mardi 12 décembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi de la deuxième semaine

Complément

Psaume

Psaume 127 (126)

Si le Seigneur ne bâtit

 
1
Si le Seigneur ne bâtit la maison,
 
 
 les bâtisseurs travaillent en vain ; *
 
 
si le Seigneur ne garde la ville,
 
 
 c’est en vain que veillent les gardes.

 
2
En vain tu devances le jour,
 
 
 tu retardes le moment de ton repos, †
 
 
tu manges un pain de douleur : *
 
 
 Dieu comble son bien-aimé quand il dort.

 
3
Des fils, voilà ce que donne le Seigneur,
 
 
 des enfants, la récompense qu’il accorde ; *
 
4
comme des flèches aux mains d’un guerrier,
 
 
 ainsi les fils de la jeunesse.

 
5
Heureux l’homme vaillant
 
 
 qui a garni son carquois de telles armes ! *
 
 
S’ils affrontent leurs ennemis sur la place,
 
 
 ils ne seront pas humiliés.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 12, v. 1-6

1
Peuple libéré, tu diras ce jour-là: "Seigneur, je te remercie. Tu étais en colère contre moi, mais ta colère s'est calmée, et tu me consoles.
2
Voici le Dieu qui m'a sauvé, j'ai confiance, je n'ai plus peur. Oui, ma force et mon chant, c'est le Seigneur. Il est mon sauveur."
3
Avec joie, vous puiserez de l'eau aux sources du salut.
4
Ce jour-là, vous direz: "Chantez la louange du Seigneur, dites à haute voix qui est votre Dieu. Faites connaître à tous les peuples ce qu'il a fait.
5
Chantez pour le Seigneur, car il a accompli de grandes choses. Annoncez-les au monde entier!"
6
Toi qui habites Sion, pousse des cris de joie, crie avec passion! Oui, il est grand, le Dieu saint d'Israël qui est au milieu de toi!

Commentaire

Psaume de reconnaissance

C’est bien d’un psaume qu’il s’agit : la structure est pareille. Saisi par l’Esprit qui est joie, le prophète a pris sa lyre … C’est la joie qui s’exprime librement lorsque le prophète, le peuple, le lecteur d’aujourd’hui prennent conscience de la délivrance que Dieu offre. C’est à la fois la re-connaissance de l’action de Dieu et la gratitude pour le bienfait reçu et la bonté témoignée.
Dans le cœur de Dieu, la consolation a pris la place de la colère. Le salut associé à l’eau est sans doute une allusion à la célèbre fontaine de Siloé – dont l’évangile de Jean évoque les vertus guérisseuses pour l’aveugle né – qui distribue l’eau à Jérusalem, à l’opposé des fleuves destructeurs de l’Assyrie.
La politique insensée du roi Achaz avait provoqué en effet la déportation et par là-même privé le peuple de cette eau symbole de la grâce de Dieu. Esaïe redit avec force que le seul salut possible, tant pour les individus que pour Israël et les nations, c’est Dieu, et qu’il convient de l’acclamer comme tel en épanchant devant lui notre cœur.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, dont le nom est béni du soleil levant au soleil couchant, remplis nos cœurs de ta connaissance et mets sur nos lèvres ta louange, afin que de l’orient à l’occident tu sois célébré par le chant de voix unanimes en Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 33 (du recueil Alléluia)

Réjouis-toi, peuple fidèle