samedi 12 août 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

samedi

Complément

Psaumes 119, 65-72

65 Seigneur, comme tu l'avais promis,

tu m'as fait du bien, à moi ton serviteur.


66 Apprends-moi à bien apprécier et à connaître tes commandements,

car j'ai toute confiance en eux.


67 Avant d'être humilié, j'étais égaré,

mais maintenant j'applique ce que tu as dit.


68 u es bon, Seigneur, et tu fais du bien,

enseigne-moi ta volonté.


69 Des insolents me salissent de mensonges,

mais moi, je prends à cœur tes exigences.


70 Ils ont l'esprit bouché,

mais moi, je suis ravi d'obéir à ta loi.


71 C'est un bien pour moi d'avoir été humilié,

pour que j'apprenne quelle est ta volonté.


72 La loi que tu as édictée vaut mieux pour moi

que des milliers de pièces d'or ou d'argent.


 

Lectures du jour


Genèse, Chap. 42, v. 1-16

1
 Jacob apprend qu'il y a du blé en Égypte. Alors il dit à ses fils: "Vous restez là à vous regarder les uns les autres. Pourquoi?
2
 On m'a dit qu'il y a du blé en Égypte. Allez donc là-bas pour en acheter. Alors nous pourrons rester en vie. Nous n'avons pas envie de mourir."
3
 Dix des frères de Joseph partent en Égypte pour acheter du blé.
4
 Jacob ne laisse pas partir avec eux Benjamin, le frère de Joseph. En effet, il pense: "Il pourrait lui arriver un malheur."
5
 Les fils de Jacob arrivent en Égypte en même temps que d'autres pour acheter du blé. En effet, il y a la famine dans tout le pays de Canaan.
6
 Joseph est le gouverneur du pays, et c'est lui qui organise la vente du blé pour tout le monde. En arrivant, ses frères s'inclinent jusqu'à terre devant lui.
7
 Dès que Joseph voit ses frères, il les reconnaît. Mais il ne dit pas qu'il est leur frère et il leur parle durement: "D'où venez-vous?" Ils répondent: "Nous venons de Canaan. Nous sommes venus ici pour acheter de la nourriture."
8
 Joseph reconnaît ses frères, mais eux, ils ne le reconnaissent pas.
9
 Alors Joseph se souvient des rêves qu'il a faits à leur sujet. Il leur dit: "Vous êtes des espions! Vous êtes venus ici pour connaître les points faibles du pays."
10
 Ils répondent: "Non, Monsieur le Gouverneur, nous sommes venus simplement pour acheter de la nourriture.
11
 Nous sommes tous fils du même père. Nous sommes des gens honnêtes, nous ne sommes pas des espions."
12
 Joseph répond: "C'est faux! Vous êtes venus pour connaître les points faibles du pays."
13
 Ils répondent: "Non, nous sommes douze frères, nous sommes fils du même père, d'un homme de Canaan. Le plus jeune est resté auprès de notre père, et il y en a un qui a disparu."
14
 Joseph leur dit: "Je le disais bien, vous êtes des espions.
15
 Je vais voir si vous dites la vérité. Par la vie du roi d'Égypte, je vous le jure, vous ne quitterez pas ce pays avant l'arrivée de votre plus jeune frère.
16
 Envoyez l'un de vous le chercher. Pendant ce temps, les autres resteront en prison. Ainsi, je pourrai voir si vous m'avez dit la vérité. Si vous avez menti, par la vie du roi d'Égypte, vous êtes bien des espions."

Commentaire

Méfiance

« J’ai grandi avec trois principes : « Méfiance, méfiance, méfiance ! … Mais cela ne m’a pas toujours servi… »
Quelle justesse dans ce cri du cœur : la méfiance est une bien mauvaise conseillère. Est-elle évitable quand on a été roulé, lésé, meurtri ? N’est-elle pas une réaction réaliste qui permet de se protéger du mal ?

Certes, le message biblique nous appelle au pardon, à la grâce, à l’octroi d’une deuxième chance … et même plus, si l’on considère le « 49 fois 7 fois » de l’Evangile ! On ne peut donc se contenter de laisser la méfiance gagner notre cœur et donner le ton à notre existence.

Le long processus que Joseph entame pour voir si ses frères sont dignes de confiance est intéressant et touchant.
Dans un premier temps, Joseph, pourtant bouleversé d’émotion, se montre dur avec ses frères. Peut-être a-t-il le besoin, bien humain, de se venger un peu ! Peut-être aussi d’exprimer sa méfiance : après tout ce qu’il a enduré de la part de ses frères, ceux-ci doivent prendre conscience de la blessure des sentiments fraternels de Joseph à leur égard.
Il a besoin de vérifier ce qu’ils sont devenus vraiment…. Non, il ne se montre pas plus généreux qu’il ne lui est possible en se forçant à pardonner tout de suite et facilement. Pour l’instant, il n’en est pas capable !
Mais il donne une chance à sa méfiance d’être démentie… en piégeant ses frères – « Allez me chercher votre petit frère !! ». Et leur donne l’occasion de se montrer dignes de confiance – ouvrant ainsi la porte d’une réconciliation devenue possible.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
chaque jour, tu nous donnes
le pain de la vie présente,
et en Jésus-Christ,
tu nous offres le pain de la vie éternelle.
Accorde-nous de recevoir l’un et l’autre
avec reconnaissance,
et de les partager avec ceux
vers qui tu nous envoies.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 14-07 (du recueil Alléluia)

L'oiseau ne sème…