dimanche 12 novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Trente-troisième dimanche du temps ordinaire

Complément

Psaume

Psaume 63 (62)

Je te cherche dès l’aube

 
2
Dieu, tu es mon Dieu,
 
 
 je te cherche dès l’aube : *
 
 
mon âme a soif de toi ;
 
 
après toi languit ma chair,
 
 
terre aride, altérée, sans eau.

 
3
Je t’ai contemplé au sanctuaire,
 
 
j’ai vu ta force et ta gloire.
 
4
Ton amour vaut mieux que la vie :
 
 
tu seras la louange de mes lèvres !

 
5
Toute ma vie je vais te bénir,
 
 
lever les mains en invoquant ton nom.
 
6
Comme par un festin je serai rassasié ;
 
 
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

 
7
Dans la nuit, je me souviens de toi
 
 
et je reste des heures à te parler.
 
8
Oui, tu es venu à mon secours :
 
 
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
 
9
Mon âme s’attache à toi,
 
 
ta main droite me soutient.

Lectures du jour


Apocalypse, Chap. 2, v. 1-7

1
 "Écris à l'ange de l'Église qui est à Éphèse: "Voici le message de celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite et qui marche au milieu des sept lampes en or.
2
 Je connais tout ce que tu fais, je connais tes efforts et ta patience. Je le sais, tu ne peux pas supporter les gens mauvais. Certains disent qu'ils sont apôtres, mais ils ne le sont pas. Tu as vu ce qu'ils valaient, tu as compris qu'ils mentaient.
3
 Tu restes patient: tu as souffert à cause de moi et tu n'as pas été découragé.
4
 Mais j'ai un reproche à te faire: tu ne m'aimes plus comme au début.
5
 Souviens-toi: tu avais bien commencé et puis tu es tombé. Change ta vie et agis comme tu agissais au début. Si tu ne changes pas, je vais m'approcher de toi et je vais enlever ta lampe de sa place.
6
 Pourtant, tu as quelque chose de bon: comme moi, tu détestes les actions du groupe des Nicolaïtes.
7
 "Celui qui a des oreilles, qu'il écoute ce que l'Esprit Saint dit aux Églises! Aux vainqueurs, je donnerai à manger les fruits de l'arbre de vie qui est dans le jardin de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu d’amour, écarte de notre chemin tout ce qui peut nous arrêter dans notre marche sur les traces du Christ, et délivre-nous des entraves de l’esprit et du corps, afin que nous soyons libres pour accomplir ta volonté, toi qui es béni pour les siècles des siècles.