-26

18
Un jour, Jésus prie dans un endroit isolé et ses disciples sont avec lui. Jésus leur demande: "Pour les foules, qui suis-je?"
19
Les disciples répondent: "Les uns disent que tu es Jean-Baptiste, d'autres disent que tu es Élie. D'autres encore disent que tu es un prophète d'autrefois qui s'est relevé de la mort."
20
Jésus leur dit: "Mais vous, qu'est-ce que vous dites? Qui suis-je?" Pierre répond: "Tu es le Messie de Dieu!"
21
Jésus leur commande sévèrement: "Ne dites cela à personne!"
22
Et il continue en disant: "Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup. Les anciens, les chefs des prêtres et les maîtres de la loi ne voudront pas de lui. Ils le feront mourir. Et le troisième jour, il se réveillera de la mort."
23
Ensuite Jésus dit à tous: "Si quelqu'un veut venir avec moi, il ne doit plus penser à lui-même. Chaque jour, il doit porter sa croix et me suivre.
24
En effet, celui qui veut sauver sa vie la perdra. Mais celui qui perd sa vie à cause de moi la sauvera.
25
Si une personne gagne toutes les richesses du monde, mais si elle perd sa vie ou si elle se détruit elle-même, à quoi cela lui sert-il?
26
Si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles, moi, le Fils de l'homme, j'aurai honte de lui quand je viendrai dans ma gloire et dans la gloire du Père et des anges saints.

Commentaire

Qui suis-je?

Jésus interroge les disciples et, ce faisant, les conduit à confesser leur foi. On pourrait applaudir cette démarche catéchétique : bien amenée, c’est une réussite ! Partageant la vie de leur maître, à l’écoute de sa parole, les disciples reconnaissent en lui celui en qui Dieu se fait humain.
Pourtant, la confession de foi, cette découverte de l’identité profonde de Jésus, n’est qu’un premier pas. Encore faut-il se mettre en route et «se renier soi-même», « renoncer à soi-même » disent d’autres traductions, c’est-à-dire laisser là une vie aveuglée par l’illusion, l’orgueil, pour faire place à une vie en relation avec le Christ, à une vie reçue et acceptée dans toute sa fragilité.
Aujourd’hui, les manuels de développement personnel encombrent les rayons des librairies, voire de nos bibliothèques. A les lire, tout paraît simple. Une fois trucs et conseils assimilés, la clé du bonheur sera à portée de main et nous serons libres et heureux !
La foi chrétienne, telle que la montre Jésus, passe par un autre chemin : celui de l’acceptation de la faiblesse inscrite au cœur de notre condition humaine ; d’une faiblesse déposée devant Dieu, pour devenir relation vivante avec lui et avec celles et ceux dont nous partageons la route.

Sujets de prière

Oraison

O Christ,
tu n’as pas voulu te prévaloir
de ton égalité avec Dieu,
mais tu t’es abaissé
jusqu’à prendre sur toi
notre condition humaine.
Fais-nous discerner toute la gloire de ton amour
dans ta condition de serviteur,
et donne-nous la force de te suivre
en portant nous aussi notre croix,
toi qui maintenant vis et règnes avec le Père,
dans l’unité du Saint-Esprit,
aux siècles des siècles.

Cantique 52-20 du recueil Alléluia

Si tu dis par tes mots