mercredi 10 juin 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 3

Du Seigneur vient le salut

 
2
Seigneur, qu’ils sont nombreux mes adversaires,
 
 
nombreux à se lever contre moi,
 
3
nombreux à déclarer à mon sujet :
 
 
« Pour lui, pas de salut auprès de Dieu ! »

 
4
Mais toi, Seigneur, mon bouclier,
 
 
ma gloire, tu tiens haute ma tête.
 
5
À pleine voix je crie vers le Seigneur ;
 
 
il me répond de sa montagne sainte.

 
6
Et moi, je me couche et je dors ;
 
 
je m’éveille : le Seigneur est mon soutien.
 
7
Je ne crains pas ce peuple nombreux
 
 
qui me cerne et s’avance contre moi.

 
8
Lève-toi, Seigneur !
 
 
Sauve-moi, mon Dieu !
 
 
Tous mes ennemis, tu les frappes à la mâchoire ;
 
 
les méchants, tu leur brises les dents.

 
9
Du Seigneur vient le salut ;
 
 
vienne ta bénédiction sur ton peuple !

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 4, v. 32-37

32
 La foule des croyants est très unie par le cœur et par l'esprit. Personne ne dit:"Cela, c'est à moi!", mais ils mettent tout en commun.
33
Avec une grande force, les apôtres témoignent que Jésus s'est relevé de la mort, et Dieu leur montre son amour de mille manières.
34
Parmi eux, personne ne manque de rien. En effet, tous ceux qui ont des champs ou des maisons les vendent, ils apportent l'argent de ce qu'ils ont vendu
35
et ils le donnent aux apôtres. Ensuite, on distribue l'argent, et chacun reçoit ce qui lui est nécessaire.
36
 Il y a ainsi un certain Joseph, un lévite né à Chypre. Les apôtres l'appellent Barnabas, ce qui veut dire"l'homme qui encourage".
37
Il a un champ, il le vend, il apporte l'argent et le donne aux apôtres.

Commentaire

Viens nous encourager, Barnabas!

Ce récit sur la communauté des biens a inspiré, dans l’histoire de l’Eglise … comme dans certaines de nos vies, autant de belles et grandes réalisations que de profondes désillusions! C’est un défi de recevoir aujourd’hui ce récit comme un «encouragement» (v. 36) plutôt que comme un idéal inatteignable ou culpabilisant. Il n’est ni normatif ni à rejeter comme suranné.
L’entier du livre des Actes nous l’atteste : la communauté première a dû passer ensuite par plusieurs étapes difficiles – persécutions, martyre, tensions internes – qui l’ont à la fois blessée et fait mûrir. Ces épreuves n’ont diminué en rien la valeur de son expérience du début avec la puissance de l’amour du Christ : les étapes suivantes pourront y trouver appui et fondement. Elle pourra se rappeler – et nous avec elle : «Oui, il y eut un temps ou ce fut possible de vivre ainsi, comme une préfiguration du royaume à venir, le partage évangélique dans quelques unes de ses multiples dimensions!»
Il se peut d’ailleurs que dans l’histoire de nos vies ou de nos communautés chrétiennes nous ayons vécu de telles expériences : elles avaient cette belle saveur et ce «goût de reviens-y»! Mais ce n’est pas une raison de rester dans la nostalgie, dans l’attente passive ou fébrile, de cultiver, pour se justifier, l’amertume et la désillusion. On peut choisir, comme Barnabas, la bannière et l’outil de «l’encouragement»

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
tu édifies ton Eglise sur le fondement de Jésus-Christ;
accorde-nous, par l’action du Saint-Esprit,
d’être si solidement unis les uns aux autres,
qu’avec tous les élus,
nous devenions un temple saint à ta gloire,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 52-02 (du recueil Alléluia)

Oui, nous faisons partie