samedi 12 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

samedi de la deuxième semaine

Complément

Psaume

Psaume 134 (133)

Au long des nuits

 
1
Vous tous, bénissez le Seigneur,
 
 
vous qui servez le Seigneur,
 
 
qui veillez dans la maison du Seigneur
 
 
au long des nuits.

 
2
Levez les mains vers le sanctuaire,
 
 
et bénissez le Seigneur.
 
3
Que le Seigneur te bénisse de Sion,
 
 
lui qui a fait le ciel et la terre !

Lectures du jour


Épître aux Philippiens, Chap. 1, v. 12-20

12
 Frères et sœurs chrétiens, je veux vous dire une chose: en réalité, ce qui m'est arrivé a servi à faire avancer la Bonne Nouvelle.
13
 En effet, tous les fonctionnaires du gouverneur et tous les autres savent maintenant que je suis en prison parce que je sers le Christ.
14
 Presque tous les chrétiens, en voyant que je suis en prison, ont une plus grande confiance dans le Seigneur. Alors ils ont deux fois plus de courage pour annoncer sans peur la parole de Dieu.
15
Certains annoncent le Christ avec un cœur bon, ils le font par amour. Ils savent que je suis en prison pour défendre la Bonne Nouvelle. Mais d'autres le font par jalousie. Ils veulent s'opposer à moi et ils annoncent le Christ pour passer les premiers. Leurs raisons sont malhonnêtes, et de cette façon, ils pensent rendre plus dure ma vie en prison.
18
 Leurs intentions peuvent être droites ou tordues, peu importe! En tout cas, ils annoncent tous le Christ! C'est pourquoi je suis dans la joie et je me réjouirai encore.
19
 En effet, le résultat, je le connais: je serai sauvé par votre prière et avec l'aide de l'Esprit de Jésus-Christ.
20
 Je désire que cela arrive, et je l'espère vivement. Je ne le regretterai pas, au contraire, je garde une grande confiance. Aujourd'hui comme toujours, on verra en moi que le Christ est grand, soit par ma vie soit par ma mort.

Commentaire

Qu’importe la manière!

Il nous manque des pièces pour reconstituer la réalité des faits à laquelle Paul fait allusion. Paul a en tout cas cherché à faire connaître à ses geôliers et leurs responsables politiques sa qualité de citoyen romain, en vertu de laquelle il pouvait être élargi. Cette démarche lui a fourni, du même coup, l’occasion de rendre compte de sa foi. Paul aurait ainsi échappé au martyre – pour le moment! – bien qu’il s’y soit déclaré prêt pour servir son œuvre missionnaire.
Cette situation déclenche dans la communauté de Philippes des réactions opposées.
Pour les uns, un encouragement à témoigner de leur foi et pour les autres, des critiques et des arrière-pensées dont on ne sait pas si elles visent les autorités romaines ou le fait que Paul renonce au martyre. Ce sont ces suspicions à son sujet et les divisions qui se font jour dans la communauté qui rendent moralement pénible la captivité qu’il doit endurer.
Quoi qu’il en soit, ce qui frappe ici, c’est la souplesse d’esprit de l’apôtre comme sa liberté d’entrer dans un chemin qu’éclairent les circonstances.
Il aurait pu garder une ligne rigide: le martyre, seul témoignage crédible de la foi, preuve ultime de son bien-fondé! Un discours qui, hélas, ne fait que trop recette aujourd’hui. Il aurait alors, dans la même logique bipolaire, condamné fermement ses détracteurs.
Or il écrit: «Qu’importe! Il reste que, de toute manière, avec des arrière-pensées ou dans la franchise de la vérité, Christ est annoncé…» (v. 18). On sent ici la maturité spirituelle d’un homme: celle-ci ne consiste pas en la rectitude morale, mais dans la liberté de se laisser recréer par l’Esprit Saint.
«Devient vivant et reste vivant. L’Esprit de Dieu t’invente à chaque instant. Repousse la tentation de t’immobiliser dans les choses comprises, même parmi les plus grandes et les plus belles.» (Sœur Myriam).

Sujets de prière

Oraison

Jésus paix de nos cœurs,
donne-nous d’être porteurs de ton Evangile
là où la confiance de la foi est ébranlée,
et garde-nous proches
de ceux qui sont envahis par les doutes.
Nous t’en prions pour l’amour de ton nom.

Cantique 31-10 (du recueil Alléluia)

Oh ! Viens, Seigneur, ne tarde pas