mercredi 11 mars 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi de la troisième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 29, v. 4-14

4
Voici un message du Seigneur de l'univers, Dieu d'Israël, pour tous ceux qu'il a fait déporter de Jérusalem à Babylone :
5
Bâtissez des maisons et habitez-les. Plantez des jardins et mangez ce qu'ils produisent.
6
Mariez-vous, ayez des fils et des filles. Choisissez des femmes pour vos fils et donnez vos filles en mariage, pour qu'ils aient des enfants à leur tour. Devenez nombreux là-bas, ne diminuez pas !
7
Travaillez pour développer la ville où le Seigneur vous a exilés. Priez-le pour cette ville, parce que votre bonheur dépend du bonheur de cette ville."
8
Voici encore un message du Seigneur de l'univers, Dieu d'Israël : "Ne vous laissez pas tromper par les prophètes qui vivent parmi vous, ni par ceux qui prédisent l'avenir. Ne faites pas attention à ceux qui veulent expliquer vos rêves.
9
Ils disent qu'ils parlent de ma part, mais c'est faux. Je ne les ai pas envoyés." Voilà ce que le Seigneur déclare.
10
Voici encore un message du Seigneur : "Quand le pouvoir de Babylone aura duré 70 ans, j'agirai en votre faveur. Je réaliserai la bonne promesse que je vous ai faite : je vous ramènerai ici, à Jérusalem.
11
Oui, moi, le Seigneur, je connais les projets que je forme pour vous. Je le déclare : ce ne sont pas des projets de malheur mais des projets de bonheur. Je veux vous donner un avenir plein d'espérance.
12
Vous ferez appel à moi, vous viendrez me prier, et je vous écouterai.
13
Vous me chercherez, et vous me trouverez. Oui, je le déclare, moi, le Seigneur : si vous me cherchez de tout votre cœur, je me laisserai trouver par vous.
14
Je vous rendrai votre ancienne situation, je vous rassemblerai de tous les pays et de tous les lieux où je vous ai chassés. Je vous ferai revenir ici, à l'endroit d'où je vous ai déportés." Voilà ce que le Seigneur déclare.

Commentaire

Lettre aux exilés.

Cette fois-ci, Jérémie s'adresse à ceux qui sont déjà en exil; cela nous apprend que des contacts subsistaient entre ceux qui étaient encore à Jérusalem et les exilés. Parmi ceux­ ci, il y a des prophètes qui entretiennent l'espoir d'un retour rapide. Jérémie leur dit qu'au contraire, l'exil sera long et qu'il vaut mieux s'installer dans ces nouvelles conditions d'existence tout sauf idéales. Il leur rappelle que, même s'ils sont loin de leur patrie, le Seigneur est avec eux et il se laissera trouver là-bas. Ce message est très fort pour tous ceux qui se sentent exilés encore aujourd'hui, que ce soit d'un point de vue géographique ou spirituel. Si nous n'avons pas dû quitter notre domicile, nous avons tous la nostalgie d'un retour à un point d'origine, là où notre être profond se trouverait vraiment «chez lui».
Parfois, nous passons notre vie entière à rêver de l'atteindre un jour. Jérémie nous dît: installez-vous là où vous êtes. Vivez le temps présent au lieu d'attendre un hypothétique avenir radieux.
C'est maintenant qu'il faut vivre!
Soyez présents à vos proches, et prenez soin de vous-mêmes. Le bonheur ne dépend pas tant des conditions extérieures que de la manière dont vous veillez sur votre être intérieur, car c'est de là que jaillit la vie (Pr 4, 23).

Oraison

Seigneur Dieu,
dans notre marche vers les fêtes pascales,
tu nous révèles la richesse de ton amour
et la diversité de ta grâce.
Nous t’en prions, fortifie-nous toi-même à ton service
et viens affermir notre courage dans les difficultés du temps présent,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 45-10 (du recueil Alléluia)

J'ai soif de ta présence