mardi 12 mai 2020

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 10-22

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
10
Certains gisaient dans les ténèbres mortelles,
 
 
captifs de la misère et des fers :
 
11
ils avaient bravé les ordres de Dieu
 
 
et méprisé les desseins du Très-Haut ;
 
12
soumis par lui à des travaux accablants,
 
 
ils succombaient, et nul ne les aidait.

℟1
13
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse :
 
14
il les délivre des ténèbres mortelles,
 
 
il fait tomber leurs chaînes.

℟2
15
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes :
 
16
car il brise les portes de bronze,
 
 
il casse les barres de fer !

 
          ~

 
17
Certains, égarés par leur péché,
 
 
ployaient sous le poids de leurs fautes :
 
18
ils avaient toute nourriture en dégoût,
 
 
ils touchaient aux portes de la mort.

℟1
19
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse :
 
20
il envoie sa parole, il les guérit,
 
 
il arrache leur vie à la fosse.

℟2
21
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes ;
 
22
qu’ils offrent des sacrifices d’action de grâce,
 
 
à pleine voix qu’ils proclament ses œuvres !

 
          ~

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 1, v. 9-14

9
 Il nous a fait connaître son mystère, c'est-à-dire ce que, dans sa bonté, il voulait faire dans le Christ depuis toujours.
10
 Ce projet, Dieu voulait le réaliser au temps choisi par lui: rassembler tout ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre, sous un seul chef, le Christ.
11
 Et dans le Christ, Dieu nous a donné notre part au salut en nous choisissant d'avance selon son projet. Il a fait tout cela parce qu'il l'a décidé et voulu.
12
 Alors, nous qui avons été les premiers à mettre notre espoir dans le Christ, chantons la gloire de Dieu!
13
 Dans le Christ, vous aussi, vous avez entendu la parole vraie, la Bonne Nouvelle qui vous sauve. Ensuite, vous avez cru dans le Christ, et Dieu vous a marqués d'un signe. Cette marque, c'est l'Esprit Saint qu'il a promis.
14
 Cet Esprit est la première part des biens que nous allons recevoir de Dieu. Nous les posséderons quand nous serons entièrement libérés du mal. Alors chantons la gloire de Dieu!

Commentaire

L'Esprit habite en nous.

L'apôtre sollicite pour ses destinataires «un esprit de sagesse et de révélation».
On a longuement débattu pour savoir s'il parlait de l'Esprit par lequel Dieu se révèle ou de l'esprit qui désigne une attitude imprégnée de sagesse.
Or, par l’annonce de l’Evangile, il n’y a plus de frontière entre le transcendant et l'immanent, Dieu n'étant plus une réalité lointaine, mais une parole cachée tout au fond de chacun. C'est par la foi qu'on la fait surgir à la lumière.
L'Esprit de Dieu qui habite en nous est dans une relation dynamique avec notre esprit – comme Paul l'écrira en Romains 8,16, «l'Esprit par lequel nous reconnaissons Dieu comme notre Père atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu». L’Esprit nous fait reconnaître le pouvoir de Dieu à l'œuvre en nous.
Cette force de Dieu, cette énergie, Paul l'illustre ici par la résurrection de Jésus d'entre les morts.
La force que Dieu a mise en œuvre dans la résurrection du Christ est la même que celle qui est à l'œuvre en celui qui croit. Ce parallélisme entre la résurrection du Christ et notre vie à nous, je ne le vois donc pas seulement comme une résurrection à la fin des temps, mais comme celle qui nous est accordé jour après jour.
Chaque matin quand je me lève pour une nouvelle journée sous le regard de Dieu, mon esprit reprend confiance: son Esprit se réveille en moi et me renouvelle. C'est chaque fois une résurrection lors de laquelle, «avec le Christ, je me lève d'entre les morts», riche d’une espérance nouvelle.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui nous donnes part au combat de ton Fils,
affermis-nous par la puissance de sa résurrection,
afin que son œuvre de vie se poursuive en ce monde,
et que nous attendions avec confiance et joie
son règne victorieux dans le monde à venir,
car il est vivant pour les siècles des siècles.

Cantique 34-21 (du recueil Alléluia)

Chrétien, réjouis-toi