Jeudi 11 Juin 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 4

Tu me donnes d’habiter dans la confiance

 
2
Quand je crie, réponds-moi,
 
 
Dieu, ma justice !

 
 
Toi qui me libères dans la détresse,
 
 
pitié pour moi, écoute ma prière !

 
3
Fils des hommes,
 
 
 jusqu’où irez-vous dans l’insulte à ma gloire, *
 
 
l’amour du néant et la course au mensonge ?

 
4
Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
 
 
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

 
5
Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
 
 
réfléchissez dans le secret, faites silence.

 
6
Offrez les offrandes justes
 
 
et faites confiance au Seigneur.

 
7
Beaucoup demandent :
 
 
 « Qui nous fera voir le bonheur ? » *
 
 
Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !

 
8
Tu mets dans mon cœur plus de joie
 
 
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

 
9
Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
 
 
car tu me donnes d’habiter, Seigneur,
 
 
 seul, dans la confiance.

Lectures du jour

Commentaire

«La vérité vous rendra libres». Les témoins plantent, le Seigneur fait croître.

Ici s’arrête peut-être notre nostalgie des réalités de l’Eglise primitive …
Versets 1-11
Mauvaise nouvelle : même à l’intérieur de la communauté chrétienne, Mammon n’a pas encore dit son dernier mot. Le désintéressement de Barnabas (4,37) contraste singulièrement avec l’avarice et la tromperie d’Ananias, qui, d’accord avec sa femme, détourne une partie de l’argent destiné aux croyants pour son propre profit alors qu’il leur eût été loisible, selon le v. 4, de «garder le terrain sans le vendre ou … disposer à leur gré du produit de la vente». Mais la vanité et le désir de se faire valoir auprès des apôtres et des fidèles vont les amener à des mensonges contre le Dieu saint dont par ailleurs ils se prétendent serviteurs fidèles.
Voici où les conduit la séduction du Veau d’Or! Attention! dit notre texte : aujourd’hui comme toujours, on y risque sa vie et pas moins. Car la fascination qu’exerce le pouvoir dopé par l’amour de l’argent constitue un manque flagrant de confiance et débouche tôt ou tard sur un refus de la souffrance salvatrice du Crucifié, comme de l’œuvre et de l’enseignement du Ressuscité.
Versets 12-16
L’ambivalence de l’homme vis-à-vis de Dieu est révélée : d’une part «personne d’autre n’osait se joindre à aux disciples» et, d’autre part, de plus en plus de gens «se ralliaient par la foi au Seigneur».
Comment passe-t-on du premier état au second? Cela reste un mystère insondable. Seul un regard de foi peut reconnaître ce double travail de l’Esprit qui prépare et retient d’abord, puis rallie les cœurs ensuite.
De même aujourd’hui, beaucoup de personnes sont en quête de Dieu mais ne veulent plus s’agréger aux croyants des Eglises.
Pouvons-nous adopter le regard de Luc (à qui est attribué le livre des Actes) sur ce qui reste le mystère de la liberté humaine et de la grâce de Dieu?

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
qui appelles tous les hommes au salut,
prends pitié de tous ceux qui sont séduits
par l’esprit de mensonge,
afin que, renonçant à l’erreur et à la perversité,
ils reviennent à la justice
et rentrent dans ta communion,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 35-15 (du recueil Alléluia)

Viens, Esprit de sainteté