Vendredi 11 Août 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 74 (73), 1-15

Il n’y a plus de prophètes !

 
1
Pourquoi, Dieu, nous rejeter sans fin ?
 
 
Pourquoi cette colère sur les brebis de ton troupeau ?

 
2
Rappelle-toi la communauté
 
 
 que tu acquis dès l’origine, †
 
 
la tribu que tu revendiquas pour héritage,
 
 
la montagne de Sion où tu fis ta demeure.

 
3
Dirige tes pas vers ces ruines sans fin,
 
 
l’ennemi dans le sanctuaire a tout saccagé ;
 
4
dans le lieu de tes assemblées, l’adversaire a rugi
 
 
et là, il a planté ses insignes.

 
5
On les a vus brandir la cognée,
 
 
 comme en pleine forêt, *
 
6
quand ils brisaient les portails
 
 
 à coups de masse et de hache.

 
7
Ils ont livré au feu ton sanctuaire,
 
 
profané et rasé la demeure de ton nom.
 
8
Ils ont dit : « Allons ! Détruisons tout ! »
 
 
Ils ont brûlé dans le pays les lieux d’assemblées saintes.

 
9
Nos signes, nul ne les voit ;
 
 
 il n’y a plus de prophètes ! *
 
 
Et pour combien de temps ?
 
 
 Nul d’entre nous ne le sait !

 
          ~

 
10
Dieu, combien de temps blasphémera l’adversaire ?
 
 
L’ennemi en finira-t-il de mépriser ton nom ?
 
11
Pourquoi retenir ta main,
 
 
cacher la force de ton bras ?

 
12
Pourtant, Dieu, mon roi dès l’origine,
 
 
vainqueur des combats sur la face de la terre,
 
13
c’est toi qui fendis la mer par ta puissance,
 
 
qui fracassas les têtes des dragons sur les eaux ;

 
14
toi qui écrasas la tête de Léviathan
 
 
pour nourrir les monstres marins ;
 
15
toi qui ouvris les torrents et les sources,
 
 
toi qui mis à sec des fleuves intarissables.

Lectures du jour

Commentaire

Le grand vizir

On peut lire le roman de Joseph comme l’histoire exemplaire de l’ascension d’un émigré dans son pays d’accueil, avec à la clé une intégration parfaitement réussie: Joseph épouse la fille du prêtre d’Egypte et ils ont deux fils – cadeaux de Dieu guérissant des misères passées – qui seront à la tête de deux tribus d’Israël.
Cette ascension et cette intégration sont racontées comme une évidence, ce qui témoigne de la vision harmonieuse, qu’on avait à l’époque du récit, des relations entre l’Egypte et la communauté juive. Il est bon de se souvenir que cette vision paisible a existé – à côté d’autres récits qui témoignent, eux, de moments houleux, de relations de méfiance voire de haine entre ces deux peuples.

L’intégration de l’émigré Joseph se fait en faveur du pays qui l’accueille – les Egyptiens surmontent la famine grâce à ce que Joseph a mis en place avec l’accord de Pharaon, et aussi en faveur de sa famille d’origine – le père, les frères de Joseph et toute la tribu survivront à la famine grâce à ce que Joseph aura accompli comme premier ministre.

Cette vision d’une intégration entièrement positive gagnerait à être mise en évidence, comme un espoir, une promesse, une invitation à ne jamais abandonner la recherche de solutions à long terme pour l’accueil des immigrés ! Qu’elle nous ouvre les yeux sur les histoires de migrations qui trouvent une fin heureuse chez nous. Ces gens venus d’ailleurs qui contribuent modestement ou notoirement à construire avec nous un coin de planète vivable, aujourd’hui comme au temps de Joseph.

Sujets de prière

Oraison

Nous te rendons grâce, Père plein de bonté,
pour les fruits de la terre selon leur saison
et pour le travail de ceux qui les récoltent.
Nous t’en prions, fais de nous
des intendants fidèles de tes dons généreux;
que nous puissions, pour ta gloire,
pourvoir à nos nécessités
et soulager ceux qui sont dans le dénuement.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 113 A (du recueil Alléluia)

Vous qui servez le Seigneur Dieu