samedi 11 février 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 33-40

33 Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ;

à les garder, j’aurai ma récompense.


 34 Montre-moi comment garder ta loi,

que je l’observe de tout cœur.
 35 Guide-moi sur la voie de tes volontés,

 là, je me plais.


36 Incline mon cœur vers tes exigences,

non pas vers le profit.


37 Détourne mes yeux des idoles :

 que tes chemins me fassent vivre.


38 Pour ton serviteur accomplis ta promesse

 qui nous fera t’adorer.


39 Détourne l’insulte qui m’effraie ;

 tes décisions sont bienfaisantes.


40 Vois, j’ai désiré tes préceptes :

 par ta justice fais-moi vivre.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 11, v. 16-24

16
 "À qui est-ce que je vais comparer les gens d'aujourd'hui? Ils ressemblent à des enfants assis sur la place du village. Les uns crient aux autres:
17
 "Pour vous, nous avons joué un air de flûte, mais vous n'avez pas dansé. Nous avons chanté un chant de funérailles, mais vous n'avez pas pleuré!"
18
 En effet, Jean-Baptiste est venu. Il ne mange pas, il ne boit pas, et les gens disent: "Il est fou!"
19
 Le Fils de l'homme est venu, il mange et il boit. Et les gens disent: Regardez, cet homme pense seulement à manger et à boire! Il est l'ami des employés des impôts et des pécheurs." Mais quand on voit ce que fait la sagesse de Dieu, on reconnaît qu'elle agit bien."""
20
 Alors Jésus se met à faire des reproches aux villes où il a accompli la plupart de ses miracles. En effet, les habitants n'ont pas changé leur vie.
21
 Jésus leur dit: "Quel malheur pour toi, ville de Corazin! Quel malheur pour toi, ville de Bethsaïda! C'est chez vous que Dieu a fait des choses extraordinaires, et non à Tyr et à Sidon. S'il avait fait ces choses là-bas, leurs habitants auraient changé leur vie depuis longtemps. Ils l'auraient montré en prenant des sacs comme habits et en mettant de la cendre sur leur corps!
22
 Oui, je vous le dis, le jour où Dieu jugera les gens, il sera moins sévère avec les habitants de Tyr et de Sidon qu'avec vous!
23
 "Et toi, ville de Capernaüm, est-ce que Dieu te fera monter jusqu'au ciel? Au contraire, il te fera descendre chez les morts! C'est chez toi que Dieu a fait de grandes choses, et non à Sodome. S'il avait fait ces choses-là à Sodome, cette ville existerait encore aujourd'hui!
24
 Oui, je vous le dis, le jour où Dieu jugera les gens, il sera moins sévère avec les habitants de Sodome qu'avec les tiens!"

Commentaire

« La Parole est venue chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçue. »

On a admiré ! Applaudi ! On est venu en foule voir Jésus et assister à ses miracles, mais on ne s'est pas converti... et le peuple juif, objet de l'élection de Dieu, devient objet de malédiction.
Dans ce passage, Jésus entend faire rougir les villes galiléennes en les comparant, à leur désavantage, aux grandes cités pécheresses du monde païen.
Il leur reproche de ne pas s'être converties devant les miracles, qui pouvaient pourtant permettre de découvrir la joie et l’enjeu du royaume qui vient.

Israël ne s’est pas laissé remettre en question et transformer par le ministère du Christ, et c’est bien plus grave que l'ignorance de Dieu et la dépravation morale qui étaient le lot des autres villes. En effet, ces dernières pouvaient être mises au bénéfice de l’ignorance. Le peuple élu attendait pourtant le Messie, mais il n’a pas su le reconnaître en la personne de Jésus.

Nous, qui savons que Jésus est bien le Christ, le Fils de Dieu, sommes appelés à être d’autant plus vigilants, car nous ne pouvons, encore moins que les premiers auditeurs de l’Evangile, être mis au bénéfice de l’ignorance. Nous connaissons la volonté de Dieu, les apôtres nous la commentent abondamment dans leurs lettres, et nous avons à l’intégrer dans notre manière de vivre.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,

conduis-nous à la possession des joies éternelles,

pour que le peuple de tes fidèles rejoigne près de toi

son unique Berger, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 35-16 (du recueil Alléluia)

Flamme jaillie d'auprès de Dieu