Vendredi 11 Décembre 2020

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 16 (15)

Seigneur, mon partage

 
1
Garde-moi, mon Dieu :
 
 
j’ai fait de toi mon refuge.
 
2
J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
 
 
Je n’ai pas d’autre bonheur que toi. »

 
3
Toutes les idoles du pays,
 
 
 ces dieux que j’aimais, †
 
 
ne cessent d’étendre leurs ravages, *
 
 
et l’on se rue à leur suite.
 
4
Je n’irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
 
 
leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !

 
5
Seigneur, mon partage et ma coupe :
 
 
de toi dépend mon sort.
 
6
La part qui me revient fait mes délices ;
 
 
j’ai même le plus bel héritage !

 
7
Je bénis le Seigneur qui me conseille :
 
 
même la nuit mon cœur m’avertit.
 
8
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
 
 
il est à ma droite : je suis inébranlable.

 
9
Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
 
 
ma chair elle-même repose en confiance :
 
10
tu ne peux m’abandonner à la mort
 
 
ni laisser ton ami voir la corruption.

 
11
Tu m’apprends le chemin de la vie : †
 
 
devant ta face, débordement de joie !
 
 
À ta droite, éternité de délices !

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 26, v. 9-13

9
Pendant la nuit, moi aussi, je te cherche du fond du cœur. Quand tu appliques tes jugements sur la terre, les habitants du monde apprennent à faire ce qui te plaît.
10
Mais si on a pitié des gens mauvais, ils n'apprendront pas à faire ce qui te plaît. Même dans le pays où l'on agit bien, ils font le mal, ils ne voient pas ta grandeur, Seigneur.
11
Seigneur, ton poing est levé pour punir, et ils ne le voient pas. Mais ils verront avec quel brûlant amour tu défends ton peuple, et ils seront couverts de honte. Ils seront dévorés par le feu préparé pour tes ennemis.
12
Seigneur, tu nous donnes la paix, c'est toi qui réalises pour nous tout ce que nous entreprenons.
13
Seigneur notre Dieu, d'autres maîtres que toi ont dominé sur nous. Mais c'est toi seul que nous honorons.

Commentaire

«Faire appel à toi, voilà ce que tout cœur désire.» (8)

Les hommes mesurent leur valeur à la puissance, la force, au rendement, à l’efficacité; Dieu, lui, a un autre critère de valeurs: il donne la préférence au faible, à l’humble; c’est un mystère difficilement acceptable dans un monde où tout est dit et vécu en termes de rapports de forces, et où les «sans-voix», les «sans-moyens», les «sans-relations» sont ignorés, voire méprisés.
Pourtant tout le message biblique unit ses voix diverses dans la proclamation de la victoire finale de ces «petits» qui mettent en Dieu leur confiance et leur espérance et suivent «le chemin qui va tout droit» (7).
Ces choses essentielles pour notre vie sont exprimés ici en termes guerriers, un peu rudes. Mais dans son esprit cet oracle d’Esaïe est très proche des Béatitudes, qui accordent un espace magnifique à ceux pour lesquels aucune place n’est prévue et prêtent une oreille largement ouverte à ceux et celles qui frappent à des cœurs obstinément fermés.
Les textes composites qui tissent ce chapitre 26 – appelé parfois «la grande apocalypse d’Esaïe» – nous apportent l’écho de périodes troublées, où l’on «ne sait plus à quel saint se vouer», où il est nécessaire de rappeler la maîtrise finale de Dieu sur l’histoire des hommes.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu de l’univers,
de toi nous viennent tous les dons
nécessaires à notre vie.
Enracine en nos cœurs l’amour de ton nom,
resserre nos liens avec toi,
et veille sur cette vie nouvelle
que tu fais grandir en nous.
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.
Prière à l’occasion de la session du Synode de l’Eglise Evangélique Réformée du Canton de Vaud:
Seigneur Dieu, Maître de l’univers,
remplis de ta sagesse les autorités
que tu donnes à ton peuple.
Envoie ton Esprit sur les travaux du Conseil synodal
et du Synode de l’Eglise évangélique réformée
du Canton de Vaud,
pour qu’ils veillent à l’unité de tes fidèles
et président à leur communion.
Nous t’en prions au nom du Christ, le Seigneur de l’Eglise.

Cantique 8 (du recueil Alléluia)

Ton nom, Seigneur (str. 2)