vendredi 11 janvier 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 36 (35)

Par ta lumière, nous voyons la lumière

 
2
C’est le péché qui parle
 
 
   au cœur de l’impie ; *
 
 
ses yeux ne voient pas
 
 
   que Dieu est terrible.

 
3
Il se voit d’un œil trop flatteur
 
 
   pour trouver et haïr sa faute ; *
 
4
il n’a que ruse et fraude à la bouche,
 
 
   il a perdu le sens du bien.

 
5
Il prépare en secret ses mauvais coups. †
 
 
La route qu’il suit n’est pas celle du bien ; *
 
 
   il ne renonce pas au mal.

 
6
Dans les cieux, Seigneur, ton amour ;
 
 
   jusqu’aux nues, ta vérité ! *
 
7
Ta justice, une haute montagne ;
 
 
   tes jugements, le grand abîme !

 
 
Tu sauves, Seigneur, l’homme et les bêtes :
 
8
qu’il est précieux ton amour, ô mon Dieu !

 
 
À l’ombre de tes ailes, tu abrites les hommes : †
 
9
ils savourent les festins de ta maison ; *
 
 
aux torrents du paradis, tu les abreuves.

 
10
En toi est la source de vie ;
 
 
par ta lumière nous voyons la lumière.

 
11
Garde ton amour à ceux qui t’ont connu,
 
 
ta justice à tous les hommes droits.

 
12
Que l’orgueilleux n’entre pas chez moi,
 
 
que l’impie ne me jette pas dehors !

 
13
Voyez : ils sont tombés, les malfaisants ;
 
 
abattus, ils ne pourront se relever.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 45, v. 9-17

9
 Quel malheur pour l'homme qui se dispute avec celui qui l'a fait. L'être humain est comme un plat en terre parmi d'autres. Est-ce que l'argile dit à celui qui la modèle: "Qu'est-ce que tu fais? Ton plat ne vaut rien."
10
 Quel malheur pour celui qui dit à un père: "À quel drôle d'enfant as-tu donné la vie!" Et à une mère: "Qu'est-ce que tu as mis au monde?"
11
 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu saint d'Israël, lui qui a formé son peuple: "Vous me posez des questions sur mes enfants. Vous voulez me donner des ordres au sujet de ce que j'ai fait. Eh bien, cela me regarde!
12
 C'est moi qui ai fait la terre, et j'ai créé les humains qui l'habitent. C'est moi qui ai étendu le ciel, et je commande à l'armée des étoiles.
13
 C'est moi qui ai mis en route cet homme par une décision juste, et j'enlèverai les obstacles sur sa route. C'est lui qui rebâtira Jérusalem, ma ville. Il fera revenir les exilés qui m'appartiennent. Ils n'auront rien à payer et rien à donner. Voilà ce que dit le Seigneur de l'univers."
14
 Voici ce que le Seigneur dit: "Israël, le résultat du travail des Égyptiens, l'argent des commerçants éthiopiens, les gens de Séba, ces géants, tout cela passera chez toi et sera pour toi. Ces peuples te suivront, attachés avec des chaînes. Ils se mettront à genoux devant toi, et devant toi, ils affirmeront avec force: "Dieu est seulement chez toi, il n'y en a pas d'autre.""
15
 Dieu d'Israël, toi qui sauves, tu es vraiment un Dieu caché.
16
 Ceux qui fabriquent des statues de faux dieux sont couverts de honte et d'insultes. Ils s'en vont tous ensemble sous les insultes.
17
 Mais le Seigneur sauve le peuple d'Israël, et il le sauve pour toujours. Vous qui êtes son peuple, vous ne serez plus jamais couverts de honte et d'insultes, non, plus jamais.

Commentaire

Mais qui est le créateur ?

Dans tous les pays de l’Orient, au temps du prophète, des artisans ont fabriqué de bons dieux de bois ; et les juifs ont connaissance, par les récits des gens des caravanes, de beaucoup de ces courants religieux.
On a déjà lu ce que le prophète dit, par allusions sarcastiques, aux idoles dans des passages précédents. Là, avec l’argile et le potier, il faut réaffirmer la position de Créateur, unique, et puis de la créature, elle qui pourrait, par orgueil, croire qu’elle sait mieux ce qui serait bien. Au risque subtil de se construire un autre dieu, meilleur, conçu dans nos cœurs, finalement comme une idole fabriquée.

La grandeur du Seigneur est d’une dimension qui dépasse nos schémas étriqués sur la création et le salut comme nous l’organiserions. Elle déborde ce que les Assyriens, puissance totalitaire, autant que les Perses, pacificateurs et dominateurs d’un empire vaste et durable, ont mis en place, avant que ces règnes ne s’effondrent.
Cyrus n’est pas plus un dieu vivant que les pharaons ou empereurs connus.

Le secret de Noël n’est pas réduit à la taille de Mammon.

Sujets de prière

Oraison

Père des cieux,
quand Jésus fut baptisé au Jourdain,
tu l’as proclamé ton Fils bien-aimé
et tu l’as consacré par l’Esprit Saint.
Accorde à ceux qui sont baptisés en son nom
d’être fidèles à leurs promesses
et de le proclamer sans crainte
leur Seigneur et Sauveur.
Lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

Cantique 31-34 (du recueil Alléluia)

Le monde ancien s'en est allé