samedi 11 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 121-128

121 J’ai agi selon le droit et la justice :

ne me livre pas à mes bourreaux.

122 Assure le bonheur de ton serviteur :

que les orgueilleux ne me tourmentent plus !

123 Mes yeux se sont usés à guetter le salut

et les promesses de ta justice.

124 Agis pour ton serviteur selon ton amour,

apprends-moi tes commandements.

125 Je suis ton serviteur, éclaire-moi :

je connaîtrai tes exigences.

126 Seigneur, il est temps que tu agisses :

on a violé ta loi.

127 Aussi j’aime tes volontés,

plus que l’or le plus précieux.

128 Je me règle sur chacun de tes préceptes,

je hais tout chemin de mensonge.

Lectures du jour


Première épître de Pierre, Chap. 1, v. 13-35

13
 C'est pourquoi, soyez prêts à l'action! Restez attentifs! Mettez toute votre espérance dans le don que vous allez recevoir, quand Jésus-Christ paraîtra.
14
 Obéissez à Dieu, ne suivez donc pas les désirs que vous aviez autrefois, avant de connaître le Christ.
15
 Dieu vous a appelés et il est saint, alors vous aussi, devenez saints dans toute votre conduite.
16
 En effet, les Livres Saints disent: "Soyez saints, parce que moi, je suis saint."
17
 Dans vos prières, vous appelez "Père"celui qui juge chacun selon ce qu'il a fait, sans faire de différence entre les gens. Alors, vivez en respectant Dieu avec confiance, pendant que vous êtes sur la terre.
18
 La façon de vivre que vous avez reçue de vos ancêtres ne menait à rien. Mais vous le savez, Dieu a payé un grand prix pour vous libérer de cette façon de vivre. En effet, il ne l'a pas fait avec des choses qui peuvent s'abîmer, comme l'or ou l'argent.
19
 Mais il vous a libérés avec le sang précieux du Christ, qui est comme un agneau sans défaut et sans tache.
20
 Dieu l'a choisi avant la création du monde, et pour votre bien, il l'a fait connaître maintenant, en ces temps qui sont les derniers.
21
 C'est par le Christ que vous croyez en Dieu, qui l'a réveillé de la mort et lui a donné la gloire. Voilà pourquoi vous mettez votre foi et votre espérance en Dieu.
22
 En obéissant à la vérité, vous êtes devenus purs, pour aimer sincèrement vos frères et vos sœurs chrétiens. Aimez-vous donc les uns les autres, de tout votre cœur.
23
 La parole de Dieu vous a fait naître de nouveau. Et cette Parole n'est pas comme une graine qui meurt. Elle est vivante, elle ne meurt pas, elle dure toujours.
24
 En effet, les Livres Saints disent: "Tous les êtres humains sont comme l'herbe, et tout ce qui les rend importants est comme la fleur des champs. L'herbe sèche et la fleur tombe,
25
 mais la parole du Seigneur dure toujours."Cette Parole, c'est la Bonne Nouvelle qu'on vous a annoncée.

Commentaire

Veiller, aimer.

« Se ceindre les reins » (v.13 tel que traduit par Segond et Synodale – on dirait aujourd’hui « se tenir prêt »), correspond à une ancienne pratique qui consistait à relever les pans de son vêtement, de sa robe, lors d'un départ au pas de course. L'invitation consiste ici à rassembler toutes nos pensées éparses pour nous concentrer sur la grâce qui nous est promise à l'apparition du Christ. Ne pas nous laisser distraire par les circonstances et les vicissitudes de la vie, mais avoir un seul objectif : le rendez-vous avec Jésus-Christ.

Conduits selon cette pédagogie, nous sommes appelés à un choix de vie qui rompt avec nos habitudes d'autrefois. Notre mode de vie actuel doit trancher avec celui d'avant notre vocation de chrétiens. C'est cela le sens de l'éveil et de la vigilance qui est le contraire de l'ignorance dont il est question dans le texte. Inscrire notre vie dans une perspective de sanctification, c'est nous préparer à cette rencontre avec le Christ. En cela, nous ne devons pas compter sur nos propres forces, mais nous remettre chaque jour dans les mains du Dieu de miséricorde dont l'Esprit nous rend saints selon sa Parole.

Aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre pensée... et notre prochain comme nous-mêmes. Le «tout» n’est pas réservé à Dieu seul mais il est applicable à notre prochain – notre semblable doit en effet participer à la gloire et à l'honneur que nous rendons à Dieu. Car, créé comme nous à l'image et à la ressemblance de Dieu, le prochain est le sacrement de sa présence devant nos yeux et dans notre coeur.

Sujets de prière

Oraison

Nous te rendons grâce, Père plein de bonté,
pour les fruits de la terre selon leur saison
et pour le travail de ceux qui les récoltent.
Nous t’en prions, fais de nous
des intendants fidèles de tes dons généreux;
que nous puissions, pour ta gloire,
pourvoir à nos nécessités
et soulager ceux qui sont dans le dénuement.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours

Cantique 12-02 (du recueil Allélluia)

Le Seigneur est viviant