mercredi 10 octobre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 23-32

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
23
Certains, embarqués sur des navires,
 
 
occupés à leur travail en haute mer,
 
24
ont vu les œuvres du Seigneur
 
 
et ses merveilles parmi les océans.

 
25
Il parle, et provoque la tempête,
 
 
un vent qui soulève les vagues :
 
26
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
 
 
ils étaient malades à rendre l’âme ;
 
27
ils tournoyaient, titubaient comme des ivrognes :
 
 
leur sagesse était engloutie.

℟1
28
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse,
 
29
réduisant la tempête au silence,
 
 
faisant taire les vagues.
 
30
Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
 
 
d’être conduits au port qu’ils désiraient.

℟2
31
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes ;
 
32
qu’ils l’exaltent à l’assemblée du peuple
 
 
et le chantent parmi les anciens !

 
          ~

Lectures du jour


Deuxième livre de Samuel, Chap. 2, v. 1-7

1
 Après ces événements, David demande au Seigneur: "Est-ce que je dois aller dans une des villes de Juda?" Le Seigneur répond: "Oui." David demande encore: "Dans laquelle?" Le Seigneur lui dit: "À Hébron."
2
 David va là-bas avec ses deux femmes: Ahinoam, d'Izréel, et Abigaïl, veuve de Nabal, de Karmel.
3
 Il emmène aussi ses hommes et leurs familles qui s'installent dans les villes proches d'Hébron.
4
 Alors les gens de Juda viennent à Hébron, et là, ils versent de l'huile sur David pour le consacrer comme roi de Juda. David apprend que les habitants de Yabech, en Galaad, ont enterré Saül.
5
 Il envoie des messagers leur dire: "Vous avez enterré Saül votre maître et vous lui avez été fidèles. Que le Seigneur vous bénisse pour cela!
6
 Que le Seigneur vous montre sa bonté et sa fidélité à vous aussi! Et moi, je serai bon pour vous, parce que vous avez agi ainsi.
7
 Maintenant, reprenez courage, soyez des hommes forts. Votre maître Saül est mort, et les gens de Juda m'ont consacré pour être leur roi."

Commentaire

David à Hébron

La recherche des verdicts divins était une opération purement ‘technique’ – le lancement de dés rituels – ne recourant ni à une libre inspiration ni à un raisonnement théologique.

Etrange chemin – tel que le décrivent les livres de Samuel – de l’accession de David à la royauté. D’abord « déniché » cadet berger dans la famille de Jessé, puis désigné et oint roi par le prophète et orant Samuel, ce roi sans royaume se disperse ensuite dans une action politique profane qui ne semble pas du tout le conduire au but sacral que supposait la fonction royale.
Qui plus est : la prise de fonctions de David comme roi – d’abord sur Juda comme le raconte notre texte puis sur Israël (2 S 5,3) – naît d’une initiative humaine, « les gens de Juda » puis, ultérieurement, « des anciens d’Israël ». La confirmation et la garantie du trône par l’Eternel ne lui seront données que plus tard, « lorsque le roi habita dans son palais (à Jérusalem) » (2 S 7,1).

Rien n’empêche pourtant David de poser des jalons pour l’avenir en se conciliant les bonnes grâces des gens de Yabesh-de-Galaad ; sujets du roi Saül déchu, vaincu et décédé dans des circonstances tragiques, ils le seront plus tard de David lorsque sa royauté aura atteint sa pleine extension.
Il reconnaît en eux des valeurs de loyauté et de dévouement envers la personne royale, même défunte. En se présentant comme le roi d’un état directement voisin bien disposé à son égard, il espère que cette loyauté ne se démentira pas lorsque son royaume s’étendra à leur région. Il crée diplomatiquement une tête de pont.

Certes, c’est Dieu qui conduit l’histoire du monde. Mais il se sert des sentiments de justice et de bonté alliés au pragmatisme, au discernement politique dont peuvent faire preuve les dirigeants. Et que l’Esprit insuffle s’ils se mettent à son écoute.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu fais concourir toutes choses
au bien de ceux qui t’aiment;
éveille en nos cœurs une telle confiance en toi
que rien ne nous sépare de toi
et que, dans les épreuves de la vie,
nous ne doutions jamais de ton amour;
exauce-nous par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 42-01(du recueil Alléluia)

O mon âme, magnifie