jeudi 12 juillet 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 28 (27)

Ne reste pas sans me répondre

 
1
Seigneur, mon rocher, c’est toi que j’appelle : †
 
 
   ne reste pas sans me répondre, *
 
 
car si tu gardais le silence,
 
 
   je m’en irais, moi aussi, vers la tombe.

 
2
Entends la voix de ma prière
 
 
   quand je crie vers toi, *
 
 
quand j’élève les mains
 
 
   vers le Saint des Saints !

 
3
Ne me traîne pas chez les impies,
 
 
   chez les hommes criminels ; *
 
 
à leurs voisins ils parlent de paix
 
 
   quand le mal est dans leur cœur.

 
          ~

 
6
Béni soit le Seigneur *
 
 
qui entend la voix de ma prière !

 
7
Le Seigneur est ma force et mon rempart ;
 
 
à lui, mon cœur fait confiance :
 
 
il m’a guéri, ma chair a refleuri,
 
 
mes chants lui rendent grâce.

 
8
Le Seigneur est la force de son peuple,
 
 
le refuge et le salut de son messie.
 
9
Sauve ton peuple, bénis ton héritage,
 
 
veille sur lui, porte-le toujours.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 16, v. 16-24

16
 Un jour, nous allons au lieu de prière. Une servante vient à notre rencontre, il y a en elle un esprit qui lui permet de dire l'avenir. Elle raconte aux gens ce qui va leur arriver. De cette façon, ses maîtres gagnent beaucoup d'argent.
17
 Elle se met à nous suivre, Paul et nous, en criant: "Ces hommes sont les serviteurs du Dieu très-haut! Ils vous montrent le chemin pour être sauvés."
18
 La servante fait cela pendant plusieurs jours. À la fin, Paul se met en colère, il se retourne et commande à l'esprit: "Au nom de Jésus-Christ, sors de cette femme!" Et l'esprit sort tout de suite.
19
 Les maîtres de la servante voient qu'ils ne peuvent plus se servir d'elle pour gagner de l'argent. Alors ils arrêtent Paul et Silas et ils les traînent sur la place de la ville, devant les autorités.
20
 Ils les amènent aux juges romains en disant: "Ces hommes font de l'agitation dans notre ville. Ils sont juifs
21
 et ils enseignent de nouvelles coutumes. Mais nous, les Romains, nous n'avons pas le droit de les accepter ni de les suivre."
22
 La foule se met en colère contre Paul et Silas. Les juges romains font arracher les vêtements des deux hommes et ils commandent qu'on les frappe à coups de fouet.
23
 Quand on les a bien frappés, on les jette en prison et on commande au gardien de les surveiller avec soin.
24
 Dès que le gardien reçoit cet ordre, il les met au fond de la prison et il fixe leurs pieds dans des blocs de bois.

Commentaire

Quand l’Evangile dérange…

Pour ses propriétaires, cette jeune esclave dotée de dons divinatoires est une bonne affaire.
A première vue, en criant que Paul et ses compagnons sont les « serviteurs du Dieu Très-Haut et qu’ils annoncent le chemin du salut », cette femme ne dit rien de faux. Pourtant, cette publicité qu’elle leur fait est un cadeau empoisonné. En effet, ‘Dieu Très-Haut’ est un titre attribué aussi bien à Zeus qu’au Dieu d’Israël ! Il y a risque de confusion. Pour Luc, dont la théologie sous-tend la perspective des récits du livre des Actes, la foi naît de l’Esprit Saint et non d’un esprit divinatoire douteux.

En la délivrant de cette possession, Paul s’attire la colère des maîtres de la jeune femme, frustrés du produit qu’ils en attendaient. A cause de lui, ils perdent une source de revenus confortables. De mauvaise foi, ils traînent Paul et Silas devant les juges et les accusent de troubler l’ordre public. Il faut savoir que les juifs pouvaient pratiquer leur religion à la seule condition de ne pas faire de prosélytisme.

L’effet est immédiat : colère de la foule, flagellation et incarcération dans le cachot le plus hermétique de la prison. Que de violence et de cruauté quand l’Evangile s’attaque à l’injustice, à l’esclavage et aux profits malhonnêtes ! Et c’est ainsi pourtant que progresse le royaume de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant et miséricordieux,
c’est ta seule grâce qui rend tes fidèles
capables de t’offrir un culte en vérité.
Aide-nous à te servir fidèlement en ce monde,
pour que nous parvenions
au but promis de notre course dans le monde à venir,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Sauveur.

Cantique 36-16 (du recueil Alléluia)

Enfants de la lumière