mardi 11 avril 2017

Temps

Semaine Sainte

Semaine

Mardi saint

Complément

Psaume

Psaume 69 (68), 14-21

Dans l’abîme des eaux

 
14
Et moi, je te prie, Seigneur :
 
 
   c’est l’heure de ta grâce ; *
 
 
dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi,
 
 
   par ta vérité sauve-moi.

 
15
Tire-moi de la boue,
 
 
   sinon je m’enfonce : *
 
 
que j’échappe à ceux qui me haïssent,
 
 
   à l’abîme des eaux.

 
16
Que les flots ne me submergent pas,
 
 
   que le gouffre ne m’avale, *
 
 
que la gueule du puits
 
 
   ne se ferme pas sur moi.

 
17
Réponds-moi, Seigneur,
 
 
   car il est bon, ton amour ; *
 
 
dans ta grande tendresse,
 
 
   regarde-moi.

 
18
Ne cache pas ton visage à ton serviteur ;
 
 
   je suffoque : vite, réponds-moi. *
 
19
Sois proche de moi, rachète-moi,
 
 
   paie ma rançon à l’ennemi.

 
20
Toi, tu le sais, on m’insulte :
 
 
   je suis bafoué, déshonoré ; *
 
 
tous mes oppresseurs
 
 
   sont là, devant toi.

 
21
L’insulte m’a broyé le cœur,
 
 
   le mal est incurable ; *
 
 
j’espérais un secours, mais en vain,
 
 
   des consolateurs, je n’en ai pas trouvé.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 50, v. 4-9

4
Le Seigneur Dieu m'enseigne ce que je dois dire pour encourager celui qui n'a plus de force. Chaque matin, il me réveille pour que j'écoute comme un bon disciple.
5
Le Seigneur Dieu m'ouvre l'oreille, et je ne résiste pas, je ne recule pas.
6
Je présente mon dos à ceux qui me frappent, je tends les joues à ceux qui m'arrachent la barbe. Je ne protège pas mon visage contre ceux qui m'insultent et qui crachent sur moi.
7
Le Seigneur DieuU vient à mon secours, c'est pourquoi leurs insultes ne me touchent pas. Je rends mon visage dur comme pierre. Je sais que je ne serai pas vaincu.
8
Le Seigneur est près de moi, il me donnera raison. Est-ce que quelqu'un veut me faire un procès ? Allons ensemble au tribunal ! Est-ce que quelqu'un veut m'accuser ? Qu'il s'avance vers moi !
9
Oui, le Seigneur Dieu vient à mon secours. Qui peut alors me condamner ? Mes ennemis s'useront tous comme un vêtement mangé par les vers.

Commentaire

Du prophète serviteur au Christ Serviteur

Troisième chant du Serviteur.
Le prophète s’adresse à ses compatriotes pour les convaincre que la fin de l’Exil est proche (550-539 av. J.-C.).
Celui que l’on nomme le Deutéro-Esaïe est à Babylone au milieu des exilés.
Pour d’autres exégètes, il parle à Jérusalem.
Quoi qu’il en soit, il est à l’origine des chapitres 40 à 55 du livre d’Esaïe.

Portrait !
Disciple du SEIGNEUR Dieu, le prophète écoute la Parole, pour le soutien de l’affligé. Il ne recule pas devant sa mission. Il endure toutes sortes d’outrages. Fort de l’aide du SEIGNEUR, il tient bon, le visage solide comme la pierre. Surtout, s’il faut aller au tribunal, il est certain que Dieu lui donnera raison.
Après Pâques, les premiers chrétiens sont revenus sur les événements qu’ils venaient de vivre, afin de les comprendre. Ce chant et celui du chapitre 52 les ont inspirés pour décrire le chemin de Jésus : l’écoute de Dieu, la parole proclamée, le soin des affligés, les outrages.
Dans Romains 8,31-34, Paul reprend l’idée de Dieu qui justifie et lève toute condamnation.
En Luc 9,51, il est dit, littéralement, que Jésus durcit sa face pour prendre le chemin de Jérusalem.
Le Deutéro-Esaïe n’annonçait pas formellement le Christ. Mais la figure du Serviteur souffrant a servi, rétrospectivement, à la représentation du chemin de Jésus.

Jésus, Serviteur, est don de Dieu pour nous.

Sujets de prière

Oraison

Dieu notre Père,
tu nous invites à prendre chaque jour notre croix
et à suivre ton Fils:
dans les événements et les souffrances de cette journée,
accorde-nous de reconnaître
celui qui nous y a précédés sur le chemin de Pâques,
et donne-nous à tous de mettre notre vie
au rythme de la Passion de ton Christ,
lui qui règne aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

Cantique 42-03 (du recueil Alléluia)

Béni soit le Seigneur