mercredi 11 juillet 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

mercredi

Complément

Psaume

Psaume 26 (25)

J’aime la maison que tu habites

 
1
Seigneur, rends-moi justice :
 
 
 j’ai marché sans faillir. *
 
 
Je m’appuie sur le Seigneur,
 
 
 et ne faiblirai pas.
 
2
Éprouve-moi, Seigneur, scrute-moi, *
 
 
passe au feu mes reins et mon cœur.

 
3
J’ai devant les yeux ton amour,
 
 
je marche selon ta vérité.
 
4
Je ne m’assieds pas chez l’imposteur,
 
 
je n’entre pas chez l’hypocrite.
 
5
L’assemblée des méchants, je la hais,
 
 
je me m’assieds pas chez les impies.

 
6
Je lave mes mains en signe d’innocence
 
 
pour approcher de ton autel, Seigneur,
 
7
pour dire à pleine voix l’action de grâce
 
 
et rappeler toutes tes merveilles.
 
8
Seigneur, j’aime la maison que tu habites,
 
 
le lieu où demeure ta gloire.

 
9
Ne m’inflige pas le sort des pécheurs,
 
 
le destin de ceux qui versent le sang :
 
10
ils ont dans les mains la corruption ;
 
 
leur droite est pleine de profits.

 
11
Oui, j’ai marché sans faillir :
 
 
libère-moi ! prends pitié de moi !
 
12
Sous mes pieds le terrain est sûr ;
 
 
dans l’assemblée je bénirai le Seigneur.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 16, v. 11-15

11
 Nous prenons le bateau à Troas et nous allons directement vers l'île de Samothrace. Le jour suivant, nous partons pour Néapolis
12
 et, de là, nous allons à Philippes. C'est la ville la plus importante de la région de Macédoine et c'est une colonie romaine. Nous restons là quelque temps.
13
 Le jour du sabbat, nous sortons de la ville pour aller près d'une rivière. En effet, nous pensons: "Là, il y a sûrement un lieu de prière pour les Juifs." Nous nous asseyons et nous parlons avec les femmes qui sont réunies à cet endroit.
14
 L'une d'elles s'appelle Lydie, elle est née à Thyatire. C'est une marchande de très beaux tissus rouges et elle adore Dieu. Cette femme nous écoute, et le Seigneur ouvre son cœur pour qu'elle soit attentive aux paroles de Paul.
15
 Elle reçoit le baptême avec toute sa famille puis elle nous invite en disant: "Si vous pensez que je crois vraiment au Seigneur, venez habiter chez moi!" Et elle nous oblige à accepter.

Commentaire

Puisque vous estimez que je suis croyante, venez loger chez moi !

En Macédoine, dans la ville de Philippes, la première ville de cette province romaine sur le chemin des missionnaires, Dieu va faire fructifier de manière spectaculaire la mission de l’apôtre. Dans cette cité de camps militaires, où les Juifs étaient peu nombreux et n’avaient pas de synagogue, quelques femmes se réunissaient au bord d’un cours d’eau pour célébrer le sabbat.
Quelques femmes seulement : peu d’espoir, apparemment, de fonder une vaste communauté, et pourtant les apôtres parlent. L’une en tout cas de ces femmes est attentive à leur message. C’est Lydie, une ancienne païenne convertie au judaïsme, de la ville de Thyatire, de son état teinturière et négociante en précieux tissus de pourpre : elle reçoit le Christ, le Messie attendu par Israël et aboutissement de sa foi, grâce à la prédication de Paul.

Sa conversion ne pouvait manquer d’avoir un certain retentissement à Philippes. Son commerce de luxe lui assurait une situation en vue. Sa « maison », membres de sa famille et personnel domestique, devait être assez nombreuse : ils suivirent, par obligation ou librement, l’exemple de la mère-patronne et furent baptisés.
Une communauté était fondée, l’Eglise de Philippes, où Paul compta tant d’amis et à laquelle il écrivit une épître pleine de joie.

Le récit biblique nous apprend en outre que des femmes et des hommes, riches convertis à la foi chrétienne, ont beaucoup soutenu l'œuvre missionnaire des apôtres et prédicateurs itinérants, contribuant ainsi à la propagation de l'Evangile et à la consolidation du christianisme.
De même que le Macédonien de Troas que Paul avait vu en rêve avait été le symbole de la Macédoine « appelant » la Parole du Seigneur, Lydie était la jeune Eglise de Philippe « accueillant » son Seigneur.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
par le mystère pascal
tu as établi l’Alliance nouvelle de réconciliation.
Accorde à tous ceux qui sont nés à nouveau
au corps du Christ,
d’exprimer par toute leur vie
ce qu’ils professent par leur foi.
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

Cantique 36-15 (du recueil Alléluia)

Bénit soit le lien