mardi 12 avril 2016

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 32 (31)

Tu as enlevé ma faute

 
1
Heureux l’homme dont la faute est enlevée, *
 
 
et le péché remis !
 
2
Heureux l’homme dont le Seigneur ne retient pas l’offense, *
 
 
dont l’esprit est sans fraude !

 
          ~

 
3
Je me taisais et mes forces s’épuisaient
 
 
   à gémir tout le jour : †
 
4
ta main, le jour et la nuit,
 
 
   pesait sur moi ; *
 
 
ma vigueur se desséchait
 
 
   comme l’herbe en été.

 
5
Je t’ai fait connaître ma faute,
 
 
   je n’ai pas caché mes torts. †
 
 
J’ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur
 
 
   en confessant mes péchés. » *
 
 
Et toi, tu as enlevé
 
 
   l’offense de ma faute.

 
6
Ainsi chacun des tiens te priera
 
 
   aux heures décisives ; *
 
 
même les eaux qui débordent
 
 
   ne peuvent l’atteindre.

 
7
Tu es un refuge pour moi,
 
 
   mon abri dans la détresse ; *
 
 
de chants de délivrance,
 
 
   tu m’as entouré.

 
          ~

 
8
« Je vais t’instruire, te montrer la route à suivre, *
 
 
   te conseiller, veiller sur toi.

 
9
N’imite pas les mules et les chevaux
 
 
   qui ne comprennent pas, †
 
 
qu’il faut mater par la bride et le mors, *
 
 
   et rien ne t’arrivera. »

 
10
Pour le méchant, douleurs sans nombre ; *
 
 
mais l’amour du Seigneur entourera
 
 
   ceux qui comptent sur lui.

 
11
Que le Seigneur soit votre joie !
 
 
   Exultez, hommes justes ! *
 
 
Hommes droits, chantez votre allégresse !

Lectures du jour


Première épître de Pierre, Chap. 2, v. 1-10

1
 Rejetez donc tout ce qui est mal. Ne trompez personne, ne soyez pas faux, ne soyez pas jaloux, ne dites pas du mal des autres.
2
 Comme des bébés qui viennent de naître, désirez le lait de la parole de Dieu. C'est un lait sans mélange. Alors, en le buvant, vous grandirez et vous serez sauvés.
3
 En effet, les Livres Saints le disent: "Vous avez goûté comme le Seigneur est bon."
4
 Approchez-vous du Seigneur Jésus. Il est la pierre vivante. Les gens l'ont rejetée, mais Dieu l'a choisie, et elle est précieuse à ses yeux.
5
 Approchez-vous de lui. Alors, vous aussi, comme des pierres vivantes, vous servirez à construire la maison de l'Esprit Saint. Vous formerez une communauté de prêtres saints, pour offrir des sacrifices selon l'Esprit de Dieu, et Dieu les acceptera à cause de Jésus-Christ.
6
 En effet, les Livres Saints disent de la part de Dieu: "Regardez! J'ai choisi une pierre précieuse et je la pose dans la ville de Sion comme pierre principale. Celui qui s'appuie sur elle ne sera pas déçu."
7
 Pour vous qui croyez, cette pierre vous donne de l'honneur. Mais pour ceux qui ne croient pas, "la pierre que les constructeurs ont rejetée, est devenue la pierre principale de la maison."
8
 Et ailleurs ils disent: "C'est une pierre qui fait perdre l'équilibre, un rocher qui fait tomber."Les gens se cognent contre elle parce qu'ils refusent de croire à la parole de Dieu, et c'est cela qui devait leur arriver.
9
 Mais vous, vous êtes la race choisie, la communauté des prêtres du Roi, la nation sainte. Vous êtes le peuple que Dieu a choisi pour annoncer les grandes choses qu'il a faites. Il vous a appelés à sortir de la nuit, pour vous conduire vers sa lumière magnifique.
10
 Autrefois, vous n'étiez pas le peuple de Dieu, mais maintenant, vous êtes son peuple. Autrefois, Dieu n'avait pas pitié de vous, mais maintenant, il a pitié de vous.

Commentaire

Pour vivre heureux, vivons ouverts !

Ces chrétiens dispersés, en petits groupes isolés dans l’immense Empire et ses vastes provinces, voilà qu’ils doivent vivre ce qu’on appellerait aujourd’hui «la transparence» ! Tout le contraire de la prudence, du «vivons cachés», des comportements de sécurité élémentaire lorsqu’on est une minorité dont les autres se méfient.

Rejeter le mensonge et l’hypocrisie, renoncer à la méchanceté, renoncer à attaquer lorsqu’on se sent attaqué, c’est faire preuve d’une ouverture hors norme, anormale ! Elle ne vient pas toute seule, elle a besoin d’être nourrie, alimentée, entretenue, de s’appuyer sur quelque chose.
La lettre l’exprime par deux images : le lait dont a besoin le nouveau-né (et qu’il sait réclamer !) et la pierre. Celle où prendre appui et celle que l’on devient dans la construction de la communauté : appuyez-vous les uns (sur) les autres !

Et la force est donnée pour autant qu’on lui fasse confiance. Les vieux textes des prophètes et des psaumes sur «la pierre» le disaient déjà : le point de repère posé par Dieu, si on ne le choisit pas, on le rejette – et on le regrette ! Vous avez, vous croyant, la capacité de faire ce choix. Cela vous donne le vertige ? Comme s’il comprenait vos craintes, l’apôtre rappelle que, d’abord, c’est Dieu qui vous a choisi(e). Vous n’avez pas besoin de chercher à l’expliquer, vous êtes accueilli(e). Accueillez cet accueil, buvez-en comme du lait.

Sujets de prière

Oraison

Dieu de miséricorde,
tu as édifié ton Eglise
sur le fondement des apôtres et des prophètes,
Jésus étant lui-même la pierre angulaire;
donne-nous de trouver dans leur témoignage
la cohésion et l’unité
qui fasse de nous un temple saint à ta gloire,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 118 (du recueil Alléluia)

Célébrez Dieu, rendez-lui grâce (str.5)