mercredi 11 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 103 (102), 1-14

La tendresse du père pour ses fils

 
1
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
 
 
bénis son nom très saint, tout mon être !
 
2
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
 
 
n’oublie aucun de ses bienfaits !

 
3
Car il pardonne toutes tes offenses
 
 
et te guérit de toute maladie ;
 
4
il réclame ta vie à la tombe
 
 
et te couronne d’amour et de tendresse ;
 
5
il comble de biens tes vieux jours :
 
 
tu renouvelles, comme l’aigle, ta jeunesse.

 
6
Le Seigneur fait œuvre de justice,
 
 
il défend le droit des opprimés.
 
7
Il révèle ses desseins à Moïse,
 
 
aux enfants d’Israël ses hauts faits.

 
          ~

 
8
Le Seigneur est tendresse et pitié,
 
 
lent à la colère et plein d’amour ;
 
9
il n’est pas pour toujours en procès,
 
 
ne maintient pas sans fin ses reproches ;
 
10
il n’agit pas envers nous selon nos fautes,
 
 
ne nous rend pas selon nos offenses.

 
11
Comme le ciel domine la terre,
 
 
fort est son amour pour qui le craint ;
 
12
aussi loin qu’est l’orient de l’occident,
 
 
il met loin de nous nos péchés ;
 
13
comme la tendresse du père pour ses fils,
 
 
la tendresse du Seigneur pour qui le craint !

 
14
Il sait de quoi nous sommes pétris,
 
 
il se souvient que nous sommes poussière.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 9, v. 10-17

10
Les apôtres reviennent et ils racontent à Jésus tout ce qu'ils ont fait. Jésus les emmène loin des gens, vers une ville appelée Bethsaïda,
11
mais les foules apprennent cela et elles le suivent. Jésus les accueille, il leur parle du Royaume de Dieu et il guérit ceux qui en ont besoin.
12
C'est bientôt la fin du jour. Les douze apôtres s'approchent de Jésus et lui disent: "Renvoie les gens dans les villages et les maisons des environs. Là, ils trouveront un lieu pour loger et quelque chose à manger. En effet, ici, nous sommes dans un endroit désert." 13 Mais Jésus leur répond: "Donnez-leur vous-mêmes à manger." Les disciples disent: "Nous avons seulement cinq pains et deux poissons. Est-ce que nous devons aller acheter à manger pour tout ce monde?"
14
Il y a environ 5 000 hommes. Jésus dit à ses disciples: "Faites asseoir les gens par groupes de 50 à peu près."
15
Ils obéissent et font asseoir tout le monde.
16
Jésus prend les cinq pains et les deux poissons. Il lève les yeux vers le ciel, il dit une prière de bénédiction sur les pains et sur les poissons. Il les partage et les donne aux disciples. Alors les disciples les distribuent à la foule.
17
Tous mangent autant qu'ils veulent, et on emporte dans douze paniers les morceaux qui restent.

Commentaire

Surabondance

Un endroit à l’écart, la tombée de la nuit, la faim qui commence à se faire sentir …
Les pains et les poissons sont là, il faudra l’intervention de Jésus pour que chacun soit rassasié.
Quatre verbes disent son action : prendre, bénir, rompre, donner. Il n’est pas seul à agir, les disciples sont mis à contribution. Il leur revient d’installer les nombreux convives de ce repas improvisé et de se charger de la distribution. A leur inquiétude devant cette foule à nourrir succède l’abondance, voire la surabondance.

Ce récit ne manque pas de m’interpeller. Je ne peux chasser de mon esprit l’idée qu’aujourd’hui, près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim. Et même si je sais parfaitement que l’Evangile ne se lit pas comme un traité d’économie, je m’interroge.
Quelle parole à oser, quels gestes à inventer pour que le partage ne reste pas un vain mot? Si, comme les disciples au service de la foule, nous prenions à cœur, avec la force que Dieu nous donne, d’être au service de nos frères et de nos sœurs, de cesser de nous enfermer dans l’égoïsme de notre confort, peut-être serions-nous alors d’authentiques témoins de l’amour de Dieu pour sa création.

Sujets de prière

Oraison

Dieu, notre Père,
tu nous presses d’écouter ton Fils bien-aimé;
fais-nous trouver dans sa Parole
la nourriture dont notre foi a besoin,
et qu’ainsi nous sachions discerner ta gloire.
Exauce-nous pour l’amour de son nom.

Cantique 49-51 (du recueil Alléluia)

Seigneur, tu nous donnes